Malgré les dires publics de la firme, Huawei serait bien en train de tester des smartphones sous son propre système d’exploitation : HongMeng OS. Un produit pourrait même sortir à la fin de l’année.

Au zénith des problèmes rencontrés par Huawei avec le gouvernement américain, la rumeur prêtait au constructeur chinois l’intention d’utiliser son propre OS à l’avenir : HongMeng OS. Au final, il n’en sera rien, puisque l’administration Trump a relâché son emprise.

Toujours est-il que nous avons pu avoir des précisions sur ce qu’est l’OS maison de Huawei. Et selon le constructeur, il s’agirait plutôt d’un OS façon Google Fuchsia, pensé pour les objets connectés avant toute chose. Pourtant… il semble qu’il ne nous ait pas tout dit.

Huawei sortirait bien un smartphone HongMeng OS

Selon le journal chinois Global Times, rapporté par Reuters, Huawei serait finalement bien en train de tester des smartphones équipés de son OS maison. Alors que le président répète qu’il n’est pas prévu pour cet usage, il devient difficile de juger du vrai ou du faux dans cette histoire.

Plus encore, toujours selon le journal, un smartphone serait déjà prêt à sortir vers la fin de l’année en France. Ce premier smartphone serait proposé à 200 yuans, soit environ 258 euros hors taxe. Un prix naturel pour un appareil qui devrait avoir une sélection moins conséquente d’applications que sous Android, et qui donc ne peut pas prétendre concurrencer le haut de gamme.

Qui dit vrai, qui dit faux ? Arrivé à ce point dans le suivi de l’affaire, nous sommes bien incapables de le déterminer. Il nous faudra donc attendre la fin de l’année pour le vérifier.