HTC revient avec son nouveau modèle phare, le HTC One, qui a une lourde tâche à accomplir : aider la marque à regagner les parts de marché perdues au cours des derniers mois. Pour se différencier le taïwanais ne s’arrête pas seulement à un matériel haut de gamme, car la partie logicielle dont Sense a entièrement été revue. 

Test HTC-One-Telephone

Après avoir sorti les One X/X+/XL, HTC revient avec le One (nom qui n’est pas forcément judicieux pour le référencement sachant qu’il existe déjà des One S, One V…). La marque a bien compris que pour attirer le public, il fallait se différencier à la fois sur la partie logicielle et matérielle. Mais surtout HTC a augmenté drastiquement le budget pour promouvoir ce téléphone, ce qui était l’un des gros points faibles ces derniers mois. Cela sera-t-il suffisant face à Sony qui propose déjà son Xperia Z et Samsung qui déboulera fin avril avec son rouleur compresseur, le Galaxy S4 ?

Sur la partie matérielle, HTC a sorti le grand jeu avec un châssis en aluminium, un écran de 4,7 pouces FullHD, un processeur Qualcomm S600, un capteur Ultrapixel et des haut-parleurs BoomSound. Du côté logiciel, il devient de plus en plus difficile de reconnaître Android, tant la marque s’est appropriée les codes du système. Il y a BlinkFeed sur le bureau, HTC Zoe pour la partie photo et bien d’autres surprises. Une chose est sûre : HTC a réussi son pari sur le papier, mais qu’en est-il au quotidien ? Réponse dans notre test du HTC One.

1] Présentation du HTC One

1.1] La boîte

Test HTC-One-Boite

Avec la génération 2012, HTC se démarquait de la concurrence en proposant une boîte écologique. Il s’agit certes d’un détail pour certains, mais le premier contact avec un téléphone est très important (c’est d’ailleurs un élément sur lequel Apple joue beaucoup). Cette année, la marque conserve le même principe avec une boîte qui perd son aspect rectangulaire et ressemble quasiment à un Mac Mini (photo à l’appui).

Au niveau du contenu, il y a peu de changements :

  • Câble microUSB
  • Adaptateur secteur
  • Pointe pour ouvrir le slot de la carte microSIM
  • Nouveau kit mains libres
  • Mousses de différentes tailles

Le nouveau kit mains libres (écouteurs intra-auriculaires) est de très bonne facture avec un câble droit, qui évite ainsi les noeuds. Il est noir, avec quelques rappels rouges sur le bouton qui permet de décrocher/raccrocher/mettre en lecture-pause la musique. Contrairement au kit de Sony la séparation entre les deux écouteurs ne se fait pas au niveau du bouton, mais un peu plus bas ce qui est bien plus classique (et pratique à mon goût).

HTC-One-Kit-mains-libres

1.3] Caractéristiques techniques

ModèleHTC One
Version et interfaceAndroid Jelly Bean (4.1.2)
HTC Sense 5.0
Ecran4,7 pouces
Résolution1920 x 1080 pixels (HD)
TechnologieSuper LCD3
Densité de pixels469 ppi
Traitement contre les chocs & rayuresOui (Gorilla Glass 2)
Processeur (CPU)Qualcomm Snapdragon 600 - (quadruple-coeur)
APQ8064T cadencé à 1,7 GHz
Chipset graphique (GPU)Adreno 320
Mémoire vive (RAM)2 Go
Mémoire Interne32 ou 64 Go
Support microSD-HCNon
APN / Caméra4 mégapixels (ultrapixel) mégapixels
+ autofocus et flash (LED)
Webcam (caméra frontale)Oui (2,1 mégapixels)
Vidéo1080p @30 fps
WiFiOui, a/ac/b/g/n + WiFi Direct
DLNA / Hostpot WiFi
Hotspot Bluetooth / Hotspot USB
Oui / Oui
Oui / Oui
BluetoothOui (4.0 + A2DP)
RéseauxUMTS HSPA+, GSM/GPRS
LTE : 800/1800/2600 MHz
NFC (Near Field Communication)Oui
Boussole / GPS / BaromètreOui / Oui / Oui
Accéléromètre / GyroscopeOui / Oui
Capteur de proximité et lumièreOui / Oui
Sortie jack 3,5 mmOui
Port micro-USB / HDMIOui / Oui
Tuner FM (Radio)Oui, stéréo
avec RDS
Support DivXOui
Batterie2 300 mAh
Dimensions137,4 x 68,2 x 9,3 mm
Poids143 grammes
DASNC

2] Le tour du propriétaire du HTC One

HTC a toujours proposé des téléphones au design innovant. Rappelez-vous par exemple du Legend et de son menton si particulier ou du Desire et de son apparence unique. Avec le One, le taïwanais met la barre encore plus haute avec un châssis entièrement en aluminium. On a un téléphone au fort caractère qui, de ce point de vue, est tout à fait à même de se battre contre le Sony Xperia Z.

2.1] Aspect général

Cette année la mode dans le haut de gamme Android est de proposer des écrans dits 1080p. Pour en trouver un intérêt, une large diagonale est préférable et le 5 pouces se généralise avec le Sony Xperia Z ou le Samsung Galaxy S4. Sur le marché français, seul le Xperia Z est pour l’instant disponible, mais la seconde alternative (et de taille) est le HTC One. Contrairement à la concurrence le taïwanais a préféré rester sur une dalle de 4,7 pouces, comme sur les One X/X+/XL. On a donc une densité de pixels encore plus importante de 468 ppi (si vous arrivez à trouver quelqu’un qui distingue encore les pixels à l’oeil, n’hésitez pas à contacter HTC !).

Comparativement au dernier modèle phare de la marque, le One est plus long (137.4 mm contre 134.4 mm), plus épais (9.3 mm contre 8.9 mm), mais il est moins large (68.2 mm contre 69.9 mm). Au final l’objet se manipule très bien et l’utilisation à une seule main est tout à fait possible, contrairement aux modèles qui ont un écran supérieur à 5 pouces.

comparaison-telephones

Le passage du polycarbonate à l’aluminium a un coût : le One est plus lourd dans la balance avec ses 143 grammes. Est-ce toutefois un handicap ? Absolument pas ! Le Sony Xperia Z fait par exemple 146 grammes. De plus nous avons pu remarquer que les téléphones trop légers ont souvent tendance à glisser des mains car on ne les sent pas.

Deux coloris du HTC One seront proposés : noir et gris. On retrouvera principalement le modèle « silver » en France suite à la demande des opérateurs. Honnêtement je trouvais en photo cette déclinaison moins réussie, mais au final le produit est très beau. En achetant un produit haut de gamme, HTC vous donne un produit à la hauteur de votre dépense.

2.2] La face avant

Le téléphone se caractérise par les deux haut-parleurs stéréo qui sont situés sur l’avant du téléphone via la technologie BoomSound. Nous saluons le placement des haut-parleurs sur la face avant, car ils sont généralement situés sur le dos et dès que l’on pose le téléphone sur une table, il faut le retourner sans quoi le son est étouffé, mais on ne voit alors plus l’écran… La qualité sonore offerte sur le HTC est bonne, mais manque à notre goût de basses.

Deux haut-parleurs ont tout à fait leur sens sur une tablette, car on regarde souvent des vidéos dessus. Or sur un téléphone de 4,7 pouces, ce cas d’utilisation est beaucoup plus rare. BoomSound sert alors à faire « gueuler » de la musique et les usagers des transports en commun risquent d’être ravis d’écouter à fond du Justin Bieber ou du rap en se rendant au travail.

HTC-One-Smartphone

Sur la partie haute, on retrouve les deux capteurs classiques de luminosité (permet notamment d’ajuster automatiquement la luminosité de l’écran) et proximité. On reconnaît la marque HTC avec la grille du haut-parleur et ses centaines de trous. A l’intérieur on retrouve une LED de notification qui s’illumine par défaut en vert lorsqu’un événement survient et passe en rouge dès lors que la batterie est faible ou que le téléphone est en charge. Cette LED est très discrète, voire même un peu trop, car la fréquence de clignotement est un peu trop espacée à notre goût (mais cela reste un détail).

Sur la gauche on retrouve une caméra frontale de 2,1 mégapixels. Tout comme sur le One X+ elle se caractérise par son grand angle et une luminosité supérieure aux capteurs que l’on retrouve sur les smartphones concurrents. Son emplacement est bien pensé, car lorsque le téléphone est utilisé en paysage (lors d’un chat vidéo par exemple) vos doigts n’iront pas se glisser dessus.

