La Hyundai Ioniq 5 affiche un prix d’entrée agressif à moins de 40 000 euros

 

Hyundai a révélé les finitions et équipements de son SUV compact et électrique Ioniq 5. Fixé à 43 600 euros, son prix d’entrée est éligible au bonus écologique et chute donc sous la barre des 40 000 euros.

En France, certains constructeurs de voitures électriques ont une stratégie tarifaire bien particulière pour rendre leur modèle attractif : placer la version entrée de gamme de leur modèle sous la barre des 45 000 euros — à 1000 ou 2000 euros près, généralement — pour lui faire profiter du fameux bonus écologique maximal.

Le bonus écologique fait la différence

Aujourd’hui fixée à 7000 euros, cette aide financière chutera à 6000 euros à partir du 1er juillet 2021, et même de 3000 à 2000 euros pour les véhicules branchés oscillant entre 45 000 et 60 000 euros. Le fait est que Hyundai a lui aussi opté pour cette petite astuce afin de rendre son SUV compact Ioniq 5 plus intéressant financièrement parlant.

La marque a dévoilé les finitions, équipements et prix finaux de son automobile branchée au look rétro, avec des fourchettes tarifaires comprises en 43 600 et 59 900 euros. Pour accéder au premier prix de la Ioniq 5, il faudra donc se tourner vers la version propulsion à 170 chevaux, dont la batterie de 58 kWh offre une autonomie de 384 kilomètres.

Hyundai Ioniq 5 : prix et finitions

À ce prix-là, cette déclinaison peut chuter à 36 600 euros grâce au bonus écologique. Au-dessus, la finition « Creative » dépasse le premier seuil d’aide avec ses 46 800 euros, et se contentera donc du second niveau d’aide. Ci-dessous, veuillez retrouver les différentes grilles de prix par version.

Ioniq 5 de 170 ch (Propulsion), batterie de 58 kWh, 384 km d’autonomie :

  • Intuitive : 43 600 euros
  • Creative : 46 800 euros

Ioniq 5 de 218 ch (Propulsion), batterie de 73 kWh, 451 – 481 km d’autonomie :

  • Intuitive : 46 800 euros
  • Creative : 50 000 euros
  • Executive : 56 000

Ioniq 5 de 306 ch (Transmission intégrale), batterie HTRAC de 73 kWh, 430 – 460 km d’autonomie :

  • Executive : 59 900 euros

De série, la version « Intuitive », propose, pêle-mêle : prises USB à l’avant et à l’arrière, écran tactile de 12,3 pouces, poignées de portes extérieures rétractables, reconnaissance des panneaux de limitation de vitesse, limiteur de vitesse intelligent et régulateur adaptatif intelligent, jantes alliages 19 pouces, freinage régénératif intelligent avec palettes au volant et fonction i-Pedal, caméra de recul, assistance active à la conduite sur autoroute et au maintien et au suivi de voie, instrumentation numérique de 12,3 pouces.

Hyundai IONIQ 5

Intérieur de la Hyundai Ioniq 5 // Source : Hyundai

La version « Creative » monte en grade : sièges avant et volant chauffants, surveillance des angles morts avec assistance au changement de voie, sellerie cuir-tissu, charge sans fil, freinage d’urgence autonome avec fonction croisement, aide au stationnement avant, assistance active à la conduite sur autoroute avec fonction changement de voie, siège passager avec support lombaire électrique.

La version « Executive » va encore plus loin : affichage caméra des angles morts, affichage tête-haute en AR, aide au stationnement arrière avec fonction freinage, caméra 360°, chargeur inversé V2L, sellerie cuir, sièges arrière chauffants et coulissants électriquement, système audio Bose, toit vitré panoramique avec plafonnier à LED, pédalier en aluminium, clignotants LED, vitres avant et arrière avec film acoustique.

La Model Y encore au-dessus

Considérée comme l’une des concurrentes de la Tesla Model Y, la Ioniq 5 se montre certes plus intéressante en matière de prix, mais reste derrière le modèle californien au niveau de l’autonomie. Vendue 63 000 euros, la Model Y Grande Autonomie profite d’un rayon d’action de 505 kilomètres, lorsque la Ioniq 5 à 59 900 euros (version la plus onéreuse) atteint les 460 kilomètres WLTP.

Les Tesla s’appuient également sur un réseau de Superchargeurs fiable et en pleine expansion, mais aussi et surtout sur les capacités de conduite autonome développées par la firme californienne. La Ioniq 5 aura cependant l’avantage d’être lancée au premier semestre 2021, soit quelques mois avant le Model Y européen qui dépend de la Gigafactory de Berlin.

Gigafactory qui aurait d’ailleurs un retard de 3 à 6 mois selon des sources proches du dossier, et dont la production de masse ne débuterait pas avant l’année 2022. La Ioniq 5 a donc peut-être une petite fenêtre de tir pour venir titiller sa concurrente américaine avant qu’elle ne débarque sur le marché européen.

Grâce au bonus écologique de 6000 euros valable jusqu’au 1er janvier 2022, certains véhicules électriques plutôt onéreux de prime abord, peuvent passer sous la barre des 30 000 euros et devenir plutôt intéressants financièrement parlant, même par rapport…
Lire la suite

Les derniers articles