Après un excellent P20 Pro qui a fait l’unanimité en début d’année, Huawei revient sur le devant de la scène en fin 2018 avec un nouveau modèle : le Mate 20 Pro. Le constructeur chinois tient-il ses promesses pour proposer une expérience toujours plus complète ? La concurrence est rude sur ce segment tarifaire, surtout à côté d’un Samsung Galaxy Note 9 qui a déjà fait ses preuves. À l’aide de notre comparatif détaillé, découvrez lequel des deux est le meilleur smartphone.

Quand on s’apprête à dépenser environ 1 000 euros, on s’attend naturellement à avoir dans sa poche un smartphone qui se rapproche de la perfection. Sur cette gamme de prix, le moindre défaut peut vite devenir un frein à l’achat… Aujourd’hui, on va donc comparer deux smartphones très haut de gamme : le Huawei Mate 20 Pro et le Samsung Galaxy Note 9. Tous deux promettent une solution complète, voire la meilleure du marché actuellement, mais il y en a bien un des deux qui surpasse l’autre.

Une question se pose alors : quel est le meilleur smartphone entre un Huawei Mate 20 Pro et un Samsung Galaxy Note 9 ? Design, performances, photo, autonomie… Découvrez notre comparatif détaillé opposant les deux smartphones !

Fiches techniques

Modèle Huawei Mate 20 Pro Samsung Galaxy Note 9
Version de l'OS Android 9.0 Android 8.1
Interface constructeur Emotion UI Samsung Experience
Taille d'écran 6.39 pouces 6.4 pouces
Définition 3120 x 1440 pixels 2960 x 1440 pixels
Densité de pixels 538 ppp 514 ppp
Technologie OLED Super Amoled
SoC Kirin 980 Exynos 9810
Processeur (CPU) ARMv8 ARMv8
Puce Graphique (GPU) Mali-G76 Mali-G72 MP18
Mémoire vive (RAM) 6 Go 6 Go
Mémoire interne (flash) 128 Go 128 Go, 512 Go
MicroSD Oui Oui
Appareil photo (dorsal) Capteur 1 : 40 MP
Capteur 2 : 20 MP
Capteur 3 : 8 MP
Capteur 1 : 12 MP
Capteur 2 : 12 MP
Appareil photo (frontal) 24 MP 8 MP
Enregistrement vidéo 4K 4K
Wi-Fi Wi-Fi 5 (ac) Wi-Fi 5 (ac)
Bluetooth 5.0 + ADP + aptX + LE 5.0 + ADP + aptX + LE
Réseaux LTE, HSPA, GSM LTE, HSPA, GSM
Bandes supportées 2100 MHz (B1), 800 MHz (B20), 1800 MHz (B3), 2600 MHz (B7), 700 MHz (B28) 2100 MHz (B1), 800 MHz (B20), 1800 MHz (B3), 2600 MHz (B7), 700 MHz (B28)
NFC Oui Oui
Capteur d'empreintes Oui Oui
Ports (entrées/sorties) USB Type-C USB Type-C
Géolocalisation Oui Oui
Batterie 4200 mAh 4000 mAh
Dimensions 72.3 x 157.8 x 8.6mm 76.4 x 161.9 x 8.8mm
Poids 189 grammes 200 grammes
Couleurs Bleu, Noir Rose, Bleu, Noir
Prix 579€ 639€
Fiche produit | Test Fiche produit | Test

Design : une affaire de goût

Bien que le design du Mate 20 Pro ne soit pas le plus original, il est très clairement d’une bonne facture et tape bien à l’œil. En façade, l’écran prend la quasi-totalité de la surface avec des bordures extrêmement fines, où le tout profite d’un arrondi prononcé sur les bords du téléphone. Bien qu’il propose une encoche très longue sur la partie supérieure, elle se veut très fine pour ne pas paraître imposante lorsqu’on la regarde. Celle-ci est d’ailleurs justifiée par l’intégration d’une solution de reconnaissance faciale 3D et d’un haut-parleur frontal.

Au dos, le revêtement en verre a été repensé afin d’être moins glissant que sur le P20 Pro, et cela se ressent sur la prise en main qui est très agréable. On retrouve également la configuration du triple capteur photo en forme de carré : il ne dépasse pas trop du téléphone et est bien centré sur la partie haute de l’appareil.

En ce qui concerne le Galaxy Note 9, il reprend les grandes lignes du design de son prédécesseur en corrigeant les quelques problèmes et défauts. De ce fait, il est très difficile de faire la différence entre les deux. Les finitions sont bonnes et son design en façade avec des bordures très fines et sans encoche reste toujours très convaincant.