HTC-One-LED-notification

Sur le bas on retrouve deux touches sensitives et le logo HTC au milieu qui n’a aucun effet lors de l’appui. Nous regrettons la disparition de la touche Multitâche, car cela devient beaucoup plus compliqué désormais avec le bouton Accueil :

  • Appui simple : retour à l’accueil
  • Appui long : affichage de Google Now
  • Appui double et court : multitâche

Nous détestons cette implémentation, d’autant plus qu’il n’y a à aucun moment une explication sur le fonctionnement de ces touches. Par ailleurs, le bouton Menu qui s’affiche sur les applications du Play Store qui « target » des versions antérieures à Ice Cream Sandwich vient s’ajouter sur l’écran, ce qui est plutôt perturbant. Il n’est pas possible d’affecter ce bouton à la touche Accueil, car elle est déjà surchargée. La seule solution aujourd’hui serait donc d’avoir du 100% tactile (intégré sur l’écran), mais moins d’éléments seraient affichés sur l’écran.

HTC-One-Touches

Les parties hautes et basses ont un contour couleur argent, alors que la partie écran et touches sensitives est entourée de noir. Les bords sont doux et agréables au toucher.

2.3] Les tranches

Sur le haut du téléphone, on retrouve le jack de 3,5 mm qui va fonctionner avec les améliorations Beats Audio. Notez que cette fonction n’est pas configurable : l’ancien égaliseur a disparu, ce qui est dommage car c’était une vraie plus value chez HTC. Lors de la mise en marche, une icône Beats Audio vient s’ajouter dans la barre en haut de l’écran.

Le bouton ON/OFF a une particularité : il intègre un port infrarouge. Grâce à Sense TV vous allez pouvoir contrôler votre télévision, set top box, kit 5.1… En rentrant la marque du produit, il y a de fortes changes pour que le téléphone connaisse déjà la configuration et évite ainsi de tout devoir programmer. Si toutefois aucune correspondance n’a été trouvée, vous allez manuellement pouvoir affecter les fonctions en mettant la télécommande en face du port infrarouge. Cette fonctionnalité qui paraît plutôt gadget se révèle très pratique, car vous n’avez plus besoin d’avoir 50 télécommandes différentes… et un smartphone.

Nous regrettons tout comme sur le HTC 8X que ce bouton ne soit pas davantage surélevé, car lorsqu’on passe son doigt sur la zone, on est à la recherche de son emplacement. De plus, il aurait également été plus judicieux de placer le bouton ON/OFF (pas le port infrarouge) sur un des côtés du téléphone, car l’atteindre demande une certaine gymnastique.

HTC-One-Haut

On passe au côté droit qui ne contient que le bouton pour régler le volume. Il est dans une texture différente du reste de la face, mais n’est pas en relief. Par conséquent si vous voulez changer le volume lorsque le téléphone est dans votre poche, vous êtes totalement à l’aveugle. Cet élément qui participe au design de l’appareil a donc ses limites au niveau de la prise en main.

HTC-One-Droite

De l’autre côté on retrouve uniquement l’emplacement pour insérer la carte microSIM qui n’est accessible qu’à l’aide d’une pointe (ou un cure-dent si vous n’avez rien sous la main). Notez que si la carte est insérée ou éjectée, le téléphone ne doit pas redémarrer pour prendre en compte le changement. De nombreux smartphones n’en sont pas capables…

HTC-One-Gauche

HTC-One-Carte-SIM

Sur le bas du téléphone, on note la présence du microUSB 2.0 qui permet à la fois de charger & de transférer du contenu et juste à côté se trouve le micro. Le port est compatible MHL, c’est-à-dire que vous allez pouvoir connecter un écran externe en HDMI via un adapteur, ou mettre une clé USB toujours avec un adaptateur spécifique.

HTC-One-Bas

Quelques éléments manqueront à certains : un déclencheur pour l’appareil photo et dans une moindre mesure un emplacement pour une lanière.

2.4] Le dos

Le dos est entièrement en aluminium et reprend le même design que le HTC 8X, c’est-à-dire que le centre (la colonne vertébrale comme le dirait HTC) est plus épais que les côtés. Au final cela améliore le confort, car cette forme épouse la paume de la main.

Sur la partie haute, on retrouve le capteur Ultrapixel de 4 mégapixels avec à sa gauche un flash LED. Notez que HTC a bel et bien abandonné son double flash qui brûlait les photos prises. Sur le haut dans la bande blanche, on retrouve le micro qui a une particularité : intégrer deux membranes.

Vous avez sûrement remarqué que lorsque les smartphones prennent des vidéos dans un environnement bruyant le son est presque inaudible. HTC a contourné le problème en mettant une première membrane qui capte tous les sons, même les plus faibles. La deuxième enregistre des niveaux sonores élevés. Les deux combinés logiciellement permettent d’obtenir un son d’une meilleure qualité. Cet élément est aussi utilisé lors des conversations téléphoniques pour supprimer le bruit ambiant. Dans notre comparaison vidéo, nous avons noté que le son est plus clair et net, mais on reste toutefois très loin de la qualité d’un « vrai » micro.

HTC-One-Appareil-photo

Le capteur placé au centre est une excellente initiative de la part de HTC, car trop de constructeurs le déplacent sur les côtés. Or il arrive très souvent que vos doigts soient sur ces zones et sont alors visibles sur les photos ou les vidéos.

HTC-One-Dos

Sur le centre, on retrouve le logo HTC en relief et sur le bas le logo Beats Audio.

2.4] « Designed for humans » ?

Comparativement au Sony Xperia Z, le HTC One est moins large pour une hauteur quasiment similaire. Le format est idéal et peut s’utiliser à une seule main. Pour ce qui est de la fameuse question « Rentre-t-il dans mon jean ?« , la réponse est « Oui sans aucun problème« , car sa finesse et sa largeur/longueur ne font pas de lui un ovni comme peut l’être le Samsung Galaxy Note 2 ou le Huawei Ascend Mate.

HTC-One-Prise-en-main

L’écran sur l’avant est traité Gorilla Glass 2 (contre du Gorilla Glass 3 sur le futur Samsung Galaxy S4), ce qui le rend résistant aux chocs et rayures. La partie aluminium est également très résistante.

3] L’écran du HTC One

3.1] Que vaut-il ?

Après le DROID DNA, le One bénéficie d’un écran Full HD 1080p de type Super LCD3. Pour comparer cette technologie, nous avons rassemblé de nombreux modèles pour voir lequel se distingue dans telle ou telle situation.

  • Sony Xperia Z : Bravia Engine 2 (LCD)
  • HTC One
  • HTC One X : Super LCD 2 (LCD)
  • HTC One SV : Super LCD 2
  • LG Optimus G : True HD IPS+ (IPS)
  • LG Nexus 4 : True HD IPS+ (IPS)
  • Samsung Galaxy Nexus : Super AMOLED HD
  • Samsung Galaxy Note 2 : Super AMOLED HD
  • HTC Nexus One : AMOLED

Le blanc est le point fort des écrans LCD, là où l’AMOLED essaie de limiter la casse. Le One X s’en toujours très bien sorti, mais la nouvelle dalle 1080p est un peu en retrait, en tirant légèrement sur le jaune. Bien que les Nexus 4 et LG Optimus G possèdent de nombreux traits communs, on voit une grande différence sur l’écran. Le premier tire plutôt sur le jaune avec des fuites lumineuses gênantes, là où le second est plus grisâtre et manque de luminosité.

Bien que l’écran du Sony Xperia Z soit très lumineux (407 cd/m²), il n’arrive pas à se démarquer ici, car il est vraiment trop jaune. A l’inverse le HTC One SV est quant à lui bien trop sombre. Les différents AMOLED ne sont pas dans leur terrain de jeu favori : le Galaxy Note 2 est vraiment beaucoup trop sombre et trop gris, le Galaxy Nexus penche vers le gris jaunâtre et enfin le Nexus One est totalement hors compétition avec sa coloration violette.

Si nous devions établir un classement, nous donnerions : HTC One X – HTC One – LG Nexus 4 – LG Optimus G – HTC One SV – Sony Xperia Z – Samsung Galaxy Nexus – Samsung Galaxy Note 2 – HTC Nexus One.

HTC-One-Blancs

Place maintenant au point fort de l’AMOLED : le noir. Pourquoi est-il si performant ? Simplement parce que ses pixels sont éteints, il est alors difficile de faire mieux. Du côté du LCD, l’objectif est de reproduire au mieux cette couleur, mais le rétroéclairage reste toujours visible.

