Qualcomm veut battre AMD, Intel et Apple sur PC : voici sa stratégie

 

Le géant des puces de smartphone veut conquérir le marché du PC. Après des débuts difficiles, Qualcomm a une nouvelle stratégie pour aller se battre sur le terrain des performances.

SoC Qualcomm Snapdragon

Puce Snapdragon // Source : Qualcomm

Depuis quelques années, les consommateurs peuvent trouver sur le marché quelques PC sous Windows équipés de processeurs ARM développés par Qualcomm. C’est un changement de paradigme important pour Windows qui fonctionnait historiquement, pour le grand public, exclusivement sur des processeurs x86 AMD ou Intel. Malheureusement, ces machines étaient jusqu’à présent assez décevantes : trop lentes, et pas si autonome que ça.

Depuis, Apple a montré ce qu’il était possible de faire avec une architecture ARM, forçant le reste du marché à réagir. Le MacBook Air M1 et le MacBook Pro M1 Max portent eux les prémices d’une révolution pour le PC. Qualcomm ne doit pas passer à côté.

Dépasser les performances d’Intel et AMD

Lors de sa conférence aux investisseurs, Qualcomm a été particulièrement clair dans ses objectifs. La firme veut dominer les benchmarks des PC sous Windows avec de premiers appareils prévus pour 2023. Bien conscient de l’arrivée prochaine du Mac Pro, Qualcomm ne veut pas s’arrêter au seul marché des PC portables, mais veut également viser les PC de bureau.

Les premiers clients de Qualcomm, c’est-à-dire les fabricants de PC, devraient commencer à être livrés en 2022 pour qu’ils puissent accélérer la conception des premiers PC intégrant ces puces.

Merci le rachat de Nuvia

Comment Qualcomm compte tout à coup augmenter autant le niveau de performances de ses puces ? Sans repartir d’une feuille blanche, la firme compte puiser dans le rachat récent de Nuvia, spécialiste des processeurs ARM. C’est les ex-employés de Nuvia qui vont développer la nouvelle architecture qui sera utilisée sur ces puces. Vous ne connaissez peut-être pas Nuvia, mais cette jeune firme a été notamment fondée par des anciens de l’équipe ARM d’Apple. Autrement dit, Qualcomm compte sur cette nouvelle main-d’œuvre qui a en partie donné naissance aux puces d’Apple pour réaliser les futures architectures Snapdragon.

Comme Apple, Qualcomm est conscient que la puissance de son processeur ne sera pas suffisante. Il faut également miser sur la puissance graphique, c’est ce qui fait la force de la récente puce M1 Max. Pour cela, Qualcomm veut également investir dans l’architecture Adreno qui équipe actuellement ses Snapdragon. D’après la marque, il est possible de créer des GPU très puissants à partir de l’architecture Adreno, jusqu’à 15 TFlops de puissance brute.


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles

  • Essai du MG Marvel R : aller au-delà des apparences
    8 /10

    MG

    Essai du MG Marvel R : aller au-delà des apparences

    02 décembre 202102/12/2021 • 19:32

  • #FrandroidOffreMoi un Xiaomi Poco X3 Pro

    Xiaomi

    #FrandroidOffreMoi un Xiaomi Poco X3 Pro

    02 décembre 202102/12/2021 • 18:07

  • Avis PureVPN : l’outsider par défaut

    VPN

    Avis PureVPN : l’outsider par défaut

    02 décembre 202102/12/2021 • 17:27