Google Pixel 4 : quand la « créativité » mène à une amende salée

Pour publicité trompeuse

 

Google s'est retrouvé à payer 8 millions de dollars à la FTC et à sept États américains pour une série de publicités jugées trompeuses concernant le Pixel 4. Malgré l'interdiction faite aux animateurs de radio d'utiliser le Pixel 4 avant son lancement, ils ont été contraints de lire des scripts vantant les mérites de l'appareil. Google a finalement accepté de payer une amende, principalement pour dissuader l'entreprise de réitérer de telles pratiques à l'avenir.

Google Pixel 4 XL // Source : Frandroid

Google s’est senti obligé de faire un don de 8 millions de dollars. Un don destiné à qui, demandez-vous ? À la Federal Trade Commission (FTC) et à sept États américains. Et pourquoi, demandez-vous encore ? Pour avoir été un peu trop « créatif » avec sa publicité pour le Pixel 4.

L’année dernière, la FTC a déposé une plainte contre Google pour une série de publicités radio pour le Pixel 4 qu’ils ont jugées « trompeuses ». Initialement, la FTC et les sept États voulaient récupérer à Google une somme de 9,6 millions de dollars. Cependant, le géant de la tech a finalement consenti à régler la bagatelle de 8 millions de dollars. Google a déclaré à Reuters qu’il prenait « au sérieux les directives publicitaires », et qu’il était satisfait de cet accord. Comme quoi, 8 millions de dollars ne sont qu’une goutte d’eau dans l’océan de leur trésorerie.

« Le Pixel 4 est mon appareil photo de smartphone préféré, surtout en basse lumière, grâce au mode Vision nocturne »

Le cœur de la controverse réside dans les scripts de la publicité radio. Google a interdit aux animateurs d’utiliser le Pixel 4 avant son lancement officiel, mais ils devaient néanmoins lire des textes qui affirmaient le contraire. « Le Pixel 4 est mon appareil photo de smartphone préféré, surtout en basse lumière, grâce au mode Vision nocturne », ou encore « J’ai pris avec le Pixel 4 des photos de qualité studio de tout, du match de football de mon fils à une pluie de météorites, en passant par une chouette qui a atterri dans mon jardin. ».

Ces publicités n’ont pas toujours été explicitement identifiées comme telles. Ces spots auraient été diffusés plus de 29 000 fois, Google ayant déboursé 2,6 millions de dollars pour iHeartRadio et 2 millions de dollars pour onze autres stations de radio. L’amende que Google vise principalement à dissuader l’entreprise de diffuser à l’avenir des publicités tout aussi « créatives ». Quant aux consommateurs qui ont peut-être acheté un Pixel 4 à cause de ces publicités, ils ne recevront aucune compensation.


Téléchargez notre application Android et iOS ! Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles