Pourquoi certaines GeForce RTX 3080 et RTX 3090 plantent et quelles sont les solutions

 

De nombreux utilisateurs signalent des problèmes de plantage avec les cartes graphiques Nvidia GeForce RTX 3080 et RTX 3090. Un semi-conducteur identifié semble être le coupable tout designé.

La nouvelle gamme GeForce RTX 3000

La nouvelle gamme GeForce RTX 3000 // Source : Nvidia

Les Nvidia GeForce RTX 3080 et RTX 3090 ont enfin été commercialisées. Cela ne s’est pas fait sans mal, il y avait très peu de stocks pour ce lancement. Vous avez été très peu à pouvoir mettre la main sur un modèle disponible, que cela soit la Founders Edition ou un des modèles personnalisés par un partenaire de Nvidia. Entre temps, Nvidia s’est excusé pour ce lancement chaotique et a promis de tout faire pour remédier à cette pénurie globale.

Au-delà de la forte demande des joueuses et joueurs, qui est indéniable, il y a peut-être une autre raison qui explique les problèmes d’approvisionnement des commerçants et des distributeurs. En effet, certains premiers acheteurs et quelques testeurs ont fait part de problèmes techniques sur les RTX 3080 et RTX 3090. Plus concrètement, ils ont observé des plantages en pleine partie. Depuis, un canal Reddit a été très productif pour rassembler les informations nécessaires à mieux comprendre les raisons de ce problème technique et certains sites ont mené des investigations poussées.

Le problème

Le problème décrit plus haut est répandu, les témoignages sont nombreux sur les forums et les réseaux sociaux. Dès que la carte graphique atteint une certaine fréquence d’horloge, au-delà de 2,0 GHz, le jeu se bloque, mais l’ordinateur ne plante pas. Le jeu se ferme et vous vous retrouvez renvoyé immédiatement sur le bureau de Windows 10.

Les symptômes ont été repérés à maintes reprises sur de nombreux types de cartes graphiques, dont celles de Nvidia avec ses Founders Edition ou sur des cartes de partenaires de Nvidia, y compris sur les RTX 3080 et les RTX 3090.

La raison supposée du problème

Il a fallu attendre quelques jours avant que les premières analyses ne mettent le doigt sur une des raisons de ce problème. A priori, il s’agit de l’utilisation de condensateurs bon marché sur les cartes incriminées.

Les GeForce RTX 3080 et RTX 3090 utilisent de nombreux condensateurs de différents types sur le PCB de la carte. Pour rappel, la propriété principale du condensateur est de pouvoir stocker des charges électriques. Ces condensateurs, que l’on peut avoir à l’arrière des cartes graphiques sur le PCB, sont utilisés pour filtrer les tensions et rendre la livraison du courant propre et stable.

On retrouve des condensateurs POPSCAP (Conductive Polymer Tantalum Solid Capacitors) en combinaison avec d’autres condensateurs plus coûteux appelés MLCC (Multilayer Ceramic Chip Condensateurs). Sur certains modèles, on retrouve même des condensateurs SP-CAP (Conductive Polymer-Aluminium-Electrolytic-Capacitors). La raison supposée du problème, mais cela n’a pas été officiellement confirmé, serait l’utilisation des condensateurs POSCAP.

Les condensateurs incriminés en rouge sur une Founders Edition

Les condensateurs incriminés en rouge sur une Founders Edition // Source : Igor’s Lab

Ces condensateurs seraient la raison du problème de stabilité observé, dès que la carte graphique monte en fréquence d’horloge et qu’elle nécessite donc plus d’énergie. Une liste de cartes graphiques touchées a été constituée par un utilisateur Reddit, ces modèles ne sont pas tous touchés de la même manière, car ils ont des conceptions différentes. On remarquera que Asus a fait le choix d’avoir des condensateurs 100 % MLCC, c’est ce qui peut expliquer le retard d’approvisionnement de ses modèles par rapport à ceux de ses concurrents.

La solution

Pour le moment, les partenaires de Nvidia restent relativement silencieux. On sait seulement que certains modèles de cartes graphiques ont été retardés. Seul EVGA a expliqué à ces clients qu’ils avaient réorganisé la disposition du PCB pour utiliser moins de condensateurs POSCAP sur leurs cartes.

Si vous avez un modèle touché par ce problème stabilité, le mieux est de se rapprocher du fabricant pour demander un remplacement de la carte. L’outil MSI Afterburner permet de limiter la fréquence d’horloge (dans ce cas, on appelle ça downclocker manuellement) de la carte graphique et ainsi éviter le plantage observé, mais ce n’est pas une solution à long terme… car cela va évidemment diminuer les performances de votre PC.

Nvidia France nous a précisé que de nouveaux pilotes ont été déployés cet après-midi, ils stabilisent le comportement des cartes graphiques lors de la montée en puissance. Il reste néanmoins plus judicieux de faire remplacer votre carte graphique si vous avez observé le comportement décrit plus haut.

Les derniers articles

  • Test de la Razer Naga Pro : la souris à tout faire
    9 /10

    Razer

    Test de la Razer Naga Pro : la souris à tout faire

    25 octobre 202025/10/2020 • 20:00