Facebook rapatrie l’une des fonctions phares de Messenger sur son application

En 2014, Facebook l’avait réservée à Messenger

 

Sept ans après leur suppression de Facebook au profit de Messenger, les appels vocaux et vidéo semblent sur le point de faire leur come-back sur l'application Facebook pour iOS et Android. Actuellement en test, cette « nouveauté » a déjà été aperçue par des utilisateurs américains et dans quelques autres pays.

L’application Facebook est sur le point de retrouver certaines fonctionnalités qui avaient préalablement été supprimées au profit de Messenger

L’application Facebook est sur le point de retrouver certaines fonctionnalités qui avaient préalablement été supprimées au profit de Messenger // Source : Frandroid

« Réduire le besoin de passer d’une application à l’autre », c’est l’objectif de Facebook, et pour ce faire, le groupe commence peu à peu à rapatrier certaines fonctionnalités de Messenger sur sa propre application. Après avoir réintégré l’automne dernier une version limitée de la boîte de réception de Messenger sur Facebook, voilà que des tests ont commencé pour rajouter également les appels vocaux et vidéo qui avaient été supprimés de la plateforme en 2014. L’idée était alors de diriger les utilisateurs vers Messenger. Aujourd’hui la stratégie de Facebook change de bord, et tend vers une expérience plus unifiée d’une application à l’autre.

« Nous testons les appels audio et vidéo dans le cadre de la messagerie de l’application Facebook afin que les utilisateurs puissent passer et recevoir des appels quelle que soit l’application qu’ils utilisent », a confirmé Facebook après avoir été contacté par Android Central. Le groupe a par ailleurs indiqué à Bloomberg que ce type de « nouveautés », issues de Messenger et ajoutées à l’application Facebook, risquait de devenir plus courant dans les mois à venir.

Facebook voit maintenant Messenger comme un service

Si ces dernières années Messenger était vraiment utilisé et considéré par Facebook comme une application à part entière, globalement indépendante des autres plateformes du groupe, il semble que cette doctrine commence à changer. Messenger devient peu à peu un service que Facebook peut utiliser à sa guise sur ses autres applications.

Ce changement d’approche devient plus visible ces derniers mois, avec par exemple l’unification en septembre dernier des messages privés de Messenger et Instagram. Une nouveauté qui devrait d’ailleurs s’étendre aussi à WhatsApp. On notera par ailleurs que les appels vidéo et vocaux basés sur la technologie de Messenger sont à présent utilisés tant par Instagram que par Oculus. Même chose pour les appareils Facebook Portal qui en tirent aussi parti.

Reste que cette mainmise de Facebook sur notre quotidien au travers de sa constellation d’applications déplait de plus en plus fortement aux régulateurs. Comme le rappelle Android Central, la Federal Trade Commission a récemment attaqué Facebook en anti-trust. L’objectif de la commission américaine est notamment de forcer Facebook à revendre Instagram ou WhatsApp pour rendre sa présence moins tentaculaire sur nos smartphones.

Les derniers articles