On a pris en main le Motorola Edge 40 Pro : un nouveau flagship très prometteur

Smartphones • 2023

Nous avons pris en main le Motorola Edge 40 Pro. Avec son tarif de 900 euros, il se situe au même niveau qu'un Pixel 7 Pro ou à quelques encablures d'un OnePlus 11. Voici ce que nous en avons pensé sur une première prise en main.

Motorola Edge 40 Pro prise en main (1)
 

Vous l’avez surement déjà entendu : Motorola est censé revenir en force depuis quelques années sur les smartphones. Sauf que dans les faits, leurs smartphones sont souvent un peu en retard sur pas mal de points. Si nous débutons ainsi cet article, ce n’est pas tant pour accabler Motorola que pour affirmer ceci : le Motorola Edge 40 Pro semble, pour une fois, ne manquer de rien. Nous l’avons pris en main avant son annonce.

Un bon positionnement

À 900 euros, il se positionne dans le sweet spot déjà occupé par un Pixel 7 Pro et un OnePlus 11, à savoir suffisamment haut de gamme pour baigner dans le confort, mais sous la barre psychologique des 1000 euros.

Bien sûr, plus le tarif augmente, plus on se montrera exigeant, mais pour une fois, il ne parait manquer de rien. IP 68, Gorilla Glass Victus. Seul point qui chafouine un peu : seulement deux ans de mises à jour Android.

Un écran avec une petite particularité

Vous ne le remarquerez sans doute pas lors de la première prise en main, mais le Motorola Edge 40 Pro possède une petite particularité sur le marché des smartphones haut de gamme. Son écran est en effet incurvé dans toutes les directions, autant à gauche, et droite qu’en haut et en bas.

Une petite coquetterie qui, une fois en main, ne saute pas nécessairement aux yeux. Ce n’est d’ailleurs pas tant l’écran qui s’incurve que le verre qui le recouvre. Cela a au moins l’avantage de produire une impression de confort accru. Le téléphone prend une forme de galet poli dans toutes les directions très agréable au toucher. Couplé à un dos satiné très doux, une finesse importante et une largeur contenue, il n’y a pas à dire, ce téléphone est un plaisir à manipuler.

Quelques ajouts intéressants

L’autre intérêt d’un écran aussi incurvé repose dans une petite fonctionnalité sympathique : la possibilité de voir les notifications directement sur les bords de l’écran lorsqu’il est posé face-écran. Même dessus, la luminosité fait le travail et permet de se rendre compte qu’on a reçu un message.

Sur la partie photo aussi, Motorola semble avoir soigné sa copie. Un téléobjectif X2 pour les portraits, un ultra grand-angle avec mode macro. Plus étonnant encore, l’ajout d’un mode horizon lock qui permet de « verrouiller » l’horizon. Voici ce que cela donne.

En première partie de vidéo, vous pouvez voir que lorsqu’il n’est pas tourné dans tous les sens, le téléphone laisse relativement visible le mouvement des pas. C’est un style. Enfin de vidéo, nous avons tourné le téléphone un peu dans tous les sens et là, la magie opère. Alors certes, le visage de mon collègue est en partie brouillé, mais cela reste impressionnant. On distingue aussi un gros changement de colorimétrie. À surveiller.

Ici, Motorola s’inspire d’un concurrent, le Vivo X80 Pro qui avait inauguré cette fonctionnalité, en permettant de filmer tant en portrait qu’en paysage. C’est toujours ça de pris et saluons le fait que pour une fois, Motorola semble proposer une fonctionnalité innovante avant que tout le marché ne l’intègre.

Où acheter Le
Motorola Edge 40 Pro au meilleur prix ?

Les derniers articles