Le futur processeur de la gamme Huawei Mate 20 Pro a été benchmarké. On y découvre son architecture, ainsi que la présence d’un NPU de seconde génération, mais quelques doutes subsistent.

Le 31 août, Huawei tiendra sa conférence dans le cadre de l’IFA. Si l’on ne s’attend pas particulièrement à beaucoup de nouveautés, on espère tout de même y voir la prochaine puce de la firme chinoise, le Kirin 980. Celle-ci devrait animer la gamme Mate 20 dans le courant du second semestre, mais aussi les meilleurs smartphones de la marque en début d’année prochaine.

Une puissance encore inconnue

Il semblerait que le SoC soit presque prêt et qu’il soit entré en phase de test puisque des screenshots de benchmarks sont apparus sur la Toile. Si l’on en croit ces résultats, il s’agirait de la première puce à adopter une architecture 7 nm, plus efficiente que la gravure à 10 nm que l’on trouve sur les meilleurs appareils disponibles actuellement.

L’outil de benchmark en question révèle également un CPU composé de 4 cœurs Cortex-A77 cadencés à 2,8 GHz et de 4 cœurs Cortex-A55 pour les tâches moins gourmandes, dont la cadence n’est pas encore connue. Mais cela pose néanmoins un problème. En effet, ARM a dévoilé en juin l’architecture Cortex-A76, prévue pour l’année 2019. Jamais il n’a encore été question de Cortex-A77. Ce n’est pourtant pas la première fois que l’on entend parler de cette architecture pour le Mate 20 Pro et l’idée qu’ARM travaille main dans la main avec Huawei et HiSilicon n’est pas inconcevable.

À titre de comparaison, le Kirin 970 du Mate 10 et du P20 Pro possède 4 cœurs Cortex-A73 et 4 Cortex-A53.

Enfin, le benchmark annonce également un GPU Mali-G72 MP24 (disposant de 24 cœurs graphiques donc), ce qui serait une bonne amélioration par rapport au G72 MP12 du Kirin 970. Notons que cela vient à l’encontre des précédentes rumeurs qui évoquaient un GPU maison conçu en interne par HiSilicon.

Un nouveau NPU

Parmi les éléments secondaires de ce SoC, il est dit que le Kirin 980 serait équipé d’un modem 4G de catégorie 19. Si tel est le cas, le Mate 20 Pro serait le premier smartphone à posséder des débits théoriques allant jusqu’à 1,6 Gb/s. En effet, le premier modem de catégorie 19 annoncé appartient à Intel et n’est prévu que pour 2019.

Autre nouveauté, le Kirin 980 passerait au Bluetooth 5.0. Une bonne nouvelle sachant que le P20 Pro était bloqué à ce niveau à cause de son Kirin 970 limité au Bluetooth 4.2. Le triple ISP pour le traitement photo du triple capteur est également présent, laissant penser que cette innovation du P20 Pro devrait se répercuter sur d’autres modèles à l’avenir.

Enfin, le NPU — pour Neural Process Unit, la partie dédiée au traitement de l’intelligence artificielle — passerait à la génération suivante. Cette puce serait capable de gérer 8000 milliards d’opérations par seconde. À titre de comparaison, la 1re génération pouvait en gérer 1900.

Rendez-vous bientôt

Quelques zones d’ombre subsistent donc encore et ces données restent à prendre avec des pincettes pour le moment. On devrait cependant découvrir ce que nous réserve ce SoC d’ici quelques semaines, et le voir en action dans le Huawei Mate 20 Pro au quatrième trimestre.