Test du Huawei MateView SE : superbe ergonomie à petit prix

Quand ensemble on bosse à l'horizontale

Huawei MateView SE (2022)
Très bon
8 /10

Note de la rédaction

Points positifs du Huawei MateView SE
  • Orientation horizontale et verticale
  • Design réussi avec compatibilité VESA
  • Dalle plaisante à l'œil en mode HDR
  • Très bon prix
Points négatifs du Huawei MateView SE
  • Luminosité maximale faiblarde
  • Contraste limité
 

Vous cherchez un écran de bureautique performant ou un second écran de contrôle à poser à la verticale ? Ne cherchez plus : le Huawei MateView SE saura répondre à vos attentes.

Huawei Mateview SE 4
Source : Chloé Pertuis – Frandroid

Faire son choix parmi les modèles d’entrée de gamme sur les écrans PC n’est pas une mince affaire. C’est peut-être même la catégorie dans laquelle il est le plus difficile de faire le tri, tant il existe encore des références vieillissantes qui pullulent au milieu des vraies bonnes affaires. Mais où se situe le Huawei MateView SE dans tout ça ? C’est ce que nous allons chercher à déterminer.

Huawei MateView SE (2022)Fiche technique

Modèle Huawei MateView SE (2022)
Technologie LCD
Écran incurvé Non
Taille d'écran 23.8 pouces
Facteur de forme 16:9
Définition 1920 x 1080 pixels
Fréquence d'affichage 75 Hz
Technologie Adaptive-Sync AMD FreeSync
Luminosité maximale 250 cd/m²
Ports HDMI 1
Connecteur DisplayPort 1
Haut-parleurs Non
Poids 4.5 kilogrammes
Dimensions 47,2 x 53,85 x 18,2 cm
Prix 167 €
Fiche produit

Ce test a été réalisé avec un modèle prêté par Huawei.

Huawei MateView SE (2022)Design

Du côté du design, le Huawei MateView SE ne sort pas particulièrement du lot. Aussi bien dans le bon, que dans le mauvais. Quand la plupart des écrans d’entrée de gamme font peu attention aux détails, le constructeur a choisi ici de s’inspirer des bons exemples pour offrir un écran qui ne fait pas cheap, sans égaler bien sûr le haut de gamme. On retrouve par exemple un cadre assez étroit sur les côtés de dalle, qui permettent à cette dernière d’occuper 92% de la surface avant.

Huawei Mateview SE 1
Source : Chloé Pertuis – Frandroid

Son socle carré rappelle de nombreuses références comme celles de Iiyama, à ceci près que l’écran ne dispose pas de pivot horizontal. Le design très tubulaire du pied rappelle quant à lui les références de LG (ou Mike Oldfield, au choix). Le tout est certes fait de plastique, mais ce dernier n’est pas de mauvaise qualité et ne sonne pas creux. Ressort ainsi du MateView SE une impression de solidité et de qualité, pour un look passe-partout qui sera parfait sur n’importe quel bureau.

Huawei Mateview SE 2
Source : Chloé Pertuis – Frandroid

Huawei MateView SE (2022)Ergonomie

Sortie de ce manque de pivot horizontal, il faut reconnaître au Huawei MateView SE (version CBA) une certaine souplesse qui n’est pas forcément garantie dans sa catégorie. L’écran peut se régler en hauteur (de 0 à 110mm) et en inclinaison (de -15 à 18 degrés). Mais il peut surtout être tourné à la verticale, bien qu’il faudra naturellement pour cela le monter au maximum et jouer un peu sur son inclinaison pour que tout passe.

Son pied se clipse en deux points et peut se retirer très facilement. Vous pouvez également retrouver au dos de l’écran, lorsque le pied n’est pas fixé, 4 points de montage VESA en 100×100 si vous souhaitez l’intégrer à une configuration plus modulaire. Pour accéder à l’OSD, il vous suffira de jouer avec le joystick à 5 voies situé en bas au centre de l’écran, qui est fonctionnel sans être une grande révolution.

Considérant les autres références, rares sont les écrans d’entrée de gamme à fournir autant d’options, et le tout dans un ensemble aussi soigné visuellement. Une véritable réussite pour le Huawei MateView SE.

Huawei MateView SE (2022)Connectique et OSD

Entrée de gamme oblige, nous sommes en face d’un écran PC qui ne cherche pas à faire plus que cela : être un écran pour votre PC. Aussi, il n’offre que trois connectiques : le port d’alimentation de 24W, dans un format tonneau classique, un port HDMI 1.4 dont le câble est fourni par défaut et un DisplayPort 1.1.

Pour ce qui est de l’OSD, nous sommes une nouvelle fois sur quelque chose de très basique. L’interface fournie par Huawei est similaire à toute autre, avec des panneaux s’ouvrant de gauche à droite sur lesquels sélectionner ses options. Vous avez le droit entre plusieurs modes d’affichage par défaut, un filtre anti lumière bleu, l’activation du FreeSync ou la création d’un profil personnalisé.

C’est sur ce dernier point qu’il existe une petite déception. Si la gestion des niveaux de rouge, bleu et vert est bien présente, ce n’est pas le cas de la sélection du gamma qui peut pourtant être primordial pour trouver les meilleurs réglages.

Huawei MateView SE (2022)Nos mesures

Le Huawei MateView SE dispose d’une dalle IPS LCD de 23,8 pouces supportant une définition maximale de 1920 × 1080 pixels et un taux de rafraîchissement maximal de 75 Hz (60 Hz par défaut). Elle est protégée par un revêtement mat. Outre le mode « eBook », qui passe l’écran en noir et blanc pour contrer la fatigue oculaire, vous avez le droit à 4 calibrations par défaut. Notez que pour toutes ces configurations, la luminosité maximale est toujours relevée aux alentours de 220 cd/m², ce qui est faible même en intérieur. Le constructeur indique également un contraste maximal de 1000:1, mais nos tests sous DisplayCal ont été faits sans toucher à la configuration par défaut de chaque mode.

huawei-mateview-se-2022-mode-p3

Le mode P3 est peut-être celui qui nous a le plus décontenancés en sortie de boîte. Mode par défaut de l’écran, qui offre un taux de contraste de 250:1 ici, il n’est pourtant pas celui qui affiche la meilleure couverture de l’espace DCI P3, qui reste à 83,5%. Le sRGB est lui couvert à 117,8%, et l’Adobe RGB à 81,2%. Sa température de couleurs moyenne est relevée à 6137K, pour un Delta E00 moyen de 1.4 (6.37 au point blanc). Ce mode a donc les couleurs les plus justes en moyenne, mais n’est pas forcément le plus performant.

huawei-mateview-se-2022-mode-srgb

Le mode sRGB est lui aussi quelque peu étrange, puisqu’il ne couvre que 87.3% de l’espace sRGB pour 61.9% du DCI P3 et 60.2% de l’Adobe RGB. C’est surtout le ratio de contraste qu’il chute terriblement, tombant à seulement 139:1. On remarque au moins un Delta E00 moyen de 0.77 (4.15 au point blanc), même si celui-ci est contrebalancé par une température moyenne très chaude à 6017K.

huawei-mateview-se-2022-mode-jeu

Le mode jeu est à deux doigts d’être le plus intéressant du lot. Il couvre 123.5% de l’espace sRGB, 87.5% de l’espace DCI P3 et 85.1% de l’espace Adobe RGB. Il bénéficie également d’un meilleur ratio de contraste à 271:1, mais affiche une température de couleurs très froide de 7020k. Surtout, son Delta E00 moyen à 3.3 le fait faire un bel écart sur les modes précédents. Cependant, il a les mêmes traits que les autres modes de jeu dans cette tranche : il cherche surtout à éclaircir les zones sombres de l’image pour faciliter la vue d’un ennemi. Il n’est donc pas particulièrement indiqué pour d’autres usages.

huawei-mateview-se-2022-mode-hdr

Mais fort heureusement, il y a le dernier mode de l’écran qui n’est pas étrangement activé par défaut : le mode HDR. Celui-ci est visuellement bien au dessus du lot, et reste comme celui offrant la meilleure expérience visuelle, au-delà des mesures empiriques. Il couvre 127.1% de l’espace sRGB, 87.6% de l’espace Adobe RGB, et les fameux 90% tout pile de l’espace DCI P3 promis par Huawei. Et si son Delta E00 mesuré à 2.02 (6.49 au point blanc) n’est pas le meilleur d’entre tous, puisque l’écran souffre particulièrement sur l’affichage des verts, il n’en reste pas moins le mode à privilégier devant tous les autres. C’est une évidence en ayant l’écran sous les yeux.

Notez que le Huawei MateView SE est compatible FreeSync et vous permet dans chacun de ces modes de booster la latence de la dalle pour arriver à 5ms, ce qui est relativement respectable pour cette tranche tarifaire. Cependant, un modèle un peu moins onéreux du même écran est à 8ms de latence : attention à ne pas vous tromper de référence !

Huawei MateView SE (2022)Prix et date de sortie

Le Huawei MateView SE sortira au cours du mois d’août. Il sera disponible en version standard (CAA), sans support pivotable et à 8ms de latence, pour 159,99 euros, et à 169,99 euros pour la version CBA basse latence (5ms) avec support pivotable comme celui de notre test.

Note finale du test
Très bon
8 /10
Le Huawei MateView SE n'est évidemment pas le meilleur écran du marché. Mais dans sa catégorie, il est un des écrans les plus faciles à recommander pour quiconque cherche avant tout à faire de la bureautique, ou veut un second écran de contrôle pour sa configuration sans devoir se ruiner.

A un design réussi s'ajoute une ergonomie bien pensée, qui réussit à conjuguer les attentes des utilisateurs modernes avec un budget de production limité pour ne décevoir personne. La dalle elle-même n'est pas folle, mais son mode HDR fait rapidement pardonner ses lacunes.

Il ne reste qu'un petit effort à faire sur la luminosité maximale, tant 220 cd/m² reste beaucoup trop limité, et sur le contraste de la dalle pour lui donner un peu plus de peps. Mais si vous cherchez à investir dès aujourd'hui, vous ne serez absolument jamais déçu par le Huawei MateView SE.

Points positifs du Huawei MateView SE

  • Orientation horizontale et verticale

  • Design réussi avec compatibilité VESA

  • Dalle plaisante à l'œil en mode HDR

  • Très bon prix

Points négatifs du Huawei MateView SE

  • Luminosité maximale faiblarde

  • Contraste limité

Les derniers articles