Test des LG Tone Free : des écouteurs confortables, mais un son pas assez propre

Casques et écouteurs • 2021

Points positifs du LG Tone Free FN6
  • Le confort d'utilisation
  • Les fonctions de l'application
  • L'égaliseur à huit bandes
Points négatifs du LG Tone Free FN6
  • La qualité sonore très moyenne
  • L'autonomie assez moyenne
 

Lancés à l’été dernier, les écouteurs Tone Free FN6 de LG proposent un design intra-auriculaire et une fonction de stérilisation par UV-C, le tout pour un prix de moins de 150 euros. On les a testés pour vous.

Les LG Tone Free FN6 // source : Frandroid

Les LG Tone Free FN6 // source : Frandroid

L’été dernier, en pleine pandémie du Covid-19, LG a lancé des écouteurs bien particuliers, les LG Tone Free FN6. Il s’agissait alors des premiers modèles dotés d’un système d’ultraviolets permettant de stériliser les écouteurs et d’éliminer les bactéries. Si les écouteurs ont désormais eu droit à des successeurs, les LG Tone Free FN7, il est cependant temps de tester les premiers modèles pour voir ce qu’ils ont dans le ventre.

Fiche technique des LG Tone Free FN6

Modèle LG Tone Free FN6
Format écouteurs intra-auriculaires
Autonomie annoncée 18 heures
Type de connecteur USB Type-C
Version du Bluetooth 5.0
Poids 10.8 grammes
Assistant Vocal Google Assistant
Prix 79 €
Fiche produit

Ce test a été réalisé avec des écouteurs qui nous ont été fournis par LG.

Des écouteurs avec un boîtier de stérilisation

De prime abord, les écouteurs de LG étonnent par le format particulièrement petit de leur boîtier. Il faut dire qu’il est de format rond avec un diamètre de 5,46 cm et un rayon de 2,75 cm. Autant dire qu’il se glisse particulièrement facilement dans une poche de jean ou un sac à main. Le boîtier est par ailleurs tout en plastique avec une légère sensation d’antidérapant, un peu comme une gomme à crayon. Du côté des boutons, connectique, logos et voyant, le boîtier des Tone Free FN6 fait plutôt dans la sobriété. On va retrouver un logo « TONE » en haut, un bouton d’appairage sur le côté, une LED en façade et une prise USB-C au dos.

Le boîtier des LG Tone Free FN6

Le boîtier des LG Tone Free FN6 // Source : Frandroid

À l’ouverture, il vaudra mieux s’y prendre à deux mains, l’ouverture uniquement à l’aide du pouce n’étant pas chose aisée. La charnière est par ailleurs plutôt étroite, mais ne souffre pas de jeu particulier et inspire plutôt la solidité. On n’a pas l’impression que le couvercle risque de se séparer si l’on tire un peu fort dessus une fois ouvert. Une fois le boîtier ouvert, des diodes bleues vont s’allumer pour indiquer que les écouteurs se connectent. Il ne reste plus qu’à les retirer de leur emplacement pour les mettre aux oreilles.

Les écouteurs LG Tone Free FN6 sont des écouteurs intra-auriculaires. Cela signifie qu’ils sont dotés d’embouts en silicone rentrant au sein du conduit auditif. L’avantage de ce format est sans conteste sa plus grande isolation sonore passive, mais certains peuvent être rebutés par l’effet d’intrusion, voire la sensation de bouchon au sein des oreilles. Trois tailles d’embouts sont fournies avec les écouteurs de LG, afin de proposer à chacun la paire la plus adaptée à sa morphologie.

Les LG Tone Free FN6 sont des écouteurs intra-auriculaires

Les LG Tone Free FN6 sont des écouteurs intra-auriculaires // Source : Frandroid

Outre l’aspect intra-auriculaire des Tone Free FN6, les écouteurs de LG reprennent également un design que l’on qualifiera de coton-tige, avec une tige qui pointe vers le bas. Comme les AirPods d’Apple, qui ont popularisé ce design, ce format a l’intérêt de maintenir les écouteurs en place avec la tige se glissant entre le tragus et l’antitragus.

