Avec cette fonctionnalité, Samsung nous rappelle les pires heures de la montre connectée

 

Samsung propose un navigateur Internet à télécharger pour ses montres sous Wear OS. Un usage qui rappelle les premières années des smartwatch.

La Samsung Galaxy Watch 5 Pro vous permet de passer des appels depuis le poignet
La Samsung Galaxy Watch 5 Pro vous permet de passer des appels depuis le poignet // Source : Chloé Pertuis pour Frandroid

Il y a dix ans, alors que les montres connectées arrivaient sur le marché, les constructeurs cherchaient à en faire de véritables smartphones miniaturisés. C’est ainsi qu’on a vu apparaître des applications particulièrement nombreuses comme des jeux mobiles, des systèmes de gestion de tâche ou même des navigateurs Internet.

Depuis, qu’il s’agisse de Google ou d’Apple du côté des systèmes d’exploitation, ou des constructeurs de montres eux-mêmes, la plupart des acteurs du secteur ont bien compris qu’il était illusoire de demander aux smartwatch d’avoir le même usage qu’un smartphone doté d’un écran bien plus grand. Désormais, les principaux usages se concentrent sur les données de sport et de santé, mais également sur quelques fonctionnalités proposées sur certaines applications comme l’écoute de la musique en streaming, le paiement sans contact ou la recherche d’itinéraire.

Google, par exemple, ne propose pas de déclinaison de son navigateur Chrome pour montres connectées. Pourtant, cela n’empêche pas l’un de ses principaux partenaires, Samsung, de mettre à disposition un navigateur Internet pour ses propres montres dotées du système de Google.

Comme le rapporte le site SamMobile, spécialisé dans l’actualité du constructeur coréen, Samsung a en effet mis à disposition de ses utilisateurs de Galaxy Watch 4 et Galaxy Watch 5 une nouvelle application, baptisée Samsung Internet, pour leur permettre de naviguer sur le Web directement depuis leur poignet.

Une application déjà proposée sur les montres Tizen

Il ne s’agit pas d’une première pour Samsung, puisque la firme proposait déjà une application similaire sur ses montres connectées lancées avant 2021 et basées sur son propre système d’exploitation, Tizen. L’idée est ainsi tout bêtement de permettre aux utilisateurs qui le souhaiteraient de naviguer sur Internet en pouvant faire défiler les pages et en interagissant avec celles-ci à l’aide d’un clavier virtuel.

Si cette fonctionnalité proposée sur les montres connectées Samsung pourra séduire certains utilisateurs, il est cependant peu probable qu’elle soit véritablement adoptée par le grand public pour un usage sur le long terme. Rappelons que la Galaxy Watch 5 propose un affichage de 1,2 ou 1,4 pouce, face aux 6 pouces a minima des smartphones récents proposés en 2023. Sans compter sur la forme ronde de l’écran des montres qui va nécessairement manger une partie du texte en haut et en bas de l’affichage, affectant le confort de lecture.

Après tout, il y a bien une raison pour laquelle Google n’a jamais proposé Chrome sur Wear OS : les montres connectées ne sont pas des smartphones miniaturisés.


Chaque matin, WhatsApp s’anime avec les dernières nouvelles tech. Rejoignez notre canal Frandroid pour ne rien manquer !

Les derniers articles