Samsung vient d’ouvrir sa nouvelle usine en Inde. Il s’agit de la plus grande usine de smartphones au monde, qui lui permettra d’être toujours plus compétitif face à ses concurrents chinois sur le marché.

Samsung connaît évidemment une très bonne année. Lorsque l’on est numéro 1 des smartphones, il est difficile de descendre aussi rapidement de son trône.

Ceci étant, sa dynamique n’est pas excellente. Les Galaxy S9 et S9+ n’ont pas battu de record, mais ont au contraire fait stagner l’entreprise. De plus, ses modèles d’entrée et de milieu de gamme se prennent de plein fouet la compétition des constructeurs chinois. La riposte est cependant en route.

Double sa capacité de production

En Inde, l’un des marchés connaissant la croissance la plus rapide, Samsung n’est que numéro 2. La première place revient à Xiaomi, le constructeur chinois qui a su conquérir rapidement le marché. Réponse du coréen ? Construire, au bord de Delhi, la plus grande usine de smartphones au monde.

Cette usine lui permettra de presque doubler sa capacité de production, avec 120 millions d’unités par an contre 68 millions actuellement. Ainsi, elle devrait pouvoir répondre à la demande plus efficacement, d’autant qu’elle ne sera pas limitée à un type d’appareils : elle produira autant les appareils plus modestes comme la gamme A6 que les Galaxy S9 et futurs Note 9.

L’ouverture, couverte par Bloomberg, aura attiré de nombreuses personnalités comme le Premier ministre indien Narendra Modi et le président sud-coréen Moon Jae-in.

Un coup à jouer

Cette usine va se focaliser sur le marché indien, un marché particulier puisque sur 1,3 milliard d’habitants, 425 millions « seulement » disposent d’un smartphone. Il reste donc énormément d’utilisateurs à conquérir, quand bien même la moyenne d’achat est à 250 dollars du fait du pouvoir d’achat moyen assez bas du pays.

Ceci étant, cette usine renforcera également la production globale de Samsung. Aussi, il y a fort à parier qu’elle soit mise à contribution pour ses prochains modèles, comme le Galaxy Note 9, afin de répondre rapidement et massivement à la demande.

Encore faudra-t-il la créer désormais. Sur une année d’amélioration plus que de renouvellement comme celle que vit l’entreprise, il n’est pas certain que la demande soit forte. Avec des projets comme le Galaxy X ou l’intégration d’un Face ID sur le Galaxy S10, gageons que l’année prochaine sera plus faste.