Piégé par une expérience, YouTube change sa politique sur les armes à feu

 

Suite aux conclusions accablantes d'un groupe de travail, YouTube remanie sa politique en ce qui concerne la représentation des armes à feu dans ses vidéos.

Source : ArmoryBlog

YouTube part à la chasse aux armes à feu. Une partie des vidéos mettant en scène ces objets vont être limités à une tranche d’âge quand d’autres seront totalement interdites. Cette modification majeure interviendra dès le 18 juin.

Google met à jour sa politique concernant la représentation des armes à feu sur sa plateforme de streaming. D’ici quelques jours, il faudra avoir 18 ans pour regarder certaines vidéos YouTube, celles montrant des armes à feu artisanales, notamment. Pour les vidéos expliquant comment ôter la sécurité de tel pistolet ou tel fusil, elles seront tout bonnement bloquées, quel que soit l’âge.

« Ces mises à jour de notre politique en matière d’armes à feu s’inscrivent dans le cadre de nos efforts continus pour maintenir des politiques qui reflètent l’état actuel du contenu sur YouTube. Par exemple, l’impression 3D est devenue plus facilement accessible ces dernières années et nous élargissons donc nos restrictions sur les contenus impliquant des armes à feu de fabrication artisanale », explique Javier Hernandez, porte-parole de YouTube, à nos confrères d’Engadget.

Toutefois, YouTube précise que ces interdictions ou limitations ne concerneront pas les jeux vidéo, les clips vidéo ou n’importe quel autre contenu artistique. Idem pour les contenus informatifs comme des scènes réelles d’interventions policières ou militaires.

YouTube piégé par une expérience

Cette décision de la filiale de Google est un redressement en réponse à la découverte du Tech Transparency Project (TTP). Ce groupe de surveillance à but non lucratif avait mis à jour il y a un an que YouTube recommandait des contenus liés aux armes à feu à des comptes « enfants ». Quatre comptes fantoches avaient été créés par le groupe avec des profils de garçons de 9 et 14 ans.

Après avoir visionné des vidéos des jeux vidéo Halo (-16), Grand Theft Auto (-18), Lego Star Wars et Roblox, ils s’étaient vu proposer des vidéos qui « comprenaient des scènes décrivant des fusillades dans des écoles et d’autres événements de fusillade de masse, des démonstrations graphiques de l’ampleur des dégâts que les armes à feu peuvent infliger au corps humain et des guides pratiques pour convertir une arme de poing en arme entièrement automatique », déclarait le TTP.


Si vous voulez recevoir les meilleures actus Frandroid sur WhatsApp, rejoignez cette discussion.