Même après plusieurs heures d’utilisation, les écouteurs de LG ne m’ont pas gêné et s’avèrent très confortables. Par ailleurs, même en bougeant fortement la tête, en courant pas exemple, les écouteurs restent bien en place et n’ont pas tendance à s’échapper. Notons d’ailleurs que les écouteurs sont certifiés IPX4 et sont donc résistants à la transpiration et aux éclaboussures.

Le boîtier des LG Tone Free FN6 émet des UV-C pour détruire les bactéries

Le boîtier des LG Tone Free FN6 émet des UV-C pour détruire les bactéries // Source : Frandroid

Comme on l’a vu rapidement en introduction, les écouteurs de LG ont l’avantage d’être fournis avec un boîtier qualifié d’UVNano. Concrètement, cela signifie que lorsque les écouteurs sont rangés et que le boîtier est branché en USB-C, il va émettre des rayonnements UV-C pour les stériliser. Selon LG, cela permettrait d’éliminer 99,9 % des bactéries après 10 minutes d’exposition aux UV. Attention néanmoins, les écouteurs ne sont pas pour autant nettoyés et les UV ne permettent pas d’éliminer tous les micro-organismes.

Interrogé, LG nous indique que les LED émettent des UV-C d’une longueur d’onde de 275 nm — un peu plus longue que les 260 nm recommandés –, avec une dose de 300 mJ/cm² et ont une durée de vie de 43 700 heures.

Une application aux fonctions complètes

Pour connecter les écouteurs à son smartphone, rien de plus simple sur Android, puisqu’il suffit d’ouvrir le boîtier et d’appuyer deux secondes sur le bouton d’appairage. L’écran de votre téléphone affichera alors une fenêtre pop-up pour vous demander si vous souhaitez appairer les écouteurs. Une fois cela fait, vous pouvez installer l’application Tone Free de LG qui va vous proposer certaines fonctionnalités.

Le bouton d'appairage des LG Tone Free FN6

Le bouton d’appairage des LG Tone Free FN6 // Source : Frandroid

De base, les LG Tone Free FN6 permettent de mettre la musique en pause avec un appui, de modifier le volume avec deux appuis — à gauche pour diminuer ou à droite pour augmenter — ou de passer à la piste suivante avec trois appuis. Un appui long va enfin permettre de passer en mode transparent. Par défaut, s’il est possible de passer au morceau suivant, il est cependant impossible de revenir au titre précédent.

Ces paramètres peuvent cependant être modifiés dans l’application Tone Free de LG, disponible sur Android comme sur iOS. Cette application fourmille de fonctionnalités. Outre le mode d’emploi, accessible directement à l’ouverture, elle va également vous permettre de personnaliser les pavés tactiles des écouteurs. Vous pouvez ainsi modifier les paramètres pour un, deux ou trois appuis, à gauche comme à droite.

Par exemple, vous pouvez faire en sorte que trois appuis à gauche permettent de revenir à la piste précédente. Impossible en revanche de modifier le mode transparent qui reste attaché à l’appui long, à gauche comme à droite.

Les LG Tone Free FN6 se contrôlent au tactile

Les LG Tone Free FN6 se contrôlent au tactile // Source : Frandroid

Ce mode peut par ailleurs être réglé dans l’application Tone Free avec trois niveaux. Il propose un son plutôt agréable et assez naturel, sans trop de souffle dans les oreilles et permet efficacement de compenser l’isolation passive des écouteurs si vous souhaitez communiquer avec des gens autour de vous ou rester conscient de votre environnement, dans la rue par exemple.

Parmi les autres fonctions proposées sur l’application, on peut citer le mode « trouver mes écouteurs » qui va leur faire émettre un bruit, les mises à jour logicielles ou les paramètres de notification, si vous souhaitez les entendre lorsque vous les recevez sur votre smartphone.