Son dos en verre est salissant, mais il reste très élégant à l’œil. Sa prise en main est d’ailleurs améliorée avec des arrêtes qui sont un peu plus biseautées que sur le Note 8. Derrière, on retrouve donc un appareil photo qui ne dépasse pas, mais aussi un lecteur d’empreintes alors que celui du Huawei Mate 20 Pro se trouve dorénavant dans l’écran.

Les deux smartphones proposent des design bien différents, mais très soignés dans les deux cas. Si les détracteurs de l’encoche se tourneront plutôt vers le Galaxy Note 9, notre cœur penche plutôt vers le Mate 20 Pro en raison du bouton Bixby de Samsung qui s’avère frustrant à l’utilisation.

Écran : « Infinity Display », bien sûr

Le Huawei Mate 20 Pro est équipé d’une grande dalle OLED de 6,39 pouces supportant une définition maximale en Quad HD+. Très contrastée, elle dispose d’une excellente luminosité et est un véritable délice pour les yeux. Bien qu’elle profite d’une colorimétrie assez froide, un large panel d’options est proposé pour régler précisément la dalle selon vos envies.

En comparaison, l’écran du Samsung Galaxy Note 9 possède une taille quasi identique, 6,4 pouces, et toujours avec une définition Quad HD+. AMOLED oblige, le contraste est infini et permet d’afficher des couleurs fidèles et authentiques à la réalité. Que ce soit au niveau de la luminosité, le contraste, les angles de vision ou encore la colorimétrie : tout est parfait sans avoir besoin de bidouiller.

Les deux écrans proposent une qualité d’images totalement bluffante, mais le Galaxy Note 9 est un poil devant, notamment par sa très bonne calibration native (en mode cinéma).

Logiciel : Android 9 Pie

Le Mate 20 Pro tourne nativement sous Android 9.0 Pie via l’interface maison du constructeur chinois. Ici, EMUI 9.0 fait un peu de ménage pour simplifier l’expérience, et ça marche plutôt bien avec toujours beaucoup d’options de personnalisation qui satisferont les power users (tiroirs d’applications, raccourcis système personnalisables, etc.), mais elles sont juste moins visibles qu’auparavant pour ne pas noyer les casuals. Comme nous l’avons cité précédemment, l’encoche renferme un haut-parleur, mais également un système de reconnaissance faciale 3D (similaire à Face ID) qui se veut être ultra rapide. L’autre méthode de déverrouillage est effectivement le lecteur d’empreintes, qui est ici placé sous l’écran.

Quant au Galaxy Note 9, il tourne sous Android 8.1 Oreo via Samsung Experience 9.5. On retrouve une interface un peu plus encombrante et bien moins intuitive en comparaison de ce que propose aujourd’hui Huawei sur son Mate 20 Pro. Néanmoins, il faut tout de même noter l’effort de Samsung à proposer un tas de fonctionnalités, comme le mode utilisation à une main, la capture intelligente, les options pour handicapés, le changement de thèmes, ou tout simplement les nombreuses options possibles grâce à son S Pen : un gadget finalement très utile.

Avec Android 9 Pie, son système de reconnaissance faciale 3D et son capteur d’empreintes sous l’écran, le Huawei Mate 20 Pro gagne le combat de la partie logicielle.

Performances : Kirin 980 en 7 nm

Le Huawei Mate 20 Pro embarque le tout dernier Kirin 980 cadencé à 2,6 GHz et épaulé par 6 Go de mémoire vive. Il s’agit du premier SoC Android à être gravé en 7 nm, il a la particularité de disposer de 4 cœurs basse consommation, 2 cœurs à haute performance et 2 autres cœurs « moyens » qui font office de juste milieu : un schéma que reprendrait d’ailleurs Qualcomm pour son prochain Snapdragon 855. À l’heure actuelle, c’est la meilleure configuration possible, permettant une fluidité parfaite, même avec les jeux les plus gourmands.

En comparaison, le SoC Exynos 9810 cadencé à 2,7 GHz (avec également 6 Go de mémoire vive) est un peu plus décevant et ne manque pas de se prendre une grosse claque face à la nouvelle puce maison de Huawei (voir score Antutu du tableau ci-dessous). Néanmoins, la puissance que prodigue la puce de Samsung est largement suffisante pour bénéficier d’une expérience utilisateur totalement fluide et sans accrocs.

 Mate 20 Pro (Perf ON)Galaxy Note 9
SoCKirin 980Exynos 9810
AnTuTu 7.x300 614241 932

Le Kirin 980 étant actuellement le SoC le plus performant disponible sur Android, il est naturel que la victoire revienne au Mate 20 Pro.

Photo : le triple capteur !

