Gros capteur et petit gabarit : pourquoi le DJI Air 2S survole la concurrence

 

Leader du marché des drones, DJI accroit son avance avec le Air 2S. Le drone du fabricant hérite d'un capteur encore plus performant, dans un appareil compact qui ne pèse que 595 grammes.

Le drone DJI Air 2S

Le drone DJI Air 2S // Source : DJI

Impossible de s’intéresser au petit monde des drones de loisir sans parler de DJI. Le constructeur domine allègrement le marché avec des appareils performants au rapport qualité-prix maîtrisé. Et DJI entend bien conserver son avance sur la concurrence avec le Air 2S, un drone compact qui se place comme une version miniaturisée et améliorée du Mavic 2 Pro.

Il faut dire que le DJI Air 2S embarque un capteur de 1 pouce qui lui permet de filmer en 5,4 K. Une caméra puissante que l’on retrouvait avant sur le Phantom Pro 4, un drone haut de gamme dont le prix s’envolait facilement au-delà des 1 500 euros. Un point noir que ne partage pas le DJI Air 2S puisqu’il conserve un prix inférieur aux 1 000 euros.

Aussi puissant que le Mavic 2 Pro, moins contraignant

Pour la conception de son DJI Air 2S, le constructeur est allé lorgner du côté des Mavic 2 Pro et Mavic Air 2. En effet, le Air 2S est plus petit que ses aînés, même s’il reprend les lignes et la conception pliable du Mavic Air 2. Les bras avec rotors se replient contre le corps de l’appareil, ce qui le rend facilement transportable dans un sac à dos. Surtout qu’il ne pèse que 595 grammes (contre 907 grammes pour le Mavic 2 Pro). Le design et les finitions sont de très bonne qualité, ce qui rassure lorsque le drone prend son envol.

En revanche, sa télécommande de contrôle est un poil plus grande. Elle se glisse toujours dans une grande poche, mais elle est désormais plus agréable à prendre en main. Les antennes de la manette profitent de la version 3.0 de la technologie de transmission maison OcuSync. Concrètement, cela permet de ne souffrir d’aucun gel d’image ou d’artefact sur le retour vidéo sur une portée effective de plus de 200 mètres, comme nous avons pu le constater lors de notre test. Le système de transmission sans fil pour le contrôle du drone offre une portée maximale de 8 km. Cela dit, la réglementation européenne ne permet pas les vols à plus de 120 m de hauteur et hors de vue de l’utilisateur.

Enfin, la manette embarque deux batteries de 2 600 mAh qui permettent d’alimenter le smartphone greffé à la manette pendant les prises de vue.

Puisqu’on parle d’autonomie, sachez que le DJI Air 2S utilise les mêmes batteries de vol intelligentes de 40,42 Wh que le Mavic Air 2. Elles offrent un temps de vol maximal théorique de 31 minutes. En pratique, lors de notre test, le drone a pu tenir entre 20 à 25 minutes de vol.

La prise de vue monte en gamme

Là où le DJI Mavic Air 2 se contente d’un capteur de 1/2 pouce, le DJI Air 2S met la barre plus haute en devenant le premier drone compact avec un capteur de 1 pouce. Cela permet de capter plus de lumières, et donc d’avoir des images encore plus précises.

Cet excellent capteur lui permet de capturer des clichés de 20 mégapixels, et d’enregistrer des vidéos jusqu’à 5,4 K à 30 images par seconde (IPS) ou 4K à 60 images par seconde. Les séquences capturées sont tout simplement magnifiques, avec un niveau de détail impressionnant. D’autant que le DJI Air 2S bénéficie d’un zoom numérique prenant en charge les zooms x4 en 4K à 30 IPS, x6 en 2,7 K à 30 IPS, et jusqu’à x8 en Full HD à 30 IPS.

Enfin, le DJI Air 2S peut enregistrer en H264 ou H265, et ce parmi trois profils de couleur vidéo, Normal (8 bits), D-Log (10 bits) ou HLG (10 bits).

Un drone intelligent grâce à ses modes de vols

Les améliorations du DJI Air 2S ne sont pas seulement matérielles. Le constructeur a également rafraîchi la partie logicielle. DJI a optimisé son programme FocusTrack avec les modes Spotlight 2.0, ActiveTrack 4.0 et Point of Interest 3.0. Des configurations de vol qui permettent au drone de rester focalisé sur le sujet, même si celui-ci est en mouvement. Mieux, le système APAS 4.0 permet à l’appareil de manœuvrer en autonomie autour d’objets. Grâce à ses capteurs qui détectent les obstacles dans quatre directions, le DJI Air 2S peut vous suivre sans problème en évitant le danger.

Gros capteur et petit gabarit : pourquoi le DJI Air 2S survole la concurrence

Une nouvelle fonction nommée MasterShots fait aussi son apparition : ici, le drone réalise seul plusieurs mouvements, enregistre des plans et propose un montage dynamique prêt à être partagé sur les réseaux sociaux. Vous pouvez aussi planifier la trajectoire de vol automatique du drone pour qu’il se déplace tout en enregistrant une vidéo. Et enfin, on retrouve bien évidemment les modes QuickShots, avec six schémas de prise de vue automatique, et Hyperlapse qui permet de réaliser un Timelapse en mouvement.

Un pack avec des accessoires pour améliorer le vol

L’autre grande force du DJI Air 2S est son prix. En effet, il est proposé à 999,99 euros chez la Fnac, ce qui en fait un drone plus abordable que le DJI Mavic Air 2 ou le Mavic 2 Pro.

Gros capteur et petit gabarit : pourquoi le DJI Air 2S survole la concurrence

Cela dit, il est possible de profiter du DJI Air 2S dans le pack Fly More Combo. Vendu 1 299 euros chez la Fnac, celui-ci contient, en plus du drone, deux batteries, soit trois au total, une station de recharge pour trois batteries, un sac en bandoulière et quatre filtres ND. De quoi multiplier les sessions de vols sans se soucier de l’autonomie de la machine.

Les derniers articles