Coronavirus : Huawei annule la conférence de présentation du P40, prévue à Paris

Et ça continue encore et encore

 

Et un de plus ! Alors que la France vient d’interdire les rassemblements de plus de 1000 personnes à cause du coronavirus, Huawei annule sa conférence de lancement du P40, prévue à Paris. Le constructeur chinois retransmettra une présentation en ligne.

Chaque année, Huawei met les petits plats dans les grands pour présenter les smartphones de sa gamme P. Ce ne sera pas le cas cette année. Huawei avait pourtant choisi Paris Expo Porte de Versailles pour dévoiler ses nouveaux P40 et P40 Pro.

Mais le coronavirus a déjoué tous ses plans. Tout rassemblement de plus de 1000 personnes étant désormais interdit en France, le constructeur chinois a décidé d’annuler l’évènement, révèle Gizmochina, qui a obtenu une confirmation de la marque.

Rassurez-vous, Huawei présentera bien ses nouveaux smartphones haut de gamme. Comme après l’annulation du MWC, il retransmettra une keynote en ligne. Tant pis pour le grandiloquent.

P40 et P40 Pro : des enjeux cruciaux

Les P40 et P40 Pro succèderont aux P30 et P30 Pro, deux modèles salués pour leur qualité photographique. Un an après sa sortie, le P30 Pro figure toujours parmi les meilleurs photophones du marché. Comme les modèles haut de gamme concurrents (Oppo Find X2, Samsung Galaxy S20), le P40 Pro devrait être compatible 5G.

Les enjeux pour Huawei ne concernent pas la partie matérielle. Le constructeur chinois propose depuis quelques années des modèles tout aussi (voire plus) séduisants que les références du marché, ce qui explique sans doute sa 2e place sur le marché mondial des smartphones.

Mais voilà. L’année dernière, Donald Trump signait un décret interdisant aux entreprises américaines de travailler avec Huawei. Conséquence directe : les smartphones du chinois n’intègrent plus les services Google.

Pour les remplacer, Huawei développe peu à peu ses propres services. AppGallery tente de se substituer au Play Store. Bien qu’il se montre généreux avec les développeurs, un grand nombre d’applications populaires manquent à l’appel ce qui, vous l’aurez compris, représente un frein à l’achat pour les consommateurs européens.

Néanmoins, Huawei redouble d’efforts et a dégagé un budget de 3 milliards de dollars pour étoffer sa boutique d’applications. Pour cela, il incite les développeurs à adopter les HMS (Huawei Mobile Services) en plus des GMS (Google Mobile Services). Quid des applications Google ? Le chinois a déjà signé un partenariat avec Tomtom pour proposer son application de cartographie remplaçant Google Maps. D’autres applications sont en cours de développement.

Malgré cette bonne dynamique, le chemin à parcourir reste encore long. Le Mate 30 Pro, présenté aussi sans les services Google, a connu un lancement chaotique. Espérons que Huawei ait procédé à quelques ajustements pour éviter aux P40 et P40 Pro de subir le même sort.

Malgré les sanctions américaines, Huawei a montré avec son Mate 30 Pro que le constructeur comptait toujours bel et bien proposer des smartphones haut de gamme. En ce début d’année 2020, deux modèles seraient prévus par le groupe chinois : les Huawei P40 et…
Lire la suite

Les derniers articles