DxOMark, le spécialiste de la photo, vient de publier son rapport sur le OnePlus 6T. Avec une note de 98, le dernier-né de la filiale de BBK Electronics se positionne au même niveau que les ténors de 2017, les Pixel 2 et iPhone X.

Sorti depuis un moment déjà, le OnePlus 6T vient de passer entre les mains de DxOMark, célèbre benchmark indépendant spécialisé dans la photographie. Le smartphone a obtenu une note globale de 98, soit deux points de plus que son prédécesseur, le OnePlus 6. Rappelons que la photo est l’un des points sur lesquels la marque a le plus travaillé cette année afin de corriger ce qui était le plus gros défaut de la génération 2017 (OnePlus 5 et 5T).

Bon en photo, moins en vidéo

Comme toujours avec DxOMark, il faut cependant lire le rapport au complet et ne pas s’arrêter à la seule note globale. On remarque par exemple que le OnePlus 6T a obtenu une note de 101 en photo et de 91 en vidéo. Un écart qui n’est pas sans rappeler celui de l’iPhone X. Ce dernier avait obtenu une note globale de 97 avec 101 en photo et 89 en vidéo.

Les points forts du OnePlus 6T sont son autofocus, sa plage dynamique dans de bonnes conditions, sa gestion de l’exposition, son mode portrait bien géré ou encore sa bonne restitution des détails sur son optique principale.

En revanche, DxOMark regrette une balance des blancs qui tire au violet, certains défauts optiques (ghosting, ringing, halo…), l’apparition de bruit en basse lumière, des artefacts sur les cibles mouvantes en mode portrait ou encore la perte de détails sur les photos zoomées.

Parmi les meilleurs de l’année dernière

Si ce score ne lui permet pas de se hisser parmi les meilleurs des meilleurs (rappelons que le P20 Pro a obtenu une note de 109 et que l’iPhone XS Max est à 105), le OnePlus 6T peut se targuer d’être au même niveau que les meilleurs smartphones de 2017, comme le Pixel 2 ou encore l’iPhone X.

En regardant le détail de plus près, on remarque d’ailleurs que le Pixel 2 ne surpasse le OnePlus 6T que pour la gestion de l’exposition et des couleurs. Pour la vidéo en revanche, le Pixel 2 reste nettement devant avec une note de 96 obtenue grâce à sa stabilisation, sa suppression de bruit numérique et le peu d’artefacts qu’il produit.

Bien qu’il ne rivalise pas avec les meilleurs flagships de cette année (dont notamment les Mate 20 Pro et Pixel 3 qui ne sont pas encore passés entre les mains de DxOMark), le OnePlus 6T s’en sort donc plutôt bien et prouve la volonté de la marque de s’améliorer sur les points essentiels tout en restant à un tarif bien inférieur.

À lire sur FrAndroid : DxOMark gagne en importance mais restera indépendant et inflexible, c’est promis