Prise en main du Max Lens pour GoPro Hero 9 Black : un accessoire bluffant aux utilisations très spécifiques

Voire trop spécifiques...

 

Le module d’objectif Max (Max Lens) est un accessoire dédié à la toute nouvelle GoPro Hero 9 Black. Cet objectif a plus d’un tour dans son sac : stabilisation HyperSmooth Max avec champ de vision ultra-large, maintien de l’horizon à 360 degrés... Vous n’avez rien compris ? Voici notre prise en main et avis du module d’objectif Max, avec quelques exemples de vidéos à l’appui.

Le module d’objectif Max vissé sur la GoPro Hero 9 Black

Le module d’objectif Max vissé sur la GoPro Hero 9 Black // Source : Maxime Grosjean pour Frandroid

La GoPro Hero 9 Black reprend le même système de module que le précédent modèle, et permet donc d’accueillir des accessoires censés étendre ses capacités. Cette année justement, en plus de la nouvelle GoPro, un module d’objectif a été présenté. Nommé “Max”, cet accessoire permet d’augmenter le champ de vision de la caméra tout en maintenant la fameuse stabilisation HyperSmooth, mais il offre également un système de verrouillage de l’horizon avancé.

Nous avions testé la Hero 9 Black à sa sortie, et il est désormais temps de vous donner notre retour sur l’objectif Max. Que peut-il vraiment faire dans les faits ? Comment fonctionne-t-il ? À qui est-il dédié ? C’est ce que nous allons voir dans cette prise en main du module d’objectif Max.

Comment installer ce module ?

L’objectif en verre qui protège la lentille de la Hero 9 Black peut se dévisser, ce qui le rend donc remplaçable en cas de casse ou de rayure. Cette particularité permet également l’utilisation de filtres ou d’objectifs, dont ce “module d’objectif Max”. Ce dernier est à l’heure actuelle le seul objectif proposé par GoPro, mais des fabricants tiers ne devraient tarder à proposer leurs lentilles et objectifs — des kit de filtres PolarPro sont déjà disponibles sur le site GoPro. Avant d’aller plus loin, sachez que cet objectif Max est seulement compatible avec la Hero 9 Black, la dernière caméra de la marque.

La GoPro Hero 9 Black sans son objectif de protection

La GoPro Hero 9 Black sans son objectif de protection // Source : Maxime Grosjean pour Frandroid

La première étape d’installation consiste sans surprise à dévisser la protection en verre de la GoPro. Pour ce faire, il faut appliquer une certaine force et faire tourner la protection d’un quart de tour dans le sens antihoraire. Notez que l’accessoire Max est livré avec une protection/rangement en caoutchouc, qui peut temporairement être utilisée pour sécuriser la protection en verre classique — lorsque l’objectif Max est utilisé. Justement, il ne reste plus qu’à visser ce dernier. À l’intérieur, deux des quatre côtés sont marqués d’une entaille, et il faut donc les aligner correctement avant de faire tourner l’objectif d’un quart de tour en sens horaire. Le geste est quelque peu intimidant les premières fois — on a peur d’abîmer le produit. Il ne faut cependant pas hésiter à bien faire pression sur l’objectif lorsqu’on le visse : le but est de s’assurer qu’il est bien bloqué de tous les côtés. Attention à bien vérifier cela avant de partir en moto ou de dévaler une pente de ski : s’il est mal fixé, la vitesse le fera rapidement tomber.

Le module d’objectif Max // Source : Maxime Grosjean pour Frandroid

Fait important, une fois après avoir installé l’objectif Max, il ne faut surtout pas oublier d’activer le mode dédié sur la caméra, qui prend la forme d’un bouton accessible dans les paramètres d’accès rapide. La Hero 9 Black n’a en effet aucun moyen de savoir que vous avez changé d’objectif.

Bonne nouvelle, une fois fixé, cet accessoire garantit toujours l’étanchéité de la caméra. Attention toutefois, il ne faudra pas dépasser les 5 mètres de profondeur, contre 10 mètres en temps normal. Sachez également qu’il n’est pas conseillé de filmer sous l’eau avec l’objectif Max : les vidéos présenteront à coup sûr des distorsions. Cette étanchéité est tout de même la bienvenue puisqu’elle permet de ne pas se soucier des projections d’eau dans des situations où la caméra n’est pas forcément sous l’eau — on pense ici au surf et au ski.

Des vidéos plus immersives

Dans sa vidéo promotionnelle, GoPro met en avant deux avantages proposés par cet accessoire. Notez que ces fonctionnalités étaient déjà plus ou moins présentes sur la GoPro Max, la caméra 360 degrés de la marque que nous avions testé il y a un an, et c’est d’ailleurs pour cela que cet accessoire porte le nom “Max”.

  • Champ de vision ultra grand-angle (155 degrés) compatible avec la stabilisation HyperSmooth
  • Maintien de l’horizon jusqu’à 360 degrés

Couplé au capteur 23,6 mégapixels de la Hero 9 Black, l’objectif Max permet de combiner ultra grand-angle et stabilisation HyperSmooth, alors que le mode de stabilisation le plus élevé de la caméra (HyperSmooth Boost) rogne significativement l’image. Dans les faits, le champ de vision SuperView Max est en effet plus grand que le mode SuperView intégré de la caméra. La différence est notable, mais c’est surtout face au mode de stabilisation HyperSmooth Boost que l’accessoire Max fait fort : l’image est non seulement stabilisée, mais est surtout non rognée — elle garde le champ de vision ultra large, ce qui n’est pas le cas du mode Boost intégré à la caméra.

