Samsung chercherait à booster l’autonomie de son Galaxy Z Flip 4

Ce ne serait pas du luxe...

 

Le Galaxy Z Flip 4 pourrait disposer d'une batterie légèrement plus grosse que sur le Flip 3 l'an passé. Couplée à d'autres améliorations, cette nouveauté permettrait d'aboutir à une autonomie plus généreuse sur l'appareil.

Galaxy Z Flip 3 (1)
En dépit de ses nombreuses qualités, le Galaxy Z Flip 3 ne brillait pas tellement sur l’autonomie // Source : Frandroid – Anthony Wonner et Arnaud Gelineau

Nous l’avions beaucoup regretté lors de notre test, le Galaxy Z Flip 3 se contente d’une autonomie trop chiche que nous estimions à une journée tout au plus. Il faut dire que l’appareil joue avec le feu en se limitant à une batterie de 3300 mAh en dépit d’un écran OLED / 120 Hz fatalement énergivore. Il y aurait toutefois de l’espoir pour le Galaxy Z Flip 4.

Attendu plus tard cette année, le successeur du Flip 3 serait équipé d’une batterie légèrement plus costaude. D’après les informations relayées par XDA Developers, Samsung miserait de nouveau sur une batterie divisée en deux moitiés (installées de part et d’autre de la charnière)… mais pour une capacité totale revue à la hausse.

Une batterie un peu plus grosse… et un écran plus économe ?

On apprend notamment que Samsung miserait à l’avenir sur une première moitié « main » de 903 mAH, tandis que la seconde moitié « sub » disposerait d’une capacité montant cette fois à 2400 mAh. Sur le Galaxy Z Flip 3, cette moitié secondaire se limitait à 2300 mAh, pour atteindre une capacité totale nominale de 3200 mAh et typique de 3300 mAh.

Nous profiterions donc cette année de 100 mAh de plus, avec une capacité nominale de 3300 mAh, mais typique de 3400 mAh. C’est cette seconde capacité qui est retenue.

Galaxy Z Flip 3 (14)
Source : Frandroid – Anthony Wonner et Arnaud Gelineau

100 mAh de différence ce n’est pas grand-chose, mais Samsung réfléchirait également à passer sur une dalle LTPO pour booster l’autonomie de son prochain smartphone à clapet. Cette technologie de fond, utilisée sur les dalles OLED par Samsung et Apple, permet de réduire considérablement la consommation d’énergie de l’écran, notamment en faisant varier le taux de rafraîchissement, la luminosité ou encore la définition de manière plus flexible.

Notons que cette technologie n’est pas inconnue sur la gamme Galaxy : Samsung l’avait employée pour la première fois sur l’écran OLED du Galaxy S21 Ultra l’an dernier.


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles