Nvidia annonce son architecture Turing et ses cartes Quadro RTX : prêtes pour le ray-tracing

 

En attendant la nouvelle génération de GTX, Nvidia a profité d’une conférence au Siggraph 2018 pour annoncer la nouvelle architecture Turing ainsi que trois cartes graphiques Quadro RTX.

La première annonce concerne l’architecture Nvidia Turing. C’est une évolution de l’architecture Volta qui intègre un certain nombre de nouvelles fonctionnalités, elle devrait être intégrée aux prochains produits Nvidia.

Parmi les nouveautés, on peut noter l’arrivée du rendu hybride, qui combine le traçage par rayons ((ray tracing) avec le tramage traditionnel (la rastérisation) pour exploiter les forces des deux technologies. Jensen Huang, un des co-fondateurs de Nvidia et actuellement PDG, a évoqué l’arrivée du ray tracing comme « le Saint Graal de notre industrie ».

Plus concrètement, le ray-tracing permet de réaliser une image d’une manière différente. Habituellement, on utilise la rastérisation (on dessine la projection d’objets 3D sur un plan de pixels).

Pour le ray-tracing,  on simule la réalité en suivant le trajet qu’aurait pris un photon qui serait arrivé à l’œil de l’observateur. En regardant par où il est passé, on peut déterminer sa véritable couleur. Cette technique permet de créer des images très réalistes, mais elle est beaucoup plus lente et nécessite des calculs importants.

Évidemment, avant de parler de jeux vidéo (attendons les annonces des prochaines GeForce RTX), ce qui nous intéresse pour le moment est la visualisation professionnelle. L’architecture Turing sera donc intégrée dans les premières cartes Quadro pour station de travail — Quadro RTX 8000 (4608 cœurs CUDA,48 Go de VRAM,  32 TFLOPS FP16 et 10 GRays/s), RTX 6000 et RTX 5000.

La grande nouveauté est que ces cartes présentent une accélération matérielle en ray tracing, grâce à la combinaison des nouveaux noyaux Turing et Volta. Utilisés ensemble, les nouveaux cœurs peuvent être utilisés pour accélérer le ray-tracing, puis implémenter d’autres astuces de post-traitement qui réduisent la quantité de travail requise pour générer des images photo-réalistes.

NVIDIA vise l’industrie des effets visuels

NVIDIA vise l’industrie des effets visuels (production de films et de séries, par exemple), car ce sont les utilisateurs les plus exigeants en termes de performances et ils disposent également d’énormes quantités d’argent.

Les nouvelles cartes Quadro RTX seront disponibles au quatrième trimestre de 2018. Les prix débutent à 2 300 dollars pour la RTX 5000,  6 300 dollars pour la RTX 6000, tandis que la RTX 8000 coûtera 10 000 dollars. On vous l’avait dit, c’est réservé aux professionnels.

Les derniers articles