Notons également que les LG Tone Free FN6 se mettent automatiquement en pause lorsqu’on les retire des oreilles. Impossible cependant de désactiver cette fonctionnalité. Les écouteurs ne fonctionnent par ailleurs pas avec un système d’écouteur primaire et d’écouteur secondaire. On peut donc ranger l’un des deux dans son boîtier et continuer à utiliser le second à l’oreille.

Enfin, concernant la connexion Bluetooth, c’est la version 5.0 de la norme sans fil qui a été utilisée par LG. Testés avec un Oppo Find X2 Pro, les écouteurs proposent une connexion plutôt fiable. Les rares fois où un saut de connexion s’est fait sentir étaient quand je marchais avec mon smartphone dans mon pantalon, recouvert de ma main. Il s’agit cependant d’un problème récurent sur les écouteurs true wireless et dans le genre, les écouteurs de LG s’en sortent très bien. Soulignons néanmoins que les lG Tone Free FN6 ne sont pas compatibles Bluetooth multipoint et ne peuvent donc pas être connectés simultanément à deux appareils.

Une qualité sonore très moyenne

Les écouteurs LG Tone Free sont chacun dotés d’un transducteur de 6 mm pour émettre le son. Par ailleurs, pour concevoir ses écouteurs, LG s’est associé à la marque Hi-Fi britannique Meridian, chargée de gérer le traitement numérique du signal ainsi que les presets d’égalisation proposés dans l’application.

Les transducteurs des LG Tone Free FN6

Les transducteurs des LG Tone Free FN6 // Source : Frandroid

Du côté des codecs audio en revanche, les Tone Free FN6 se contentent du minimum avec des compatibilités seulement avec les codecs AAC et SBC. L’aptX et le LDAC ne sont donc pas pris en charge.

Pour tester les écouteurs, je les ai utilisés connectés avec un Oppo Find X2 Pro et j’ai utilisé des titres hébergés sur Spotify en qualité « très élevée ». Avec cette qualité, les LG Tone Free FN6 proposent des basses de bonne qualité, assez rondes et percutantes sur Bad Guy de Billie Eilish. Ce sont néanmoins les médiums et les voix qui sont clairement mises en avant avec le preset par défaut proposé sur l’application LG Tone Free : Immersive.

Toujours avec ce preset, la voix de Norah Jones est également très mise en avant sur Come Away With Me. En revanche, la voix de la chanteuse a une forte tendance à saturer avec un volume à 80 % avec quelques grésillements particulièrement audibles. Sur Thriller de Michael Jackson, les médiums sont encore une fois mis en avant et les aigus manquent de précision.

Les LG Tone Free FN6 proposent un son très orienté vers les voix

Les LG Tone Free FN6 proposent un son très orienté vers les voix // Source : Frandroid

La dynamique des écouteurs est elle aussi un peu à la traîne. Il faut dire que, sur la Cinquième Symphonie de Beethoven, les écouteurs souffrent là aussi d’une forte saturation lorsqu’on passe des notes jouées le plus bas à celles les plus fortes. Tant et si bien que cela en devient assez rapidement désagréable.

Heureusement, comme on l’a vu, l’application LG Tone Free permet de modifier l’égaliseur sonore avec quatre presets conçus par Meridian ainsi que deux égaliseurs personnalisés à huit bandes. Sur un égaliseur plat, on retrouve malheureusement les mêmes défauts de saturation dans la voix et les médiums, mais à moindre échelle. Ce mode permettra en tous cas de modifier la signature sonore des écouteurs pour réduire la mise en avant à outrance des médiums et proposer des basses et des aigus mieux mis en valeur.

