Samsung vient d’annoncer deux nouveaux capteurs photo Isocell. Des monstres capables de monter à 32 et 48 Mégapixels, sans pour autant négliger la capture de lumière.

Quand on pense aux capteurs photo de nos smartphones, le premier nom qui vient en tête est bien sûr Sony, référence en la matière avec sa ligne Exmor. Pourtant, Samsung est également présent sur ce marché depuis plusieurs années avec ses capteurs Isocell. Déjà référent sur le marché des écrans et de la mémoire, le géant coréen pourrait bien s’imposer également sur les plates-bandes du Japonais.

32 et 48 Mégapixels

Samsung Electronics vient d’annoncer les capteurs Isocell Bright GM1 et Isocell Bright GD1, montant respectivement à 48 et 32 Mégapixels. Le gabarit de ces capteurs reste contenu afin de permettre une intégration multiple au sein d’un smartphone sans pour autant influer négativement sur l’épaisseur de ce dernier.

Alors que la course aux Mégapixels s’était arrêtée afin de proposer des capteurs aux pixels plus gros, absorbant davantage de lumière, Samsung revient tête baissée avec des pixels de 0,8 μm seulement, conséquence logique de l’augmentation du nombre de pixels sur une surface toujours aussi petite. Selon le constructeur, cela ne devrait cependant pas être un frein.

La technologie en support

À ses deux nouveaux capteurs, Samsung a intégré les technologies Isocell Plus et Tetracell. La première permet d’améliorer la sensibilité des capteurs et la fidélité des couleurs pour des images plus lumineuses, plus claires et plus précises. La seconde permet pour sa part de fusionner plusieurs pixels qui fonctionneront alors comme un seul pixel. Les GM1 et GD1 agiraient alors comme des capteurs de 12 ou 8 Mégapixels avec des photosites de 1,6 μm. Pour rappel, le Galaxy Note 9 possède un capteur principal de 12 mégapixels avec des photosites de 1,4 μm.

À cela, Samsung ajoute que ses capteurs supportent la stabilisation électronique basée sur le gyroscope et qu’une fonction HDR en temps réel a été ajoutée au GD1.

Cela devrait permettre aux smartphones embarquant ces deux capteurs de proposer des clichés à très haute définition lorsque les conditions lumineuses sont au rendez-vous, et des images moins définies, mais très lumineuses dans les conditions plus difficiles.

Pour le Samsung Galaxy S10 ?

Samsung Electronics indique que la production de masse des capteurs Isocell Bright GM1 et GD1 est prévue pour le quatrième trimestre de cette année. Ils seront donc possiblement prêts à temps pour être intégrés dans le futur Galaxy S10 de la marque que l’on attend pour le début d’année 2019.

À lire sur FrAndroid : Samsung Galaxy S10 : le CEO promet un changement majeur de design