Coronavirus : comment aider la recherche depuis chez vous

 

Vous souhaitez aider dans la recherche d'un remède contre le Covid-19 ? Nvidia appelle ses clients à utiliser la puissance de leur carte graphique pour le bien commun, alors pourquoi pas vous ?

Coronavirus

Le monde fait face actuellement à une crise majeure avec la propagation fulgurante du Covid-19, qualifiée de « pandémie » par l’OMS. Chacun est appelé à faire de son mieux pour éviter la prolifération de l’épidémie, que ce soit par des mesures de confinement ou par des règles élémentaires d’hygiène. Ceux qui veulent aider un peu plus peuvent néanmoins le faire grâce à leur PC.

Le projet Folding@Home, qui utilise la puissance de calcul des ordinateurs du monde entier pour faire avancer la recherche scientifique, a annoncé récemment concentrer tous ses efforts sur la lutte contre le Coronavirus. De son côté, Nvidia invite tous ses fans à prendre part au programme et à employer la puissance inutilisée de leur GPU pour aider à trouver une solution à ce problème d’envergure.

Bien évidemment, si Nvidia lance cet appel, les fonctionnalités ne sont pas limitées aux cartes graphiques de la marque verte et n’importe quelle machine pourra participer à cet effort collectif.

Comment aider la recherche contre le Coronavirus ?

Si vous souhaitez participer et que vous possédez un ordinateur muni d’une carte graphique efficace, vous pouvez mettre à contribution sa puissance de calcul afin de « simuler des cibles protéiques potentiellement médicamenteuses à partir du SRAS-CoV-2 (le virus qui cause COVID-19) et du virus SARS-CoV connexe (pour lesquels plus de données structurelles sont disponibles) ». Pour cela :

  • Rendez-vous sur le site de Folding @ home
  • Téléchargez fah-installer (pour Windows uniquement)
  • Installez le logiciel et lancez-le
  • Choisissez si vous souhaitez participer anonymement ou créer un compte
  • Lancez le « Folding »

Notez que vous pouvez à tout moment régler l’usage de Folding@Home (Light, Medium ou Full), mettre en pause les calculs ou totalement couper le programme.

Notez qu’en tant normal, vous pouvez également dans les options choisir la maladie sur laquelle se concentrera votre ordinateur (cancer, Alzheimer…). Si vous laissez l’option par défaut (« any »), ce sont les protéines du SRAS-CoV-2 qui seront analysées.

Les derniers articles