Plusieurs utilisateurs rencontrent des problèmes avec leurs réseaux Wi-Fi depuis l’installation d’un appareil Google.

Nos confrères d’Ars Technica rapportent que plusieurs utilisateurs de produits Google rencontrent des problèmes avec leurs réseaux Wi-Fi. La connexion sans-fil deviendrait instable après l’installation du Google Home ou d’un Google Chromecast.

Le premier suspect identifié n’était pas Google, mais TP-Link dont les routeurs Archer semblaient particulièrement sensibles à ce problème. Depuis, plusieurs témoignages montrent que le problème touche d’autres appareils, et TP-Link n’a pas découvert de problèmes avec ses routeurs, après investigation.

La fonction « Cast » surcharge le réseau

D’après le spécialiste du réseau, le problème viendrait des appareils Google, et plus précisément de la fonction « Cast » commune au Chromecast et au Google Home. Cette fonction provoque un envoi par les appareils Google d’un paquet multicast (c’est à dire visant tous les appareils du réseau) qui permet d’identifier et se connecter aux autres appareils. C’est comme cela par exemple qu’un smartphone est capable de détecter les appareils compatibles avec la fonction « Cast ».

Normalement, ces paquets sont envoyés toutes les 20 secondes, mais il semblerait qu’un bug provoque un envoi en surnombre par les appareils lors d’une sortie de veille, avec parfois l’envoi de plus de 100 000 paquets simultanément. C’est cette surcharge qui causerait des instabilités sur les routeurs Wi-Fi.

Google ouvre une enquête

Interrogé sur le sujet par Engadget, Google affirme être conscient du problème qui ne « toucherait qu’un faible nombre d’utilisateurs ». Les équipes de la firme travaillent à trouver une solution.