Le Snapdragon 778G veut améliorer la photo sur le milieu de gamme

 

Qualcomm vient d’annoncer le Snapdragon 778G, une nouvelle puce qui mise sur son ISP et son intelligence artificielle pour améliorer la partie photo des smartphones de milieu de gamme tout en continuant à proposer de bonnes performances pour le gaming.

Le Snapdragon 778G veut améliorer la photo sur le milieu de gamme

Alors que les smartphones tendent à s’uniformiser sur bien des points et à proposer une puissance allant au-delà de ce que la majorité des consommateurs requièrent au quotidien, le principal point de différenciation se joue aujourd’hui essentiellement sur la partie photo. Qualcomm l’a bien compris et passe la seconde pour proposer des améliorations notables à ce niveau sur les smartphones de milieu de gamme. Bienvenue au Snapdragon 778G.

Le Snapdragon 778G met l’accent sur la photo et la vidéo

Successeur du Snapdragon 768G — que l’on n’a pas beaucoup vu par chez nous –, le Snapdragon 778G reprend ses principales forces avec une compatibilité 5G et de bonnes performances dans les jeux, mais le point qui détonne est tout autre. Lors de sa présentation, Qualcomm a mis l’accent sur la photo et la vidéo.

Il faut dire que le S768G est le premier SoC de milieu de gamme à posséder un triple ISP (Spectra 570K), à l’instar du Snapdragon 888. Cela lui permet notamment de traiter en direct le flux de trois capteurs en simultané. Cela peut bien évidemment être utile pour ceux qui souhaitent diffuser différents points de vue en même temps, mais couplé à de l’intelligence artificielle, cela permet surtout d’apporter plus d’informations au rendu final. En vidéo, il devient donc possible de capturer du HDR10+ en combinant les informations de couleur, de contraste et de luminosité des trois capteurs, et de rajouter une stabilisation électronique en vidéo.

Et de l’intelligence artificielle, le Snapdragon 778G n’en manque pas. La puce embarque la sixième génération de moteur de Qualcomm avec un DSP Hexagon 770 capable d’effectuer 12 TOPS. Par rapport au S668G, il double ainsi ses performances par Watt. Quand on connaît le drain de batterie d’une capture vidéo sur nos smartphones, on ne peut qu’apprécier l’évolution.

Cette intelligence artificielle jouera évidemment sur d’autres éléments que la photo et la vidéo. Elle permet par exemple, lors des appels vidéo avec la caméra frontale, d’appliquer un effet bokeh à l’arrière-plan avec un seul capteur, ou encore d’ajuster le volume ambiant pour atténuer les bruits alentours et se concentrer sur la voix de l’interlocuteur.

Le gaming toujours à l’honneur

La nomenclature de Qualcomm est assez explicite : ses puces dont le nom termine par « G » sont pensées pour le gaming. Ce Snapdragon 778G ne fait pas exception à la règle et Qualcomm annonce des performances 40 % supérieures, aussi bien sur le CPU que sur le GPU, par rapport au 668G.

À cela, Qualcomm ajoute également des fonctionnalités qui étaient jusque-là réservées aux puces très haut de gamme, comme le Variable Rate Shading ou Qualcomm Quick Touch. La première vise à gérer différemment la définition de rendu de l’image en fonction de la zone de l’écran afin d’économiser de la puissance de calcul et de la réserver à ce qui compte vraiment. La seconde technologie, propriétaire cette fois-ci, réduit la latence tactile (de 20 % selon Qualcomm) pour une meilleure réactivité des contrôles en jeu.

Une architecture standard

Au niveau de l’architecture du SoC, pas de réelle surprise en dehors du triple ISP. On retrouve un CPU octo-core (4 Cortex-A77 et 4 Cortex-A55) gravé en 6 nm, un GPU Adreno 642L, ainsi qu’un modem 5G Snapdragon X53 compatible avec les fréquences sub-6 et millimétriques. Cette puce supporte également le Wi-Fi 6 et 6E multi-gigabit et le Bluetooth 5.2.

Il supporte en outre les écrans jusqu’à une définition Full HD+ avec un taux de rafraîchissement de 144 Hz. Une nouvelle fois, on sent ici la dimension gaming de la puce.

À venir très bientôt

Le Snapdragon 768G devrait être disponible dans des téléphones dès le deuxième trimestre de 2021, qui se termine donc le mois prochain. Parmi les marques partenaires, on peut citer Honor, Motorola, Oppo, Realme, Xiaomi et Iqoo. Reste à savoir si ces modèles sortiront en France.


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles