Google travail sur un appareil doté du Snapdragon 855 sous le mystérieux nom de code « Coral ».

Une plateforme de test Qualcomm

Une plateforme de test Qualcomm

Le Snapdragon 855 de Qualcomm sera sans doute la plateforme de choix pour la plupart des fabricants de smartphones haut de gamme en 2019. Hormis les solutions conçues en interne chez Apple, Huawei ou Samsung, rares sont les alternatives à Qualcomm sur le marché ARM.

Ce n’est donc pas surprenant si Google, l’éditeur d’Android, travaille avec le Snapdragon 855. Un mystérieux appareil sous le nom de code « Coral » a d’ailleurs passé une série de tests sur Geekbench.

Snapdragon 855 vs Snapdragon 845

D’après Geekbench, l’appareil « Google Coral » tourne donc avec un Snapdragon 855, 6 Go de RAM, et sous Android Q, la prochaine version d’Android. La plateforme obtient un résultat de 3296 points avec 1 coeur, ou 9235 points avec plusieurs coeurs.

C’est une nette augmentation comparée aux 2407 points obtenus par le Xiaomi Black Shark avec 1 coeur, et les 8862 points du OnePlus 6T avec plusieurs coeurs. Ces deux résultats sont les meilleurs obtenus sur Geekbench avec un Snapdragon 845 à ce jour.

Notons que cela ne suffit pas à rattraper le Galaxy Note 9, champion du monocoeur avec 3473 points, ou le Mate 20 Pro avec 9775 points sur le test multicoeurs.

Une carte mère de test

Le nom de code « Google Coral » n’est pas nouveau. Il a déjà été utilisé par le passé à plusieurs reprises par Google avec des configurations différentes. Il est régulièrement mentionné dans le code source de ChromiumOS, mais pourrait désigner aussi un premier prototype du Pixel 4.

Le plus probable est encore qu’il s’agisse d’une simple carte de développement utilisée pour Android et ChromeOS et qui permet, génération après génération, de tester différentes plateformes matérielles.