Les Samsung Galaxy Nexus et Galaxy Note 2 tirent leur épingle du jeu, mais le Nexus One est légèrement moins bon, car le noir semble un peu moins profond. Le LG Optimus G tout comme le Nexus 4 a de gros problèmes de fuites lumineuses sur les bords, bien qu’ils offrent un noir de qualité. Le HTC One offre un très beau rendu, voire même étonnement un peu rouge. Les deux autres HTC sont bons, mais on notera tout de même une tâche assez importante sur le One SV en bas de l’écran. Le Sony Xperia Z ne montre pas ici sa grandeur : il suffit de regarder la photo (en haut à gauche) pour s’en convaincre.

Notre classement donne ici : Samsung Galaxy Nexus – Samsung Galaxy Note 2 – HTC Nexus One – LG Optimus G – HTC One – LG Nexus 4 – HTC One X – HTC One SV – Sony Xperia Z.

HTC-One-Noir

Passons maintenant aux couleurs où les LCD offrent le meilleur rendu. A ce petit jeu le HTC One s’en sort même en tête malgré sa teinte foncée, le One X est à quelques encablures en étant un peu trop clair, l’Optimus G et le Nexus 4 font jeu égal avec des tons qui penchent trop vers le gris-vert. Le Sony Xperia Z s’en sort bien ici grâce à sa teinte naturelle et sa luminosité adaptée. Les trois AMOLED suivent et comme à leur habitude les couleurs sont vraiment trop flashies et difficiles à regarder.

A nouveau notre petit classement : HTC One – HTC One X – LG Optimus G / Nexus 4 – Sony Xperia Z – HTC One SV – Samsung Galaxy Note 2 – Samsung Galaxy Nexus – HTC Nexus One.

HTC-One-Mires

Nous vous laissons visionner la mire qui permet de vous faire un avis plus global sur la qualité des écrans. Pour rappel le HTC One est le deuxième téléphone sur la ligne du haut.

 

Sony intègre une vidéo de démonstration sur le Xperia Z afin de montrer les performances du Bravia Engine 2. Nous l’avons utilisée pour voir si cette technologie fait la différence ici :

Screen Shot 2013-03-17 at 4.08.58 PM

Lien YouTube S’abonner à FrAndroid

3.3] Les pixels

L’avantage des écrans FullHD est d’offrir une densité de pixels encore supérieure aux écrans HD qui permettaient déjà de se mettre au niveau du fameux Retina d’Apple sur des dalles de 4 pouces. A distance normale d’utilisation, les pixels ne sont absolument pas visibles, mais en se rapprochant du téléphone on arrivait à les distinguer.

Maintenant que les écrans sont encore plus grands, il était nécessaire de passer au niveau supérieur et le 1080p répond parfaitement au problème. Finis les pixels, ils ne sont plus visibles car le HTC One offre une densité de pixels de plus de 460 ppi, là où un Nexus 4 (« 720p » – 1280 x 768) se limite à du 318 ppi.

HTC-One-Nexus-4

(Cliquez pour agrandir)

Comme vous pouvez le voir sur cette photo, les pixels sont bien plus nombreux et le niveau de détails est très fin.

Screen Shot 2013-03-17 at 10.19.02 AM

3.4] FullHD… donc ?

Après le Sony Xperia Z, le HTC One est le deuxième smartphone en Europe à posséder une dalle FullHD. Cette nouvelle définition permet d’afficher plus d’éléments sur l’écran. Sur les applications classiques, comme le Play Store, la différence est visible en comparant deux téléphones l’un à côté de l’autre, mais à l’utilisation on ne voit aucun changement.

HTC-One-FullHD-PlayStore

HTC One / LG Nexus 4 / LG Optimus G

En revanche la différence est plus notable sur le navigateur qui affiche 2-3 lignes de plus avec le contenu dézoomé :

HTC-One-FullHD-Chrome

HTC One / LG Nexus 4 / LG Optimus G

4] Android Jelly Bean avec HTC Sense 5

Le téléphone est sous Android 4.1.2 (Jelly Bean) avec la dernière version de la couche logicielle maison « Sense 5 » ou « New Sense ». Une mise à jour vers la version 4.2 est prévue, mais il n’y a pas pour l’instant de date précise de déploiement. HTC est généralement parmi les constructeurs les plus rapides à réagir, d’autant plus lorsqu’il s’agit du modèle phare.

Sense 5 marque un véritable tournant, car même si la plupart des fonctionnalités sont toujours présentes, l’interface a entièrement été revue de fond en comble. On passe maintenant sur un thème « flat » et nombreuses options de personnalisation qu’il y avait avant ont malheureusement disparu. On observe également de nombreuses idées adaptées de Windows Phone, système d’exploitation sur lequel officie également HTC avec les 8X et 8S (tests de Frawin).

Il est souvent difficile de retrouver les codes d’Android tant HTC a mis son empreinte sur l’intégralité du système. Sense tout comme TouchWiz ont toujours été des couches logicielles qui modifient profondément l’apparence du système.

4.1] Le launcher

Le bureau HTC évolue assez peu par rapport à l’ancien Sense, si ce n’est l’ajout d’une page à gauche : Blinkfeed (non supprimable). Vous allez pouvoir mettre au maximum 4 pages personnalisées, ce qui est peu sachant que les bureaux concurrents offrent généralement 7 pages. Sur une page, la grille est composée de 4×4 éléments et d’un dock composé de 4 items. Sur le bureau, vous allez pouvoir mettre des raccourcis vers vos applications, des dossiers mais aussi des widgets.

Sachant que le téléphone est sous Jelly Bean, les widgets sont redimensionnables et scrollables. Notez également que le placement intelligent des éléments est intégré à Sense. Par exemple, si un widget n’a pas la place pour être installé, les autres items vont être déplacés pour laisser la place si possible.

HTC-One-Bureau

Les widgets HTC sont bien moins nombreux qu’auparavant (beaucoup devenaient redondants et inutiles). Pour en ajouter, il suffit de faire un appui long sur l’écran ou un pinch-to-zoom. Il reste maintenant les icônes de configuration rapide (Mode avion, WiFi, Bluetooth…), les paramètres rapides, les contacts, la météo (dont la fameuse horloge historique de HTC mais qui s’intègre moins bien avec Sense 5)… On voit donc que HTC a fait du tri dans son offre qui était démesurée.

Nous regrettons que le changement de fond d’écran soit si compliqué à faire. Vous avez deux choix : ouvrir les Paramètres, aller dans Personnaliser et choisir le Fond d’écran. Il est également possible d’utiliser la page de BlinkFeed -> Menu -> Personnalisation l’écran d’accueil. Cette fonction qui devrait être très simple d’accès demande de nombreux clics, dommage !

HTC-One-Bureau1

A part cela, la seule nouveauté est la page Blinkfeed, le reste n’a pas bougé d’un iota (ou presque).

4.2] HTC BlinkFeed

La grande nouveauté de HTC est BlinkFeed. Ce widget occupe toute une page et fait beaucoup penser à Windows Phone et ses tuiles. Sur le haut on retrouve la météo actuelle et la date / heure. L’écran est rempli de rectangles qui contiennent des informations dont le contenu est personnalisé selon les flux que vous avez choisi.

HTC-One-BlinkFeed1

BlinkFeed a principalement été présenté comme un lecteur d’actualités car il embarque une grande partie des sites utilisant NewsRepublic/Appy Geek… La sélection est assez étrange car certains sites peuvent être choisis directement (20 minutes, BFM TV, Pure People…) alors que pour les autres, vous devrez choisir une catégorie globale.

Par exemple si vous voulez le flux FrAndroid, il faudra choisir Technologies et Sciences -> Mobile. Or en prenant une catégorie, vous prenez tous les autres sites. Il n’existe pas de recherche et il n’est pas possible d’entrer le lien d’un flux RSS. Blinkfeed est donc une bonne idée mais très contrainte sur la partie Actualités.

BlinkFeed ne se limite pas à l’actu, car vous allez pouvoir connecter d’autres services : Facebook, FlickR, LinkedIn, Twitter, votre Agenda, Zoe Share, le mode Enfant, Best Deals et enfin HTC Sense TV. Notez que directement depuis cet écran vous pouvez envoyer un statut/tweet/message… sur les réseaux sociaux connectés, ce qui est fort pratique et n’oblige pas à installer x widgets ou à ouvrir les applications correspondantes.

