Windows 11 : un nouveau bug étrange peut empêcher l’installation

L'hiver arrive

 

Microsoft a confirmé la présence d'un nouveau bug dans le processus d'installation de Windows 11 qui va bloquer certaines machines sur Windows 10.

Windows 11 : un nouveau bug étrange peut empêcher l’installation

Le nouveau système d’exploitation de Microsoft, Windows 11, est disponible depuis près d’une semaine. Bien qu’il apporte une nouvelle interface intéressante, Windows 11 n’est pas exempt de problèmes à son lancement, et ce n’est pas le nouveau bug confirmé par Microsoft qui va arranger les choses.

Un problème de code ASCII

Plusieurs problèmes peuvent empêcher l’installation de Windows 11, notamment si votre PC ne suit pas la configuration recommandée, et Microsoft a désormais confirmé un nouveau bug pour le moins particulier. Si des applications installées utilisent des caractères en dehors du tableau ASCII dans leurs clés ou sous-clés de registre, le système va refuser de s’installer. Si Windows 11 parvient à s’installer, ce bug peut causer des problèmes avec les applications en question, ou carrément des BSOD, les fameux écrans bleus de plantage.

Le tableau ASCII est bien connu des programmeurs. Il s’agit d’un tableau de référence, assez limité aujourd’hui, permettant de faire correspondre un code sur 7 bits avec un caractère d’imprimerie : les lettres de l’alphabet, les chiffres et quelques caractères spéciaux. Ce tableau a été élargi depuis longtemps avec de nouvelles normes comme l’Unicode permettant notamment d’ajouter les caractères accentués. Avec ce bug limitant Windows 11 au tableau ASCII, on peut imaginer que certains logiciels notamment dans les pays latins comme la France auront quelques problèmes.

Microsoft mentionne notamment les applications « Cốc Cốc browser » et « Aplicação Autenticação.gov » utilisées au Portugal. Microsoft a bloqué la mise à jour vers Windows 11 sur les machines concernées, mais une mise à jour manuelle vers Windows 11 peut toujours causer des problèmes.

Enquête en cours

Microsoft indique sur sa page de support que ses équipes cherchent à corriger le problème. On peut espérer une résolution assez rapide. La firme doit aussi améliorer les performances pour les PC équipés de puces AMD avec une mise à jour prévue en octobre.

Les derniers articles