La publication du test DxOMark est désormais une tradition dans la foulée des annonces de smartphones. Le Huawei P20 Pro qui mise sur son appareil photo ne fait pas exception.

Un « Game changer » rien que ça, c’est comme cela que DxOMark conclut son test dithyrambique de l’appareil photo du Huawei P20 Pro, ou plutôt de ses trois appareils photo. Le dernier-né du fabricant chinois obtient la note générale record de 109, avec 114 points sur la partie photo et 98 points sur la partie vidéo. Cela permet au Huawei P20 Pro de passer premier du classement avec une bonne marge d’avance, dommage pour Xiaomi.

Cumuler tous les avantages

L’innovation principale du Huawei P20 Pro réside dans l’utilisation de trois appareils photo : un capteur RGB 40 mégapixels avec objectif f/1,8, un capteur monochrome 20 mégapixels avec objectif f/1,6 et un troisième capteur 8 mégapixels téléphoto avec un objectif ouvert à f/2.4.

D’après DxOMark, cela permet au Huawei P20 Pro d’avoir les caractéristiques adéquates dans toutes les situations. Cela se ressent par ailleurs sur les sous-notes attribuées au smartphone. Il obtient par exemple 73 pour son zoom optique grâce au troisième capteur, c’est bien mieux que les 32 obtenu par le Pixel 2 sur ce test.

Les multiples capteurs et le SoC Kirin 970 permettent au téléphone de bien comprendre les profondeurs et donc de réaliser de beaux effets bokeh et d’obtenir la note de 70, bien mieux que les 55 de l’iPhone X.

Quelques ombres au tableau

En regardant les sous-notes du test DxOMark, impossible de trouver une faiblesse au Huawei P20 Pro. Pourtant, le site a relevé quelques artefacts sur les photos en mode HDR, et quelques instabilités dans la balance des blancs et l’autofocus quand on utilise le zoom.

Difficile de savoir pour le moment si ces petits défauts pourront être corrigés avec des mises à jour logiciels.

Un champion de la vidéo

Malgré le manque de stabilisation optique, le Huawei P20 Pro s’en sort très bien en mode vidéo. Le smartphone peut une nouvelle fois dire merci à l’excellente qualité de ses capteurs et DxOMark note également un autofocus précis et rapide.

Le test mentionne une nouvelle fois quelques défauts : d’occasionnels rayons de lumière orange, lorsque la lumière vient d’une ampoule au tungstène, et un aliasing (effet d’escalier) un peu trop fréquent.

Huawei aurait sauté plusieurs générations

Que le dernier smartphone haut de gamme annoncé en date réalise un très bon score sur DxOMark ne devrait surprendre personne. En revanche, le site met en avant le fossé entre le Huawei P20 Pro et la concurrence. Selon DxOMark, Huawei pourrait tout simplement avoir sauté une ou deux générations de smartphone.

À lire sur FrAndroid : Prise en main du Huawei P20 Pro : 40 mégapixels de pur bonheur photographique