HTC-One-BlinkFeed2

Le flux va être personnalisé selon votre utilisation mais on regrette que ce système soit si peu souple. Pourquoi ne pas avoir ajouté un SDK pour que les développeurs puissent afficher des informations dans le flux ? Pourquoi cette page n’est-elle pas supprimable ? Pourquoi les flux ne peuvent-ils pas être mieux choisis à la main ? Des remarques qui seront probablement corrigées dans de futures versions de Sense mais globalement c’est notre sentiment sur Sense 5 : il y a beaucoup de nouveautés mais elles ne sont pas assez approfondies.

4.3] Le lanceur d’applications

Le lanceur d’applications a lui aussi subi de profondes modifications. Exit les onglets sur le bas et le défilement horizontal, toutes vos applications sont maintenant affichées sur plusieurs pages, dont le scroll est vertical. Des dossiers peuvent être créés et contenir une ou plusieurs applications.

Plusieurs tris sont proposés : personnalisé / alphabétique / les plus récentes. Ce choix ne se voit pas au premier abord car ce menu se cache sous la première ligne d’icônes. Parmi les options vous retrouverez la possibilité de masquer certaines applications ou encore de modifier la taille de la grille.

HTC-One-Lanceur-Applications

Cet écran est assez bien conçu, mais après plusieurs jours d’utilisation je maudis HTC à chaque fois que je suis sur cet écran. Logiquement le bouton Retour devrait revenir sur le bureau. Or ici il ne fait rien. Ayant l’habitude d’utiliser cette action (qui est par ailleurs logique dans le fonctionnement d’Android), je dois me résoudre à appuyer sur le bouton Accueil ou sur l’icône dans le dock. Espérons que ce détail très très embêtant soit corrigé dans une mise à jour rapide.

4.4] L’écran de déverrouillage

HTC a à nouveau allégé l’écran de déverrouillage,qui prend maintenant plusieurs formes s’il n’y a pas de sécurité :

  • Fond d’écran : raccourcis et météo
  • Productivité : appels manqués, messages, mails, événements de l’agenda + raccourcis et météo
  • Album photo : photos issues d’un dossier + raccourcis et météo
  • Musique : widget pour contrôler la musique (lecture/pause/avance/arrière + jaquettes) + raccourcis et météo

HTC-One-Ecran-Deverrouillage

Les raccourcis affichés sur le bas sont les mêmes que sur le bureau. Pour déverrouiller, il suffit de glisser un élément vers le haut. S’il s’agit d’un widget ou d’une application, elle sera alors lancée.

4.5] Les notifications

Qui dit Android 4.1 (Jelly Bean), dit notifications améliorées. Bien qu’il s’agisse de la version 4.1.2 elles ne peuvent pas être dépliées à un seul doigt. Rien de révolutionnaire ici mais les applications HTC utilisent cette fonctionnalité.

Screenshot_2013-03-17-19-10-10

On regrette qu’il n’y ait plus les Paramètres rapides pour pouvoir facilement activer/désactiver le mode avion, le WiFi, le Bluetooth… A la place il faut cliquer sur l’icône Paramètres et faire les réglages depuis cet endroit. Il existe la solution des notifications contenant ces raccourcis, mais il aurait été préférable que HTC le fasse directement, car quasiment tous les concurrents ont implémenté ce type de fonctionnalité. Espérons qu’avec Android 4.2 et son écran dédié aux Paramètres Rapides, le taïwanais remette ces réglages qui sont forts pratiques.

4.6] Le clavier

Le clavier a évolué et offre maintenant des touches beaucoup plus hautes. Cela est assez perturbant car peu de concurrents font cela aujourd’hui. Le résultat n’est pas pour autant meilleur, car un clic sur un élément de la ligne la plus haute n’est souvent pas sur la bonne lettre.

HTC-One-Clavier

On apprécie sur ce clavier le support du Swype (Clavier trace), la possibilité d’avoir plusieurs agencements différents mais surtout de savoir gérer deux langues à la fois. Le dictionnaire des claviers fait aujourd’hui souvent défaut dans ce type de situation, mais celui de HTC s’en sort très bien.

4.7] Multitâche

Cet écran a été entièrement revu et est assez peu accessible car il faut appuyer deux fois rapidement sur la touche Accueil. Ensuite on a une grille des neuf dernières applications sachant qu’en prenant une application et en la glissant vers le haut, elle est alors tuée.

Screenshot_2013-03-17-19-10-34

4.8] Mode enfant

HTC s’est aussi inspiré de Windows Phone pour son « Kid’s Corner » (Monde des enfants) : un bureau accessible depuis l’écran de verrouillage avec uniquement certaines applications.

Sur Android le principe n’est pas aussi poussé car il ne s’agit que d’une application de Zoodles. Les parents définissent les enfants et à quels contenus ils peuvent avoir accès :

  • Livres de contes : vous avez la possibilité d’enregistrer à l’avance la lecture avec en plus la caméra frontale
  • Applications : vous choisissez quelles applications du téléphone peuvent être ouvertes
  • Logiciel de dessin
  • Messagerie vidéo : permet d’envoyer des messages aux contacts

Screenshot_2013-03-17-19-45-23

Pour quitter l’application (même avec les boutons Retour et Accueil) une sécurité est demandée. Toutefois il est très simple de la contourner, car le simple fait d’ouvrir une application depuis l’écran de verrouillage ferme alors le Mode Enfant. Il s’agit donc d’une bonne idée, mais qui n’est pas suffisamment intégrée au système.

Screenshot_2013-03-17-19-45-29

4.8] Transfert de données

Pour faciliter la transition depuis votre ancien téléphone, HTC propose des outils pour importer les données (tout dépend de la plateforme). Vous pouvez également mettre en place des sauvegardes sur Dropbox afin que vous puissiez retrouver le téléphone dans l’état où vous l’aviez laissé.

Au premier lancement, vous avez deux choix pour configurer le téléphone : suivre le tutorial classique ou aller sur le site dédié de HTC. Sur ce dernier vous allez pouvoir créer votre expérience qui peut être établie à partir de recommandations ou directement selon vos goûts. Vous allez définir :

  • Les flux d’infos utilisés sur BlinkFeed
  • Quelles applications doivent être installées (choix très limité)
  • Quels sons seront utilisés
  • Vos sites favoris
  • Le fond d’écran
  • L’écran de déverrouillage
  • Les différents comptes mail

Screen Shot 2013-03-17 at 11.32.27 PM

Le système fonctionne à merveille, car vous n’avez qu’à indiquer la clé et le téléphone se synchronisera tout seul ! HTCSense.com a certes été abandonné mais ces premiers pas (qui pourront être réalisés dans les boutiques des opérateurs) représentent une véritable valeur ajoutée pour avoir un téléphone entièrement personnalisé.

HTC-One-Backup

4.9] Best Deals

Best Deals est une sorte de Groupon qui référence les meilleures offres autour de vous ou pour une ville définie. Plusieurs catégories sont disponibles (culture, nourriture, loisirs…), mais on regrette que la quantité de bons plans soit si faible. On se demande même pourquoi le constructeur a intégré cette application car de nombreux concurrents sur le Play Store s’en sortent mieux… mais avec une interface « moins HTC ».

HTC-One-Best-Deals

4.10] Mode voiture

Le mode voiture a été revu et abandonne son scroll horizontal. On a maintenant une grille de raccourcis qui vous permet de lancer la navigation avec un sous-menu pour trouver la station-service la plus proche, aller à votre prochain rendez-vous…, appeler un contact avec de larges touches, utiliser l’application Musique optimisée pour cet usage, lancer la reconnaissance vocale… et la possibilité d’intégrer des raccourcis personnalisés.

HTC-One-Mode-voiture

Le tout s’intègre bien aux nouveaux codes HTC Sense 5 et cette application se révèlera très pratique pour les automobilistes.

5] Communication et Internet sur le HTC One

Le HTC One est compatible avec les réseaux LTE (800/1800/2600 MHz) et 3G français (dont H+ et DC). Nous n’avons pas encore de forfait compatible et n’avons pas pu tester si les débits promis sont respectés. Pour ce qui est de la partie H+ le téléphone se montre à la hauteur des espérances et l’accroche réseau ne nous a jamais posé problème.