Le module d’objectif Max sous tous les angles // Source : Maxime Grosjean pour Frandroid

En mettant de côté le champ de vision et en se concentrant sur la stabilisation en elle-même, on remarque une toute légère amélioration, mais celle embarquée de base par la caméra est déjà excellente. On vous invite d’ailleurs à lire notre test de la GoPro Hero 9 Black pour en savoir plus. Retenez donc que le point fort de l’objectif Max est le combo stabilisation + ultra grand-angle, et non l’un et l’autre pris à part.

Attention, la technique a ses limites : la définition maximale proposée par le module Max est du 2,7K à 60 images par seconde. C’est en effet jusqu’à cette définition que l’image peut être complètement retournée par la caméra. Vous trouverez dans cette vidéo quelques plans en moto tournés avec l’objectif Max (du début jusqu’à 1:32), des comparaisons entre la stabilisation et le champ de vision de la caméra et de l’objectif Max (de 1:33 à 3:21), et enfin des exemples et des explications du mode maintien de l’horizon (à partir de 3:22).

Lien YouTubeS’abonner à Frandroid

Passons désormais à ce fameux verrouillage de l’horizon à 360 degrés. Un mode similaire est déjà proposé par la Hero 9 Black, mais il affiche certaines limitations : il maintient l’horizon jusqu’à une rotation de la caméra à plus ou moins 30 degrés, et il est seulement disponible avec le champ de vision linéaire — qui est bien moins large que le mode SuperView. L’objectif Max propose quant à lui un verrouillage complet de l’horizon (vous avez beau tourner la caméra dans tous les sens à 360 degrés, l’horizon ne bougera pas) et est compatible avec le champ de vision SuperView.

Cette fonctionnalité est vraiment bluffante, mais il va s’agir désormais de savoir à quoi elle sert vraiment. Les vidéos en motos ci-dessus donnent un bel exemple d’utilisation. Dans les virages, l’horizon reste stable au lieu de suivre le mouvement du corps du conducteur qui se penche : les mouvements du guidon et des bras se détachent alors du reste de l’image, rendant le tout plus immersif. Même si le verrouillage de l’horizon est ici limité à quelques degrés (contre les 360 qu’il propose), il faut retenir que l’on profite en même temps d’un très large champ de vision. Sans l’objectif Max, la vidéo aurait certes bénéficié d’un maintien de l’horizon similaire, mais le champ de vision “linéaire” aurait rendu le tout bien moins agréable.

À qui est-il dédié ?

Soyons clairs, cet accessoire n’est pas dédié à l’utilisateur lambda. Ce dernier ne saura trop quoi en faire, et le laissera sûrement au fond du tiroir après deux ou trois utilisations. La simple manipulation nécessaire à son installation en dissuadera inévitablement beaucoup. À la lecture de cet article, les nombreux termes “HyperSmooth”, “SuperView”, “Boost” et autres “HyperSmooth Max” ont d’ailleurs sûrement donné le mal de crâne aux néophytes des caméras GoPro. Si c’est votre cas, on vous conseille dans un premier temps de bien découvrir la caméra et les possibilités qu’elle offre avant de réfléchir à un potentiel achat de l’objectif Max.

Le module d’objectif Max est réservé aux créateurs

Le module d’objectif Max est réservé aux créateurs // Source : Maxime Grosjean pour Frandroid

Ce module est cependant un accessoire pertinent pour les créateurs, qui sauront certainement l’utiliser à son plein potentiel. Le combo stabilisation + ultra grand-angle permet une très grande liberté dans les utilisations. On pense par exemple ici aux fanatiques de sports de glisse. Le mode blocage de l’horizon est bluffant, mais il faudra être très créatif ou faire des sports extrêmes pour l’utiliser à ses pleines capacités — comprenez jusqu’à 360 degrés. Ce mode de maintien de l’horizon est également le seul à être compatible avec les champs de vision “large” et “SuperView” : là aussi, la liberté d’utilisation (et donc de création) en sort victorieuse.

Attention à la rupture de stock

Le module d’objectif Max est proposé à 99,99 euros sur le site constructeur, mais le prix tombe à 69,99 euros si vous souscrivez l’abonnement GoPro — ce que vous avez très certainement fait à l’achat de la Hero 9 Black. Officiellement en vente depuis le 16 octobre 2020, l’objectif Max est pour le moment déjà en rupture de stock. On espère que cet accessoire n’aura pas les mêmes problèmes de stock que les modules de la Hero 8 Black.

Avec sa nouvelle Hero 9 Black, GoPro semble avoir corrigé les quelques légers défauts du précédent modèle, mais a surtout (enfin) ajouté un véritable écran couleur à l’avant. L’autonomie ainsi que la stabilisation logicielle ont été…
Lire la suite

Les derniers articles