Tout comme sur le P20 Pro, Huawei continue sur sa lancée du triple capteur, mais il faut avouer que la formule a bien évolué. Il embarque donc un capteur principal de 40 mégapixels, un module secondaire ultra grand-angle de 20 mégapixels et un téléphoto de 8 mégapixels. Si le résultat est quasi semblable à ce que propose le P20 Pro, les photos offrent d’incroyables détails dans n’importe quelle situation, avec ou sans IA activée. Toutes les possibilités sont très intéressantes à exploiter, notamment le nouveau mode « Super Macro » qui permet de capturer des photos en gros plan à quelques centimètres à peine du sujet. Concernant l’appareil photo de 24 mégapixels à l’avant du téléphone, il offre les mêmes résultats que le haut de gamme du début d’année, mais ajoute tout de même quelques nouveaux modes qui utilisent la nouvelle puissance prodiguée par le Kirin 980.

Concernant le Galaxy Note 9, Samsung a choisi d’intégrer le même double capteur 12 mégapixels que celui a équipé le S9 Plus. Il offrait déjà de très bons résultats, mais le résultat final est bien différent puisque toute la partie logicielle de traitement d’image a été améliorée. De jour comme de nuit, il est très facile de prendre un beau cliché, notamment avec le zoom optique et le zoom numérique qui s’adaptent selon les situations. Malheureusement, c’est avant tout la caméra frontale de 8 mégapixels qui porte préjudice à la partie photo du Galaxy Note 9. Bien moins impressionnante, elle éprouve surtout des difficultés à gérer les fortes luminosités, même sans être en contre-jour.

Pour cette gamme de prix, le Huawei Mate 20 Pro et le Samsung Galaxy Note 9 proposent tous deux une excellente partie photo qui ne peut pas décevoir au quotidien. Néanmoins, avec une caméra frontale un peu en deçà et un appareil photo principal offrant moins de possibilités que le Mate 20 Pro, le Note 9 perd ce duel, mais il n’a pas à se sentir dernier du classement pour autant.

Batterie : Mate 20 Pro, de peu

Avec sa batterie de 4 200 mAh, le Mate 20 Pro profite d’une autonomie largement satisfaisante pour tenir facilement une journée entière. Ce qui fait la force du smartphone de Huawei est avant tout ses nombreuses possibilités de recharge : recharge rapide 40 W, recharge sans fil 15 W sur son socle, avec même la possibilité de recharger d’autres appareils en filaire ou sans fil. De plus, l’architecture même du Kirin 980 (voir partie performances) offre finalement un gain d’autonomie non négligeable, même quand le SoC est beaucoup sollicité avec l’appareil photo, par exemple.

Le Mate 20 Pro qui recharge en mode sans-fil un iPhone XS

Pour ce qui est du Galaxy Note 9, on retrouve une batterie avec 200 mAh de moins que sur son challenger. Mais ici, l’autonomie est quasi aussi satisfaisante qu’avec le Mate 20 Pro afin de tenir aisément toute une journée, et quel que soit l’usage. Les nombreuses optimisations logicielles permettent d’économiser de l’énergie, aussi bien en veille que sur des applications gourmandes. Notez d’ailleurs qu’il profite tout de même d’un système de charge rapide très efficace.

Cependant, l’autonomie du Mate 20 Pro est légèrement supérieure de 10 minutes sur notre test Viser. Ce n’est pas beaucoup, mais c’est surtout toutes les possibilités de recharge du smartphone de Huawei qui le place premier sur cette catégorie.

Conclusion : lequel est le meilleur smartphone ?

Que ce soit avec le Galaxy Note 9 ou le Mate 20 Pro, on sent qu’on a un objet très luxueux entre les mains. Actuellement, ce sont tout simplement les deux meilleures références du marché, mais il faut bien un vainqueur et c’est naturellement le nouveau smartphone de Huawei qui s’impose dans ce versus. Commercialisé que très récemment, le Mate 20 Pro offre des nouveautés plus que bienvenues pour faire de l’ombre au Note 9, avec notamment Android 9 Pie, l’intégration du dernier Kirin 980 gravé en 7 nm qui est actuellement le SoC le plus puissant du marché Android, mais aussi ses nombreuses possibilités de recharge.

Évidemment, le Galaxy Note 9 n’est pas une solution à rejeter après seulement deux mois d’existence sur le marché. Bien que les deux se positionnent sur un segment très haut de gamme, les deux smartphones offrent finalement des expériences bien différentes.

Prix et disponibilité

Disponible depuis le 26 octobre dernier, le Huawei Mate 20 Pro est proposé à 999 euros chez la majorité des revendeurs.

Depuis sa sortie fin août dernier, le Samsung Galaxy Note 9 est disponible à 1 009 euros.