Le DAS (Débit d’Absorption Spécifique) mesure le niveau de radiofréquences émis lorsque le téléphone fonctionne à pleine puissance et dans les pires conditions d’utilisation. Le résultat est donné en Watt par kilogramme (W/kg). Dans l’Union Européenne, le plafond est de 2 W/kg basé sur une moyenne de 10 grammes de tissu. Dans cette région, le HTC One a un DAS de 0,863 W/Kg : il ne fait donc pas partie des meilleurs, mais reste tout à fait dans la moyenne.

5.1] Téléphonie / Contacts

L’application Téléphone et Contacts est exactement la même car il s’agit simplement de différents écrans accessibles via un scroll horizontal. On peut voir l’historique des appels, les contacts favoris, les groupes et bien évidemment tous vos contacts. La particularité de HTC est sa fonction qui permet de fusionner plusieurs contacts identiques et d’éviter d’avoir des doublons.

HTC-One-Telephonie

Sur la fiche des contacts, on est sur une expérience proche de la version de base d’Android, car on retrouve une partie Mises à jour qui contient l’ensemble des tweets / statuts / messages envoyés sur les différents réseaux sociaux. Il y a également une partie Galerie qui affiche les albums Facebook.

HTC-One-Contacts

5.2] Messagerie

Tester un téléphone et ne pas parler de l’application SMS/MMS serait un crime. Les fonctionnalités attendues sont au rendez-vous, mais on retrouve quelques ajouts : bloquer des contacts, nombreux paramètres pour les notifications…

HTC-One-Messages

La composition des MMS permet d’ajouter du contenu photo, vidéo, audio, mais aussi une position GPS, la vCard d’un contact ou le vCalendar d’un événement. On regrette qu’il n’y ait pas quelques fantaisies, car l’application est vraiment très basique, mais fait son boulot.

5.3] Agenda

L’application Agenda a aussi été repeinte aux couleurs du nouveau Sense. Il ne s’agit pas de l’application de Google mais bien d’une création du taïwanais à part entière. Il y a bien évidemment les vues par mois, semaine, jour ou liste (mon planning). On note que des lignes spéciales ont été ajoutées sur la vue par semaine pour afficher les anniversaires, ce qui différencie ces événements et permet de ne plus les oublier 😉

HTC-One-Agenda

Dans chaque événement vous avez la possibilité de créer une note ce qui se révèle fort pratique.

5.4] Notes / Remarques / Dictaphone

Nous vous présentons brièvement trois autres applications du téléphone. Les notes se synchronisent avec votre compte Evernote et permettent d’ajouter des images, de l’audio, de la vidéo, un document, un fichier ou un joli dessin de votre part. Les tâches sont quant à elles synchronisées avec les Google Tasks de chaque compte Google. Enfin le dictaphone permet d’enregistrer très simplement des notes vocales.

HTC-One-Notes-Remarques-Dictaphone

HTC prolongue son offre avec Dropbox et propose toujours 25 Go gratuits, à condition de se connecter avec son compte sur l’application intégrée sur le téléphone.

5.5] Navigateur Internet

Bien que sur Android 4.1, Google Chrome soit le nouveau navigateur par défaut, HTC a préféré offrir en parallèle son propre navigateur. Il lui permet de démontrer les optimisations mises en place sur le téléphone mais surtout d’offrir des fonctionnalités qui ont disparu sur Chrome. Le constructeur se différencie en permettant d’utiliser Flash Player (l’option est désactivée par défaut).

Contrairement au navigateur de Google, on retrouve une option pour enregistrer une page et la regarder plus tard. HTC rajoute son grain de sel en permettant de faire la même chose avec les vidéos ! Dans les paramètres, le préchargement ne se limite pas uniquement aux pages web car vous allez pouvoir activer la même option sur les résultats de la recherche et les vidéos. Cela devrait accélérer votre navigation à condition que vous ayez une bonne connexion.

HTC-One-Navigateur

Au final l’expérience du navigateur par défaut est meilleure que sur Chrome, car l’interface est plus cohérente avec le reste de Sense. En offrant plus de fonctionnalités, tout en conservant une fluidité similaire, le choix s’opère naturellement.

Pour ce qui est performances, le navigateur de HTC s’en sort mieux sur les balises HTML5 reconnues 430+13 contre 417+11 sur Chrome. Sur SunSpider, Chrome reprend les devants avec 1509.9 ms contre 1551.9 ms. Pour ce qui est de Vellamo, le HTC One s’illustre avec des résultats bien supérieurs au HTC One X sur la partie HTML5 et légèrement en avance sur la partie Metal.

HTC-One-Navigateur-Benchmarks

6] Appareil photo et vidéo du HTC One

Les smartphones ont des capteurs qui ont toujours plus de mégapixels et la génération 2013 tourne autour des 13 mégapixels. Or plus de pixels sur une photo ne vaut pas pour autant dire meilleure qualité. Par ailleurs qui dit plus de pixels, dit taille plus importante des fichiers. A l’heure des réseaux sociaux et du partage à tout va de ses photos, cela devient très vite un handicap. Par ailleurs la taille des capteurs est restée fixe, alors que le nombre de pixels n’a cessé d’augmenter. Cela n’a eu qu’une seule conséquence : moins de luminosité absorbée et du bruit qui se généralise en basse luminosité.

6.1] Appareil photo

6.1.1] Le capteur Ultrapixel

Partant de ce constat, HTC a créé un nouveau concept : le capteur UltraPixel qui abandonne la course aux mégapixels et se recentre sur la qualité des clichés. Pour expliquer brièvement le capteur UltraPixel, plus la surface de chaque pixel est importante, plus grand est le nombre de photons que le pixel est en mesure d’absorber afin d’enregistrer les informations véhiculées par l’image. Aucun smartphone sur le marché ne propose des pixels aussi grands que le One. Le capteur a aussi une ouverture de f/2.0 ce qui est largement mieux que la concurrence (f/2.4 sur le Xperia Z et f/2.6 sur le Galaxy S3) et permet de laisser passer une plus grande quantité de lumière.

ImageChip est dédié au traitement de l’image et offre maintenant : un autofocus plus rapide (nous avons pu le remarquer lors des vidéos comparatives), des vidéos HDR en 1080p (la qualité est moins bonne que sur un Sony Xperia Z), la réduction du bruit, la correction des défauts de la lentille. HTC intègre un stabilisateur d’image optique et la différence est plus que notable.

Pour voir si ce fameux capteur tient ses promesses, n’hésitez pas à regarder ces deux vidéos de comparaison : jour / nuit. On voit que le capteur se démarque surtout la nuit, alors que le jour il ne distingue pas autant et se fait même souvent dépasser par ses rivaux.

6.1.2] L’application

L’application pour prendre des photos et des vidéos est extrêmement simple. Les deux déclencheurs sont situés sur la gauche et seuls deux réglages sont accessibles : Zoe et le flash. Il faudra se diriger dans les menus pour affiner les réglages :

  • Thème photo : Normal, portrait, paysage, Arrière plan éclairé, texte ou macro
  • Nuit
  • HDR
  • Panorama balayé

Screenshot_2013-03-17-19-56-49

Le mode automatique se montre très bon, mais vous obtiendrez de meilleurs résultats en choisissant directement le type de scène. On retrouve ensuite les paramètres classiques : balance des blancs, ISO… Le mode HDR ne s’active pas automatiquement et c’est à vous de le choisir.

Screenshot_2013-03-17-19-56-59

Si vous laissez votre doigt appuyé sur le déclencheur de l’appareil photo, la fonction Meilleure Photo s’activera alors. 20 clichés seront alors pris en quelques secondes et vous pourrez choisir quelle photo conserver (le reste est automatiquement supprimé). La fonctionnalité est particulièrement pratique sur les scènes en mouvement où vous allez pouvoir prendre uniquement le moment que vous souhaitez.

Le panorama par balayage est convaincant et se montre meilleur que celui d’Android. Il faut toutefois éviter les scènes avec trop de mouvements, sans quoi les objets/personnages pourraient être dupliquées.

Pour personnaliser vos photos, HTC vous laisse deux choix : le faire à postériori ou à priori. Si vous voulez le faire au moment de la prise de la photo, plusieurs effets sont au rendez-vous : flou, distorsion, ombres sur les bords et de nombreux filtres à la Instagram. Ce n’est pas une nouveauté, car on retrouvait déjà ces modifications sur Sense 4.

Screenshot_2013-03-17-19-57-33

Bien que les modifications soient faites en temps réel, le Snapdragon 600 n’a aucun mal à conserver une interface fluide.

