Coronavirus (COVID-19) : annulations, retards et hausses de prix dans la tech

 

L'épidémie de Coronavirus se répand à travers le monde et effraye gouvernements et entreprises qui prennent les mesures nécessaires pour éviter sa propagation. Ce sujet d'ordre médical et social n'est pas sans conséquences sur le monde de la Tech qui souffre également de cette maladie.

Coronavirus COVID-19

Mise à jour du 24 mars : ajout du Computex à la liste des évènements annulés.

Le Coronavirus (ou COVID-19) est sur toutes les lèvres en ce moment, et pour cause : le virus a déjà fait plusieurs milliers de morts dans le monde (essentiellement en Chine) et commence à se propager à travers le globe. Avec un taux de mortalité d’environ 3 %, aucun vaccin ni médicament miracle, et une transmission rapide, le Coronavirus inquiète et pousse à prendre parfois des mesures radicales. Résultat ? Tous les secteurs d’activité sont touchés, y compris le monde de la Tech.

Les voyages sont limités, les chaînes de production sont réduites, voire temporairement fermées, des mesures de confinement sont mises en place… le principe même de la mondialisation montre ici ses limites avec de nombreuses restrictions qui touchent même des entreprises qui ne sont pas directement touchées par l’épidémie pour le moment. Certaines ont d’ailleurs rapidement invité leurs employés à travailler à distance depuis chez eux afin d’éviter au maximum les interactions physiques et donc les contagions possibles.

Faisons le point sur les nombreux impacts que le Coronavirus a pu avoir sur le monde de la Tech.

Les salons et conférences annulés à cause du Coronavirus

Afin d’éviter des contaminations inutiles, il est préférable d’éviter les déplacements internationaux, mais aussi les rassemblements trop importants. Vous l’aurez compris, ces deux points sont les éléments clés d’un lancement de produit réussi ou d’une conférence quelconque.

Tour à tour, de nombreux évènements Tech ont été annulés, et ce n’est pas fini. L’un des plus emblématiques est certainement le MWC 2020, qui a été le premier officiellement touché à si grande échelle. Il s’est par ailleurs délité par petites touches, les exposants annulant l’un après l’autre leur venue avant que le GSMA, l’association organisant le salon, ne finisse par annuler totalement ce qui s’annonçait déjà comme un congrès fantôme.

Sony Xperia 1 II MWC 2020 - Mitsuya Kishida

La présentation du Sony Xperia 1 mark II au MWC 2020, en streaming

Pour autant, les marques ont vite rebondi et plusieurs ont tenu tout de même leurs conférences grâce à la magie de la diffusion en streaming sur internet, créant par la même occasion quelques scènes gênantes, comme les blancs laissés par Mitsuya Kishida (Sony) pour laisser réagir un public qui n’existe pas ou encore l’écho des annonces de Richard Yu (Huawei) dans une salle qu’on suppose entièrement vide. Toujours est-il que les annonces sont là, et certains ont même organisé des évènements locaux pour permettre à la presse de prendre en main les produits.

Après cela, les annulations se sont enchaînées. Voici donc une liste des évènements annulés à cause du Coronavirus :

Pour certains de ces congrès, seuls les regroupements physiques sont annulés, remplacés par des diffusions en live. Apple n’a pas encore communiqué au sujet de sa WWDC qui se déroule habituellement en juin.

En dehors de ces grands salons, d’autres présentations de produits sont également annulées, reportées ou transformées en rediffusions en ligne. Une grande partie du planning de l’année pourrait donc être décalé, à l’instar du salon de l’auto de New York, ayant habituellement lieu en avril et reporté au mois d’août.

Des retards et des bilans financiers en berne

Nombreuses sont donc les entreprises de la Tech qui ont été impactées par le Coronavirus, pour leurs annonces, mais aussi, on l’imagine, pour leur production. Certaines marques ont par exemple annulé totalement leurs lancements, les repoussant jusqu’à nouvel ordre. On est ainsi sans nouvelles de certains produits que l’on pouvait attendre en ce début d’année.

La raison est simple : la majorité des usines de production sont situées en Chine (pays d’apparition du Coronavirus) et sont complètement ou partiellement fermées. À défaut d’avoir une visibilité fiable sur les stocks disponibles à court et moyen terme, certains préfèrent donc attendre avant d’annonce le moindre produit. Les appareils attendus ce printemps risquent fortement d’être décalés ou en stocks très limités, et ce même si la production est souvent relocalisée dans un autre pays (notamment au Vietnam). Samsung et LG par exemple ont été contraints de fermer des usines en Corée du Sud, ce qui aura entre autres des répercussions sur la production des Galaxy S20 et Z Flip.

Samsung Galaxy S20 et S20 Ultra

Samsung Galaxy S20 et S20 Ultra

Il semblerait néanmoins que le constructeur arrive à maintenir toutes ses précommandes, à l’exception de celles concernant le Samsung Galaxy S20 Ultra 512 Go.

Parmi les appareils attendus en ce début d’année et qui pourraient être impactés par le Coronavirus, on peut citer de manière non exhaustive :

Le monde du jeu vidéo est également touché. Alors que les ventes de la Switch ralentissent, certains développeurs annoncent des reports pour leurs jeux pour des raisons sanitaires. Tesla a également annoncé des retards à prévoir sur les livraisons de Model 3. Bref, aucun secteur n’est épargné.

Ces retards et annulations en cascade ont plusieurs conséquences. Si l’on oublie le petit Timmy qui n’aura pas son cadeau d’anniversaire en temps et en heure, les entreprises, elles, se montrent déjà prévoyantes en avertissant les investisseurs qu’ils ne doivent pas s’attendre à des résultats exceptionnels sur la période.

Si l’épidémie de Covid-19 venait à durer, certains lancements de fin d’année pourraient également être décalés ou remis en question. On pense notamment à l’iPhone 12, au Google Pixel 5, ou encore aux futures consoles de jeu de Sony et Microsoft, la PS5 et la Xbox Series X, attendues originellement pour la fin de l’année.

Le Coronavirus risque de faire grimper les prix

Vous connaissez certainement le principe de l’offre et de la demande. Certaines boutiques ont fermé leurs portes (Apple, Samsung, Google ou encore Microsoft ont fermé leurs magasins en Chine) et les chaînes de production sont limitées. Il ne fait désormais plus aucun doute que même pour les produits qui ont réussi à être lancés, la production sera limitée et les stocks également.

On peut donc s’attendre à ce que cela puisse impacter les politiques tarifaires. Un Samsung Galaxy S20 par exemple pourrait décoter bien moins rapidement qu’à l’accoutumée, tandis que certains composants au prix volatil risquent de voir leurs tarifs s’envoler à des hauteurs jamais vues. La mémoire et les cartes graphiques notamment souffrent beaucoup des variations du marché. Si vous espériez monter un PC dans un avenir plus ou moins proche, il faudra peut-être revoir votre budget.

En attendant la nouvelle génération de cartes graphiques, prévoir dès à présent les espaces de stockage pourrait déjà vous éviter d’avoir à repousser votre achat.

Les effets secondaires

Enfin, rappelons qu’il y a toujours des esprits malintentionnés pour profiter d’un évènement exceptionnel. Alors que le développeur du jeu Plague Inc. s’est senti obligé de rappeler que son jeu n’est pas une étude scientifique sur la propagation du virus, d’autres profitent du climat de peur pour propager des malwares.

Cette épreuve à l’échelle mondiale a néanmoins soulevé quelques élans de solidarité, y compris de la part des entreprises. Free par exemple a augmenté considérablement la data de son forfait à 2 euros afin de permettre à chacun de suivre l’actualité facilement et de rester connecté au monde. Des entreprises proposant des outils de télétravail, comme Microsoft ou Google par exemple, offrent également temporairement les frais liés à l’utilisation de leurs logiciels, permettant de réduire ainsi les rassemblements professionnels non obligatoires.

Vous l’aurez compris, le Coronavirus a pris une ampleur qui touche absolument tous les secteurs. Et dans un monde où la Tech est au cœur de presque tout, il est clair que l’année 2020 va être chamboulée à bien des égards. Et c’est encore loin d’être fini…

Les derniers articles