Lors d’une conférence dédiée aux développeurs Android, Google a vanté les mérites du thème sombre pour les applications, permettant d’économiser de la batterie.

En parallèle de la conférence de Samsung dédié aux développeurs, où la marque a dévoilé son Samsung Infinity Flex Display, se tenait une seconde conférence pour le même public, cette fois organisée par Google, le Android Dev Summit. Lors d’une session, Google a mis en avant l’intérêt de proposer un thème sombre dans une application.

Une économie substantielle d’énergie

Google a pu très précisément étudier la consommation d’énergie de l’écran en fonction du thème affiché. Le résultat est sans appel, le thème sombre permet de consommer moins de batteries.

Plus précisément, avec une dalle RGB (où chaque couleur primaire est équilibrée), le bleu consomme jusqu’à 25% d’énergie en plus que le rouge et le vert. Résultat, le blanc est la couleur qui consomme le plus, alors que le noir est celui qui consomme le moins, avec une différence au-delà de 3 mA pour 1.

Le paradoxe du Material Theming de Google

Depuis un an, Google met à jour ses applications avec une nouvelle interface basée sur le Material Theming, un nouveau design langage. L’une des principales caractéristiques du thème développé par Google est justement l’utilisation, presque excessive, du blanc dans ses nouvelles interfaces.

Résultat, les applications de Google consomment davantage que par le passé, surtout lorsqu’elles sont comparées à la version « Holo dark », l’interface de Ice Cream Sandwich. Heureusement, Google propose aussi de plus en plus souvent un thème sombre avec ses applications.

Quoi qu’il en soit, Google est désormais conscient de la consommation des affichages claire sur un écran, et encourage les développeurs à au moins proposer un thème sombre avec leur application.