6.1.3] Zoe

Pour renforcer l’univers autour de la photo, HTC ne s’est pas contenté d’un capteur différent de la concurrence. La marque innove avec une fonctionnalité innovante, mais assez difficile à expliquer : Zoe. Lorsque vous prenez une photo, il ne s’agit que d’un instant de la scène : tout l’aspect environnement n’est pas retranscrit.

Screenshot_2013-03-18-13-33-27

Lorsque l’option Zoe est activée, cinq photos vont être prises avant même que vous n’appuyez sur le déclencheur et 15 autres seront prises par la suite. Cela permet ainsi de pouvoir voir image après image l’évolution de la scène. Mais surtout Zoe prendre une vidéo de 3 secondes qui met tout cela en mouvement et ajoute le son. La scène est alors parfaitement retranscrite.

Votre photo devient alors un vrai objet animé, mais qui n’a pas les contraintes d’une vidéo. Zoe s’accompagne d’une multitude d’autres fonctionnalités liées, qui seront développées dans la partie Galerie.

6.1.3] Quelques clichés de jour

L’UltraPixel a l’avantage de créer des photos beaucoup moins lourdes, mais c’est aussi un inconvénient, car nous perdons la possibilité de zoomer plus profondément. C’est un défaut qui nous a souvent chagriné lorsque nous essayions de voir d’un peu plus près les détails de la photo.

Au final les photos prises la journée sont d’assez bonne qualité, mais contrairement à ce que le marketing de HTC essaie de faire croire, il n’y a rien de révolutionnaire derrière. Le One est un smartphone qui prend des photos d’une qualité équivalente aux modèles concurrents. Le mode macro est une bonne surprise, mais il faut souvent faire le focus manuellement, car l’autofocus est souvent attiré par des éléments moins pertinents.

HTC One / Sony Xperia Z / LG Optimus G

HTC One / Sony Xperia Z / LG Optimus G

IMAG0008
IMAG0037

Avec HDR

IMAG0038

Sans HDR

Différents niveaux de zoom :

IMAG0011

Sans zoom

Zoom au milieu

Zoom au milieu

IMAG0013_BURST002

Zoom à moitié

Panorama par balayage

Panorama par balayage

6.1.4] Quelques clichés de nuit

C’est surtout la nuit que le capteur UltraPixel se démarque (mais reste derrière le Nokia Lumia 920 qui est ultra spécialisé dans ce domaine). La luminosité est remarquable face à un LG Optimus G et les couleurs sont souvent variables. La photo est visuellement réussie mais ne correspond pas à la réalité. C’est le cas de la photo ci-dessous qui devrait montrer les Champs Elysées dans des tons orangées :

IMAG0049

IMAG0041 IMAG0054

6.2] Vidéos

6.2.1] Application

La grande nouveauté concernant les vidéos est la possibilité de faire du HDR en temps réel et en 1080p. L’amélioration de l’image est notable, mais reste en deca du capteur Exmor RS du Sony Xperia Z. HTC conserve ses modes permettant de prendre des vidéos au ralenti ou en accéléré. Lorsque vous filmez des vidéos, la partie Appareil Photo est toujours active et peut prendre des clichés en parallèle.

Au final le capteur se montre dans la moyenne, mais n’est pas une révolution. Preuve en est ces deux vidéos comparatives avec le Sony Xperia Z et le LG Optimus G :

6.2.2] Vidéos de jour

Lien YouTube S’abonner à FrAndroid

6.2.3] Vidéos de nuit

Lien YouTube S’abonner à FrAndroid

7] Multimédia

La partie multimédia est l’un des piliers du One avec le capteur Ultrapixel, Zoe, BoomSound, Beats Audio… HTC a bien compris que le matériel n’est plus suffisant pour se démarquer et que les fonctionnalités logicielles permettent de se démarquer.

7.1] Galerie

7.1.1] L’application

L’application Galerie est l’une plus complète que nous ayons vu jusque-là. Sur la page d’accueil, on retrouve le même design que BlinkFeed avec des rectangles. Il y a un raccourci pour « Mes photos et vidéos » et ensuite les dernières photos publiées sur Facebook. C’est donc un flux intelligent et personnalisé. En regardant les images stockées sur le téléphone, on a plusieurs tris à disposition :

  • Par album : appareil photo, téléchargements, Dropbox, Facebook, FlickR, Picasa, captures d’écrans…
  • Par localisation : affichage d’une carte Google Maps avec vos différentes photos
  • Par événement

HTC-One-Galerie

Pour les deux premiers, on a alors une grille qui affiche toutes les photos comme nous en avions l’habitude sous Sense 4. Le dernier tri essaie de regrouper les photos en fonction du type. Par exemple toutes les photos prises le même jour dans une même ville. La sélection n’est pas modifiable et c’est un vrai point négatif car l’algorithme n’est pas infaillible. Il est toutefois possible de le contourner en créant des sous-dossiers sur la mémoire interne et le téléphone fera alors la séparation.

7.1.2] HTC Zoe Share

Pour partager vos photos, vous utilisez un mail, Dropbox, les réseaux sociaux… mais dès lors qu’il faut rendre cela un peu plus joli et qu’il n’y a pas que des photos à insérer, le partage devient très vite un casse-tête. HTC Zoe Share est un nouveau moyen de partager vos contenus photo, vidéos et photo à la mode Zoe (jusqu’à 10). Le tout est mis en forme dans un très bel agencement. Vous pouvez lui attribuer un titre et une description. Le tout est ensuite envoyé sur Internet sur le site https://zoeshare.htc.com.

Screen Shot 2013-03-18 at 2.34.21 PMhttps://zoeshare.htc.com/sHDS-JlW2
https://zoeshare.htc.com/1tNnqMgL2
https://zoeshare.htc.com/sHDS-JlW2

Ce service est marketé pour partager ses souvenirs avec sa famille ou ses amis. Or les liens sont consultables par n’importe qui, il n’est pas possible d’avoir un mode privé sur invitation par exemple. Les URLs sont complexes mais votre contenu est affiché au grand jour, dommage ! Notez que les vidéos sont stockées pendant 90 jours et seront supprimées ensuite.

7.1.3] Modification des photos

Lorsque vous avez pris des photos, vous pouvez très facilement leur ajouter des effets, cadres, les transformer… Mais grâce à Zoe de nouveaux outils font leur apparition et fonctionnent très bien, ça en est même bluffant !

  • Photo de groupe

Lorsque vous prenez une photo avec plusieurs personnes, il est souvent difficile d’avoir en même temps toutes les personnes avec un beau sourire.. Avec la fonction « Retouche sourire » vous allez, pour chaque visage détecté, pouvoir attribuer la meilleure photo sans que le fond, ni que les personnes à côté ne soient changés.

  • Fusionner des photos

Si votre photo est prise dans l’action (principalement lors d’événements sportifs), vous allez pouvoir ajouter jusqu’à 5 clichés pour donner une impression de vitesse. Voici un exemple donné sur la page Facebook de HTC :

482220_570581952960330_2130153727_n

  • Supprimer les éléments inutiles

Tout comme la fonction Content Aware Fill de Photoshop, vous allez pouvoir sélectionner une zone de la photo et pouvoir supprimer les objets, personnes superflus

7.1.4] Vidéos à partir d’un événement

Lorsque vous utilisez le tri par Evénément, le premier item montré est une vidéo qui reprend toutes les photos, « Zoe »s, vidéos. Il transforme tous ces éléments dans une courte vidéo d’environ 30 secondes selon le style que vous aurez défini. Voici un exemple :

Lien YouTube S’abonner à FrAndroid

Screenshot_2013-03-17-19-33-49

7.2] Musique

La partie audio est également un axe important chez HTC, car on retrouve toujours Beats Audio, auquel il faut ajouter BoomSound et un kit mains libres réussi. Pour Beats Audio, l’égaliseur a disparu et même l’application Musique n’en propose plus. Il est alors presque obligatoire d’activer ces améliorations, sans quoi le son paraît beaucoup trop fade (Beats Audio est toujours connu pour ses ajouts de basses).

BoomSound utilise deux haut-parleurs stéréo en facade et fournissent un son de qualité, mais on se demande si cette technologie, est vraiment utile sur un téléphone qui est la majeure partie du temps utilisée avec des écouteurs. Le kit mains libres fourni avec le téléphone est une évolution de celui livré avec la fournée 2012. Il ne s’agit pas des meilleurs intra-auriculaires que nous ayons eu mais ils se montrent à la hauteur des ambitions de la marque.

