Pixel 3a, Android 10 Q, Stadia : nos attentes de la Google I/O 2019

 

La Google I/O 2019 démarre bientôt. Mais que faut-il attendre de la grande conférence dédiée aux développeurs d’Android et de l’écosystème Google ? Entre nouveaux appareils, mises à jour majeures et nouvelles applications, voici tout ce qui est attendu cette année.

Comme chaque année, une grande conférence dédiée aux développeurs de l’écosystème Google s’organise. La Google I/O 2019 se tient cette année du mardi 7 mai au jeudi 9 mai, avec une grande conférence d’ouverture prévue dès 19 heures.

C’est lors de cette conférence que la grande marque Tech américaine fait ses plus grandes annonces. Mais qu’est-on en droit d’attendre du cru de 2019 ? Les fuites comme les espoirs s’allient dans notre dossier vous récapitulant l’intégralité des annonces possibles.

Une version quasi finale d’Android 10 Q

Traditionnellement, c’est à la Google I/O que l’on découvrait auparavant la première developer preview de la prochaine version majeure d’Android. À présent, les tests s’ouvrent plus tôt que cela, faisant que nous sommes déjà à la bêta 2 d’Android 10 Q.

La Google I/O 2019 sera donc surtout, selon toute vraisemblance, l’occasion de découvrir la bêta 3 de la nouvelle version d’Android. Cependant, et c’est là le point important, c’est toujours à la Google I/O que les fonctionnalités majeures sont dévoilées. L’année dernière, nous découvrions la fonctionnalité bien être d’Android 9 Pie à titre d’exemple.

Nous connaissons déjà beaucoup de choses sur Android 10 Q, mais soyez sûrs que Google en a gardé sous le coude pour une annonce lors de sa conférence. Nous ne savons pas encore de quoi il s’agira, mais il est possible qu’une refonte du design système soit à l’ordre du jour, à titre d’exemple. La version présentée est généralement la version « quasi finale » de l’OS, la dernière bêta servant à régler les derniers problèmes.

Si tant est que les fonctionnalités ne soient pas si impressionnantes, il y a aussi de grandes chances que la bêta 3 d’Android 10 Q s’ouvre à plus de téléphones qu’aux Google Pixel. L’année dernière, certains produits de OnePlus, Xiaomi, LG et Nokia étaient ainsi concernés, entre autres.

Les Google Pixel 3a

Bien que l’événement soit rarement dédié à de nouveaux appareils, l’édition 2019 semble regorger de produits… à commencer par de nouveaux smartphones ! Le Google Store en ligne promet déjà une surprise pour le 7 mai, mais les nombreuses fuites entourant les prochains produits nous ont déjà bien aiguillés sur ce qu’elle sera.

Google devrait présenter officiellement les Pixel 3a et Pixel 3a XL, ses deux nouveaux smartphones qui se placeront sur le milieu de gamme. Avec une fiche technique quelque peu réduite et des designs en plastique, ceux-ci promettent tout de même d’être intéressants puisqu’ils conserveraient l’excellent capteur photo de ses grands frères.

Et ce sans compter bien sûr l’argument numéro 1 de Google : le suivi ! Il y a fort à parier que ces deux futurs smartphones auront directement le droit à la bêta 3 d’Android 10 Q, et seront par la suite suivi pendant bien trois ans comme le veut la tradition.

Une version XL pour le Home Hub

Lors de sa conférence Made by Google fin 2018, le constructeur nous a également dévoilé son premier Smart Display : le Google Home Hub. Ce dernier, d’une petite taille de 7 pouces, n’est jamais sorti par chez nous. Nous avons eu récemment le droit à la sortie du Lenovo Smart Display, qui nous a convaincus sur le potentiel de cette nouvelle plateforme mêlant Google Assistant et interface graphique.

De nombreuses fuites récentes, notamment sur le site même de Google, faisaient état d’une version 10 pouces du Home Hub. Ce dernier devrait d’ailleurs s’appeler tout simplement Home Hub XL. Nous ne savons cependant pas ce qu’il apporterait de plus que son petit frère, auquel il manquait surtout une caméra avant pour la visioconférence.

Une démonstration de Google Stadia

Google Stadia, le service de cloud gaming intimement lié aux autres services Google comme YouTube, a été présenté relativement récemment par l’entreprise. Pour autant, il nous manque énormément d’informations le concernant, notamment au niveau de ses offres et de son modèle économique.

Les informations devraient être distillées çà et là jusqu’à son lancement en fin d’année 2019, et la Google I/O 2019 semble être un terrain de choix pour le découvrir plus avant. Peut-être n’y aura-t-il qu’une simple démonstration en direct avec des prises en main possibles lors de l’événement, mais nous attendons tout de même un peu plus : un jeu exclusif en provenance des nouveaux studios de développement dédiés de Google ? De nouveaux partenariats ?

Et pourquoi pas le modèle économique finalisé ? Un autre événement majeur pour le jeu vidéo, l’E3, se déroulera un mois plus tard. Aussi, rien n’est assuré, mais nous espérons tout de même en savoir plus à la fin de cette Google I/O 2019.

De grandes mises à jour pour les applis Google

Bien sûr, la Google I/O est aussi l’occasion pour le développeur d’offrir de nouvelles fonctionnalités majeures à toutes ses applications. Trois grands noms reviennent très souvent lors de ces conférences.

La première est évidemment Google Assistant, son assistant dopé à l’intelligence artificielle. Ce dernier est devenu en quelques années le centre névralgique des affaires de Google, et connaît donc toujours son lot de nouveautés. Celles-ci vont généralement influencer les autres applications profondément.

La seconde est généralement Google Photos. Toujours parmi les plus utilisées du développeur, elle gagne année après année toujours plus de fonctionnalités de retouche photo basées par ailleurs sur l’intelligence artificielle. L’année 2019 ne devrait pas faire exception.

Enfin, la dernière plus probable est Google Maps. Là encore, c’est l’une des applications mobiles les plus populaires au monde : il n’est pas étonnant que celle-ci profite de nouveautés, souvent largement inspirées par Waze que Google absorbe progressivement.

Impossible de savoir exactement ce que prépare Google pour ses applications. Entre des refontes graphiques et de nouvelles fonctionnalités, tout est possible : nous n’avons cependant pas encore eu vent d’un énorme changement.

La claque comme Google sait le faire

Ce que l’on attend toujours de la Google I/O est… l’inattendu. Pardonnez cet instant lyrique, mais c’est bien le cas. La conférence Google a toujours un instant très puissant qui offre une vision de ce que l’avenir pourrait nous réserver.

L’année dernière, nos mâchoires sont tombées au sol devant la présentation de Google Duplex. L’année d’avant, on pourrait attribuer ce rôle à Google Lens dont la puissance et l’interconnexion ont impressionné. En 2016, nous découvrions Google Assistant et le Google Home.

Bref, chaque conférence Google I/O a son petit instant où l’avenir de la Tech semble se tracer sous nos yeux. Aussi, on espère que cette année, le développeur saura une nouvelle fois nous surprendre avec une fonctionnalité innovante.

Enfin, nous vous invitons à participer à notre sondage de la semaine concernant ce que vous attendez le plus de la conférence de Google.

Les derniers articles