Pour la captation vocale lors des appels, les LG Tone Free FN6 sont dotés de quatre microphones. Néanmoins, cela ne les empêche pas de souffrir de quelques défauts. Si la captation vocale est très efficace, avec une voix claire et distincte dans un environnement calme, votre interlocuteur sera bien plus gêné dans un environnement bruyant. Les écouteurs ont en effet tendance à trop amplifier certains sons graves de votre voix. L’ambiance sonore reste en deçà de la voix, qui reste assez claire dans la majorité du temps, mais cette mise en avant est irrégulière et parfois votre interlocuteur vous entendra mélangé au reste de l’ambiance sonore, provoquant une gêne de son côté.

Une autonomie correcte, mais une charge très rapide

Concernant la batterie des LG Tone Free FN6, le constructeur a intégré un accumulateur de 55 mAh dans chaque écouteur permettant une utilisation pendant six heures d’écoute consécutives. Du côté du boîtier, on va trouver une batterie de 390 mAh permettant 18 heures d’écoute supplémentaires.

De mon côté, en utilisant les écouteurs avec un volume à 80 % en gardant le mode transparent désactivé, j’ai pu les utiliser pendant 6h11 avant qu’ils ne tombent à court de batterie. On est donc bien dans l’ordre d’idée de l’autonomie annoncée par LG. Néanmoins, alors que de plus en plus d’écouteurs proposent une autonomie pouvant monter jusqu’à sept ou huit heures avec réduction de bruit, on aurait pu attendre davantage des LG Tone Free FN6.

Pour la recharge, LG annonce une heure dans le boîtier pour recharger complètement les écouteurs. Néanmoins, il ne m’aura fallu que 31 minutes pour passer de 0 à 100 % de batterie. Autant dire que la recharge est rapide… très rapide. Après cette recharge, il restait encore plus de 80 % de batterie sur le boîtier, initialement chargé à 100 %.

Les LG Tone Free FN6 proposent un son très orienté vers les voix

L’autonomie du boîtier des LG Tone Free FN6 est indiquée par une LED // Source : Frandroid

Notons par ailleurs que l’application LG Tone Free permet de visualiser la batterie restant pour les deux écouteurs. Pour le boîtier, il faudra en revanche se reporter sur le voyant lumineux en façade. S’il s’allume en rouge, il reste moins de 20 %. S’il émet du violet, la batterie est chargée entre 20 et 80 % et s’il s’allume en bleu, il reste plus de 80 % de batterie.

Pour la recharge du boîtier en lui-même, LG fournit un câble USB-A vers USB-C, mais pas de chargeur secteur. Les écouteurs sont également compatibles avec la charge sans fil Qi.

Prix et disponibilité des LG Free Tone FN6

Les écouteurs LG Tone Free FN6 ont été lancés l’été dernier au prix de 150 euros. On peut désormais les trouver à 130 euros, voire parfois à peine plus de 100 euros.

Note finale du test
6 /10
Les écouteurs de LG ne manquent pas de qualité, malheureusement pas là où on pouvait surtout les attendre. Les écouteurs sont confortables avec des fonctions bien pensées et une personnalisation des contrôles tactiles. Le constructeur coréen a aussi eu la bonne idée de proposer un boîtier qui permette de stériliser les écouteurs une fois en place. L’autonomie est correcte, avec un peu plus de six heures, mais ne fait pas de merveille non plus.

Malheureusement, c’est surtout la qualité sonore qui fait défaut aux Tone Free FN6. Les écouteurs de LG proposent un son bien trop orienté vers les médiums par défaut. Heureusement, il est possible de modifier la signature sonore grâce à un égaliseur intégré. Néanmoins, les écouteurs souffrent aussi d’une certaine saturation, notamment sur les voix.

Malheureusement, pour un prix de plus de cent euros, on peut aujourd'hui trouver des alternatives bien plus convaincantes, notamment pour la qualité sonore. Et c’est bien là l’essentiel de ce qu’on demande à des écouteurs sans fil.

Points positifs du LG Tone Free FN6

  • Le confort d'utilisation

  • Les fonctions de l'application

  • L'égaliseur à huit bandes

Points négatifs du LG Tone Free FN6

  • La qualité sonore très moyenne

  • L'autonomie assez moyenne

Les derniers articles