L’application Musique est extrêmement simple (un peu trop simple même) et propose les tris classiques par artiste, album, chansons, playlists ou genres. On note l’intégration des Podcasts, mais ils ne peuvent pas être téléchargés directement depuis l’application. Les fichiers qui seront lus peuvent être soit stockés sur la mémoire interne soit sur un serveur qui supporte le DLNA. Les informations sur les chansons sont récupérées automatiquement grâce au service GraceNote.

HTC-One-Musique

La partie lecture peut être assurée sur le terminal directement ou via un lecteur externe. Celui-ci devra alors être connecté en Bluetooth ou en WiFi. Sachant que l’application Google Play Musique (égaliseur, support de Google Music…) est installée en parallèle, vous trouverez forcément chaussure à votre pied.

Tout comme chez Sony on retrouve une présentation à la Windows Media Player qui s’anime en fonction de la musique jouée. Cet écran prend tout son sens lorsque le téléphone est connecté sur un écran externe en MHL (pas de Miracast).

7.3] Vidéos

La partie lecture de vidéos est très bonne, d’une part parce que vous n’aurez pas à utiliser une application tierce pour lire du contenu H.264 High Profile (le Qualcomm S600 diffuse sans aucun problème du 720 ou 1080p) et d’autre part parce que l’application offre quelques fonctionnalités pratiques. Vous pouvez voir l’état de la batterie avec l’heure, changer le volume directement sur l’écran, mais surtout pouvoir prendre des captures tout en regardant la vidéo. Cette application permet également de modifier la vitesse de lecture.

Screenshot_2013-03-17-19-34-11

7.4] HTC Sense TV

Le port infrarouge sur le smartphone de HTC ne sert qu’à remplacer des télécommandes. Vous pouvez vous en servir pour votre télévision, votre box Internet, votre kit 5.1… ou plus généralement toute télécommande qui fonctionne en infrarouge. Une base de données est téléchargée lorsque vous ouvrez l’application afin de vous éviter la configuration. Cela fonctionne parfaitement avec les télévisions (dans notre cas un modèle Samsung), mais pour des utilisations plus spécifiques vous devrez assigner les fonctions manuellement. Pour cela il suffit d’aligner les deux ports infrarouges et d’appuyer sur les touches correspondantes.

Sense TV comporte ensuite un guide des programmes intelligent, car des recommandations vont vous être faites en fonction de vos programmes et chaînes favoris. Vous allez ensuite pouvoir faire des filtres pour ne voir par exemple que les films qui seront diffusés aujourd’hui ou dans la semaine.

HTC-One-Sense-TV

Si un programme vous plait mais qu’il ne sera diffusé que dans quelques heures / jours, vous pouvez demander à ce qu’un rappel soit mis en place. Vous trouvez également un guide des chaînes classiques et une partie Sociale qui regarde le contenu de vos amis sur vos réseaux sociaux (seul Facebook a fonctionné chez nous).

HTC-One-HTC-Sense-TV

Derrière cette partie qui semble totalement gadget, HTC a créé une application à la hauteur « d’une télécommande 2.0 ». Vous allez désormais pouvoir mettre de côté vos télécommandes qui ne servent plus à rien !

8] Performances et autonomie du HTC One

8.1] Benchmarks

La gamme 2012 a commencé peu à peu à se tourner vers des processeurs quadruple coeur. Cette architecture est maintenant très répandue : NVIDIA Tegra 3 (HTC One X…), Samsung Exynos (Samsung Galaxy S3…) et Qualcomm Snapdragon S4 Pro (Sony Xperia Z…). Qualcomm a présenté il y a peu ses nouveaux Snapdragon. Le S600 embarque un processeur qui offre des performances 40% supérieures au S4 Pro et le même processeur graphique : un Adreno 320. HTC propose un téléphone qui tiendra la route sur le long terme pour ce qui est des performances brutes.

Grâce à Android 4.1 (Jelly Bean) et son Project Butter, l’expérience utilisateur est très fluide et le système répond instantanément. Certains attribuent une grande valeur aux benchmarks et voici les plus répandus, qui permettent de nous aider à tirer une conclusion simple : le HTC One (S600) devance le Xperia Z (S4 Pro) qui domine le Nexus 4 (même architecture) et le Galaxy Note 2 (Samsung Exynos).

Screen Shot 2013-03-18 at 4.34.07 PM

Screen Shot 2013-03-17 at 12.19.07 PM

8.2] Autonomie

8.2.1] Nos tests

L’année 2012 n’était vraiment pas celle de l’autonomie des smartphones. HTC l’avait particulièrement démontré avec le One X qui avait un gros problème à son lancement, partiellement corrigé par la suite. Avec le HTC One, la batterie de 2300 mAh aura fort à faire : écran de 4,7 pouces 1080p, processeur quadruple coeur….

Après plusieurs jours d’utilisation, nous validons le choix du taïwanais d’intégrer une batterie d’une plus grande capacité. Nous saluons également les optimisations réalisées sur le plan logiciel, mais aussi les composants utilisés qui ont une dépense énergétique maitrisée. Contrairement au Sony Xperia Z où il est presque impossible de dépasser la journée en utilisation normale, le HTC One franchira cette barre aisément. Nous avons mêmes été surpris de ne mettre le smartphone à recharger qu’une journée et demi après, ce qui n’était plus arrivé depuis le Samsung Galaxy Note 2 (ou le Motorola RAZR HD MAXX), qui règne en maître dans le secteur.

Afin de chiffrer de manière précise l’autonomie, nous avons réalisé un « stress-test » en quatre étapes. Les trois téléphones utilisés ont effectué le test simultanément, sur le même réseau et avec une configuration similaire :

Etape 1 : Lecture d’un film HD en streaming WiFi pendant 25 minutes (luminosité au maximum – son sur le haut-parleur)
Etape 2 : Écoute de musiques pendant 20 minutes (écran éteint – son sur le kit mains libres)
Etape 3 : Utilisation standard d’un smartphone pendant 20 minutes (luminosité au maximum)
Etape 4 : Lecture d’un film HD stocké en local pendant 20 minutes (luminosité au maximum – son sur le kit mains libres)

Notre test permet de mettre en évidence que le HTC One est un très bon élève. Nous n’avions pas le Samsung Galaxy Note 2 pour tester (qui s’en serait mieux sorti), mais on voit que pratiquement sur tous les domaines le nouveau modèle phare du taïwanais est le plus économe.

Lors de la lecture de la vidéo en streaming, les Nexus 4 et Xperia Z font jeu égal avec 9% perdus. Le HTC One est certes meilleur, mais ne brille pas car il perd 8% de batterie, tout en utilisant la technologie BoomSound couplée à BeatsAudio.

L’écoute de musique montre que l’optimisation chez Sony est ici au rendez-vous, car le Xperia Z perd seulement 1%. Le HTC One laisse s’échapper 2% et le Nexus 4 3%.

Lors de l’utilisation très intensive (téléchargement d’applications, navigation web, utilisations d’applications [FrAndroid, Google+, Foursquare…]), le Nexus 4 est le plus mauvais élève, en perdant 10% en 20 minutes, le Xperia Z perd 7% et le HTC One 6%. Ce chiffre est probablement le plus important car il reflète une utilisation certes intensive, mais classique d’un smartphone.

Aucun économiseur d’énergie n’était activé sur les téléphones. Cela montre que contrairement au Sony Xperia Z, son utilisation n’est pas obligatoire sur le HTC One. Toutefois si vous vous montrez plus doux : luminosité automatique de l’écran, connectivité seulement nécessaire activée, le téléphone taïwanais se montrera encore meilleur.

8.2.3] AnTuTu Tester

Il existe de nombreux outils sur le Play Store pour tester la batterie d’un terminal Android mais le plus populaire est sans aucun doute AnTuTu Tester. Découpé en plusieurs parties, ce test met à rude épreuve votre téléphone et l’objectif est bien évidemment d’avoir le score le plus élevé sur les trois parties.

Le Nexus 4 qui ne se distingue guère sur cette partie a tout simplement boudé le test et a planté avant la fin. Notre test va donc comparer le Sony Xperia Z, le LG Optimus G et bien évidemment le HTC One. Le Sony Xperia Z arrive le dernier avec un score de 476, le LG Optimus G suit avec une bien meilleure autonomie que le Nexus 4 et un résultat de 550. Enfin le HTC One s’en sort bien mieux que les deux autres avec un score global de 592. On notera que sur la dernière partie les LG Optimus G et HTC One font jeu égal.

