Montres connectées : Google devance Xiaomi, Samsung et Huawei, mais pas grâce à la Pixel Watch

 

Une étude du marché des bracelets et montre connectées publiée début mars révèle que Google s'est placé deuxième des ventes de montres connectées au dernier trimestre 2022, derrière Apple mais devant Samsung, Huawei et Xiaomi. Une place sur le podium en partie expliquée par les bonnes ventes de sa Pixel Watch, mais il y a un loup.

L'écran de la Google Pixel Watch
La Google Pixel Watch s’est vendue à 800 000 unités au dernier trimestre 2022, limitant en partie la baisse de ce marché pour l’entreprise californienne. // Source : Chloé Pertuis pour Frandroid

Les chiffres sont clairs : le marché des montres et bracelets connectés ne va pas bien. Selon une étude de ce marché publiée le jeudi 9 mars par le cabinet d’analyse du marché des technologies Canalys, l’ensemble des ventes a baissé pour la première fois de 5 % en 2022. Cette tendance s’est même intensifiée au quatrième trimestre de cette année : d’octobre à décembre, le marché s’est réduit de 18 %.

Les parts de marché des wearables au 4e trimestre 2022
Les parts de marché des wearables au 4e trimestre 2022 // Source : Calays

Et pourtant : à la même période, Google a vendu 800 000 unités de sa Pixel Watch. Les bonnes ventes de sa première montre connectée lui permettent même d’être le 2e plus gros vendeur de montres connectées sur ce dernier trimestre… avec 8 % du total.

Un dernier trimestre 2022 douloureux

Si ce pourcentage n’est pas très élevé, c’est aussi parce que ce 4e trimestre 2022 a fait mal à l’ensemble des acteurs de ce marché. Derrière la multinationale américaine, Xiaomi, Huawei puis Samsung ont vu leurs ventes baisser de 46 %, 42 % et 35 % respectivement par rapport à la même période en 2021. Même Apple, largement premier vendeur du marché sur cette période avec 28 % du total des ventes de bracelets et montres connectées, a vu ses chiffres baisser de 17 % en comparaison au 4e trimestre 2021.

Google encaisse aussi une chute de 25 % de ses ventes, mais la sortie de sa Pixel Watch en octobre a en partie compensé la chute générale du marché des bracelets et montres connectées.

Fitbit dope encore Google qui veut l’abandonner

En partie seulement, car la bonne santé de Google sur ce marché tient surtout des bonnes ventes de bracelets et montres connectées Fitbit, rachetées par la firme californienne. En effet, les appareils de cette marque ont représenté la grande majorité des ventes de wearables pour poignet, selon 9to5Google.

Le Fitbit Inspire 3 au poignet // Source : Chloé Pertuis – Frandroid

Une donnée ironique puisque, comme le rappelle ce média spécialisé, Google a plusieurs fois choisi de dévaloriser ses produits Fitbit aux yeux des consommateurs, leur retirant des fonctionnalités alors que l’entreprise en ajoute à sa Pixel Watch. À terme, la multinationale semble vouloir privilégier sa propre marque de montres connectées, mais, dans ce marché en déclin, c’est encore Fitbit qui lui permet de tenir.


Envie de rejoindre une communauté de passionnés ? Notre Discord vous accueille, c’est un lieu d’entraide et de passion autour de la tech.