Pour l’heure, le groupe Huawei ne propose qu’un seul smartphone compatible 5G, le Huawei Mate 20X 5G. Néanmoins, le groupe chinois devrait aller plus loin. Sa marque Honor proposera bel et bien un smartphone compatible avec ces nouveaux réseaux, le Honor View 30.

Le Honor View 20 pour illustration

Il n’y a pas que sur les infrastructures que Huawei cherche à avancer sur la 5G. Le groupe chinois a en effet déjà lancé un smartphone compatible, le Huawei Mate 20 X 5G, et travaille toujours sur son smartphone pliable compatible avec cette nouvelle norme, le Huawei Mate X. Mais en termes d’appareils, le groupe chinois ne compte pas s’arrêter là. Sa marque Honor proposera également un smartphone compatible 5G avec le Honor View 30.

C’est le président de Honor, George Zhao, qui l’a annoncé à travers un commentaire sur le réseau social chinois Weibo repéré le site GSM Arena. « Le Honor View 30 sera pleinement compatible avec la 5G », a-t-il indiqué. Le patron de la marque Honor vient ainsi non seulement confirmer l’existence du Honor View 30, mais également donner une petite information quant à ses caractéristiques. Il devrait logiquement s’agir du premier smartphone de la marque à être compatible avec la 5G.

Un smartphone 5G attendu d’ici la fin de l’année

En début d’année, durant le Mobile World Congress, nous avions pu nous entretenir avec George Zhao. Le responsable de Honor nous avait alors indiqué que la marque préparait un smartphone 5G pour 2019. On sait désormais duquel il s’agira. Par ailleurs, George Zhao nous avait également indiqué développer un smartphone pliable pour l’an prochain et étudier la possibilité d’intégrer de la charge rapide sur ses appareils.

L’an dernier, le Honor View 20 avait été présenté officiellement dans le courant du mois de décembre avant une disponibilité en France en janvier 2019. On imagine donc que Honor reprendra un calendrier similaire pour le Honor View 30. Le smartphone pourrait être dévoilé officiellement d’ici la fin de l’année.

Smartphones pliables, 5G et charge sans fil chez Honor : on a discuté de l’avenir de la marque avec son président