Pourquoi la tête des chiens est floutée sur Google Maps

 

Depuis quelques semaines, Google floute la tête des chiens et des chats sur Google Maps Street View. Pourquoi ? Les raisons sont multiples.

Animal Google Maps

La protection de notre vie privée est un sujet essentiel, et celles de nos animaux de compagnie ? Depuis quelques semaines, Google a commencé à flouter la tête des animaux des chiens sur Street View.

1_Dog-blur-faces-on-Google-Maps
Source : Google Maps

Ce flou est appliqué automatiquement par les algorithmes de Google et va progressivement être déployé sur l’ensemble des images de l’outil de Google Maps.

Pourquoi flouter le visage de nos animaux de compagnie ?

Le Règlement Général sur la Protection des Données à caractère personnel, que l’on appelle plus communément RGPD, est interprété différemment en fonction des pays de l’Union européenne. Le RGPD n’a pas été conçu pour les animaux, même si le débat a déjà été ouvert. Par exemple, en France, le sujet des animaux de compagnie ne semble pas encore abordé.

En Belgique, ce sont les données de contact des puces qui sont protégées, elles ne sont désormais plus publiques par défaut. C’est une interprétation du RGPD qui n’est pas liée directement à nos animaux de compagnie, mais à nos données personnelles stockées sur les puces d’identification obligatoires sur les chiens et les chats.

En tant que propriétaire d’un chien ou d’un chat, vous pouvez choisir de manuellement rendre publiques ces données, dans le cas où vous perdez votre animal par exemple. Si vous n’avez pas fait le changement, seuls les vétérinaires et les refuges pourront lire les données.

L’identification indirecte du propriétaire

Google n’a pas communiqué officiellement sur les raisons de ce changement de traitement des données liées à nos animaux de compagnie. Cela pourrait être un effet de bord de l’algorithme utilisé par Google, qui voit les visages d’animaux comme des visages humains, ou pour se protéger dans le cas où un animal de compagnie peut permettre d’identifier indirectement son propriétaire.

De notre côté, nous avons interrogé Florent Gastaud, expert RGPD :

(…) il n’y a pas de traitement de données personnelles liées à la simple visualisation d’un animal dans la rue ; en revanche, la visualisation d’un animal pourrait dans certaines circonstances particulières — de manière indirecte — permettre d’identifier la personne promenant l’animal. Dans ce cadre-là, flouter l’animal pourrait permettre d’éviter une potentielle réidentification de propriétaires d’animaux.

Ce n’est pas un sujet RGPD, mais un sujet lié aux enjeux de confidentialité. Justement, Google a un enjeu de ne pas pouvoir identifier qu’une personne est un endroit précis à un moment donné, ce qui expliquerait que Google floute les visages des chiens et des chats.


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles