La marque chinoise Realme a communiqué la date de présentation de son tout dernier smartphone, l’U1 : rendez-vous le 28 novembre pour prendre connaissance de sa fiche technique déjà constituée du processeur haut de gamme Helio P70, et d’une caméra selfie soi-disant la plus détaillée du marché.

Si l’entreprise Realme manque de notoriété et de visibilité en France, elle n’en demeure pas moins solidement implantée en Asie, en particulier en Inde et aux Philippines. La filiale du groupe BBK Electronics, maison-mère des marques Oppo, OnePlus et Vivo, est en effet à l’initiative d’une offre de smartphones focalisée sur le milieu de gamme (Realme 1, Realme 2, Realme 2 Pro et Realme C1) aujourd’hui indisponible au sein de l’Hexagone.

Bien que le Realme 2 Pro n’ait toujours pas pointé le bout de son nez dans nos contrées (ce n’est qu’une question de temps), la société chinoise nourrit des ambitions certaines sur le marché européen. D’ici là, la cousine de OnePlus poursuit son développement là où sa formule fonctionne déjà : en Inde, pays dans lequel elle devrait commercialiser un énième appareil mobile estampillé sous un nouveau nom de série : le Realme U1.

Quand l’Helio P70 s’invite sur le Realme U1

Realme s’est en effet fendu d’un tweet explicite mettant en exergue le processeur privilégié par les équipes de l’entreprise : l’Helio P70 de MediaTek, pour la première fois de son histoire intégré à un appareil mobile. Jusque-là, Realme se contentait de SoC milieu de gamme incapables de rivaliser avec les flasgships des marques concurrentes. Et pour marquer le coup, le Realme U1 bénéficiera d’une exclusivité Amazon.

Dans le cadre de ce partenariat inédit, le géant du e-commerce a déjà mis en place une campagne de communication censée teaser l’annonce du produit : le 28 novembre à 12h30 (heure locale), en Inde. Outre l’Helio P70, le Realme U1 accueillera une encoche en forme de goutte, dans laquelle se nichera le capteur selfie le plus détaillé du marché, se targue l’entreprise. Selon les rumeurs, ce capteur tutoierait les 25 mégapixels.

Un prix très agressif

En théorie, pourquoi pas. Après tout, savoir vendre un produit, c’est tout un art. Dans les faits, les différents tests confirmeront, ou pas, cet argument marketing pour le moment invérifiable. Et comme tempère mon collègue Geoffroy, plus il y a de mégapixels, plus les photosites (pixels) sont petits, et moins ils peuvent capturer de lumière individuellement. Autrement dit, un capteur doté d’une telle définition n’offre pas automatiquement une qualité parfaite.

Selon MobiGyaan, la grille tarifaire du terminal oscillerait entre 10 000 et 15 000 roupies indiennes, soit entre 122 et 183 euros (HT). Aucune sortie en France n’est pour l’instant au programme.