Screen Shot 2013-03-18 at 8.45.26 AM

(Données exprimées en minutes)

Le Sony Xperia Z offre une autonomie correcte, mais en la comparant avec les modèles concurrents, on voit très vite qu’une batterie de plus grande capacité est nécessaire. Une conclusion globale concernant les trois téléphones : ils font mieux que des smartphones avec un processeur simple-coeur qui sont pourtant connus pour être parmi les moins gourmands.

8.2.2] L’économiseur d’énergie

L’autonomie chez HTC est un axe important même si le constructeur communique peu dessus. On retrouve par exemple un économiseur d’énergie qui peut-être activé à n’importe quel moment depuis la barre de notification (et qui s’active automatiquement dès qu’un seuil critique de batterie est atteint). Il permet de réduire la luminosité de l’écran, éteindre la connexion data en veille ou encore baisser la fréquence du processeur.

Le taïwanais ne s’arrête pas en si bon chemin, car il est possible de demander à ce que la connexion data soit toujours éteinte en mode veille. Cela permet un gain significatif de batterie, mais vous ne recevrez plus les notifications de vos applications. La partie téléphonie (SMS / Appels) reste quant à elle toujours active.

HTC-One-Economiseur-Energie

Il est fortement conseillé d’activer ces deux options car elles permettent un gain significatif de batterie. Notez également que le démarrage rapide (suspend to disk) est sélectionné par défaut.

9] Conclusion du test du HTC One

HTC-One

9.1] A qui s’adresse ce téléphone ?

– Un écran de même taille avec une meilleure définition

La majorité des constructeurs s’orientent vers des écrans toujours plus grands. Or une part importante du public préfère qu’un téléphone reste avant tout mobile. Avec un écran de 4,7 pouces, HTC ne change pas son haut de gamme, mais offre une définition supérieure : on a donc le meilleur des deux mondes.

– De la puissance à l’état brut

HTC a toujours eu un énorme savoir-faire sur l’utilisation des processeurs Qualcomm (nous avons vu le résultat avec d’autres architectures…) et l’intégration du dernier S600 est un luxe dont il ne faut pas se priver. Avec des performances à la hauteur des usages d’un smartphone d’aujourd’hui, HTC offre une navigation à la fois agréable et sans ralentissement. Acheter un HTC One c’est aujourd’hui s’assurer qu’il ne sera pas obsolète rapidement.

– Un design unique

HTC a toujours su se différencier avec le design de ses produits et remet ici le couvert avec un châssis entièrement en aluminium. On achète un modèle haut de gamme avec des matériaux haut de gamme : on se demande encore pourquoi tous ne le font pas…

– Des fonctionnalités uniques

Que ce soit BoomSound et ses deux haut-parleurs stéréos en façade, BlinkFeed et sa nouvelle manière de consommer l’actualité, HTC Zoe et les nouvelles possibilités de partager les photos ou encore le port infrarouge pour contrôler sa télévision, on a de nombreux ingrédients qui penchent dans la balance pour vouloir ce téléphone plus qu’un autre.

– Déjà prêt pour la LTE (« 4G »)

La LTE (ou 4G son nom commercial) se répand peu à peu en France, mais la couverture est encore très faible. Le HTC One est compatible avec cette nouvelle technologie et même si vous ne l’utilisez pas aujourd’hui, vous êtes assurés de ne pas avoir à changer de téléphone pour en bénéficier.

9.2] Qu’en est-il face à la concurrence ?

– Sony Xperia Z

Il s’agit pour l’instant du seul concurrent 1080p disponible sur le marché. Choisissez un Xperia Z si vous préférez un design entièrement en verre (mais gare aux chutes), une résistance à l’eau & aux poussières et un écran de 5 pouces. Android est très peu modifié et on s’y retrouve assez facilement.

Le HTC One prend le dessus avec son processeur plus puissant, son autonomie à la hauteur, son écran certes plus petit mais avec des couleurs plus fidèles. Pour ce qui est de la partie logicielle, cela reste une question de goût dans la mesure où les deux terminaux sont vendus à un tarif équivalent.

– Samsung Galaxy S4

Le nouveau smartphone coréen ne sortira que fin d’avril, mais tout comme Apple, la marque a réussi à créer une attente forte du public malgré des nouveautés moins importantes. Le Galaxy S4 fait avant tout dans la continuité, là où le HTC One essaie au maximum de se différencier et de reprendre à zéro ce qui n’allait pas.

Entre les deux marques, Samsung se montre généralement plus rapide pour les mises à jour, mais encore faut-il aimer TouchWiz ! D’ailleurs le Galaxy S4 sortira directement sur Android 4.2, là où le One est encore en 4.1. Sur la partie processeur, en tout cas dans un premier temps, le Galaxy S4 devrait intégrer le même processeur que le One.

– LG Nexus 4

S’il y a bien un point sur lequel aucun téléphone ne peut battre aujourd’hui le Nexus 4, c’est le prix. En coûtant la moitié moins que n’importe quel haut de gamme, l’argument du prix l’emporte souvent. Pourtant le Nexus 4 n’est pas exempt de défauts : appareil photo décevant, autonomie décevante…

Choisir le HTC One contre le Nexus 4, c’est avant tout pour vouloir une expérience Android différente. Mais le One se distingue avec sa très bonne autonomie, son capteur photo supérieur, ses haut-parleurs BoomSound… et toutes les fonctionnalités uniques déjà présentées.

9.2] Nos conclusions

Test HTC One Le verdict

design
10
HTC a bien compris qu'un smartphone haut de gamme doit avoir un design à la hauteur de son prix. Avec de l'aluminium sur la quasi-totalité du téléphone, le HTC One possède un design raffiné et sobre. L'écran de 4,7 pouces conviendra parfaitement à ceux qui ne veulent plus participer à la course aux écrans toujours plus grands. Enfin, le port infrarouge est certes gadget mais permet une différenciation face aux modèles actuellement en vente. S'il n'y avait qu'un mot pour définir le design du HTC One : une "réussite".
écran
10
Le HTC One X offrait l'un des meilleurs écrans grâce à une excellente fidélité des couleurs. Sur le One les couleurs sont un peu en retrait, mais la définition FullHD nous fait oublier ce défaut.
caméra
8
HTC a fait beaucoup de bruit autour de son capteur Ultrapixel et le résultat est bon, mais en aucun cas exceptionnel. Il s'en sort relativement bien en basse luminosité, mais au final ce capteur "4 mégapixels" atteint vite ses limites quand on essaie de zoomer sur les photos. Après le stabilisateur optique, à quand un zoom optique dans un châssis de smartphone ?
performances
10
HTC a fait tout le nécessaire pour que le One soit à la pointe. Le Qualcomm S600 est désormais une référence et combiné à Android Jelly Bean avec le Project Butter, vous aurez une expérience qui n'a jamais été aussi fluide.
logiciel
9
HTC a décidé de revoir de fond en comble Sense qui avait mal vécu le passage vers Ice Cream Sandwich. On a maintenant une expérience qui s'éloigne d'Android et pique quelques idées chez Windows Phone. Les réseaux sociaux sont souvent utilisés et personnalisent l'expérience utilisateur. La copie de HTC est plus que bonne, mais on regrette que le taïwanais n'ait pas approfondi plus les concepts.

Au final "le nouveau Sense" est avant tout une question de goût !
autonomie
10
Le HTC One nous a clairement surpris (en bien !) en ce qui concerne l'autonomie. Selon notre usage, il n'existe quasiment aucun téléphone capable de tenir plus d'une journée... et le HTC One réussit cette prouesse. On n'est pas au niveau d'une phablet (type Galaxy Note), mais le calvaire de ne plus avoir de batterie le soir en rentrant ne vous arrivera plus avec ce téléphone (selon votre utilisation bien évidemment).
Note finale du test 10/10
Tout comme le Sony Xperia Z, le HTC One mérite ses 10/10 mais pour des raisons différentes. Il ne participe pas à la course des écrans toujours plus grands, il possède l'un des meilleurs processeurs du marché et a un design qui en fera chavirer plus d'un ! HTC a également pris énormément de risques avec ce téléphone en revoyant quasiment toute sa copie logicielle. Contrairement au Xperia Z, l'interface est unique et s'éloigne donc de l'expérience "pure" d'Android. Cette dernière peut s'avérer être un avantage pour HTC, qui a réussi à proposer quelque chose de "nouveau". Le seul petit regret que nous avons sur ce téléphone est au final la caméra qui fait certes de belles photos, mais qui n'est pas la révolution annoncée par Peter Chou (CEO de HTC)