Endommager son port USB type-C est un problème commun. Mais avec le Samsung Galaxy S10, la réparation sera très coûteuse : le port est soudé à la carte mère directement.

Les Samsung Galaxy S10 sont disponibles dès aujourd’hui ! Alors que les précommandes ont été honorées hier et que certains en profitent déjà depuis 24 heures, les petits défauts des appareils commencent à être trouvés.

JerryRigEverything, la chaîne YouTube spécialisée dans les tests de solidité et les démontages, s’est occupé du dernier haut de gamme du constructeur coréen. Hélas, il a fait une découverte quelque peu étonnante.

Le Galaxy S10 a un port USB type C difficile à changer

La plupart des composants des smartphones sont habituellement modulaires, de telle manière à faciliter leur changement une fois passé en SAV. Ce trait fait que certaines réparations sont également plus simples à faire pour les usagers eux-mêmes, garantissant une meilleure longévité.

Lien YouTube S’abonner à FrAndroid

Hélas, en ouvrant le Samsung Galaxy S10, JerryRigEverything a pu constater que le port USB type C du smartphone était directement soudé sur la carte mère. Les ports USB endommagés sont l’une des principales causes de retour SAV, faisant qu’ils sont conçus généralement pour être remplacés très facilement et à moindre frais.

Ici, le moindre problème avec le port USB type C du Samsung Galaxy S10 forcera un changement complet de carte mère. Ainsi, l’opération devient largement plus coûteuse (de 15 à 150 dollars) mais aussi plus longue à réaliser. Un choix étrange de la part du constructeur.

Notons également que le lecteur d’empreintes sous écran à ultrason est compliqué à gérer. Ceci étant, c’était attendu face à ce type de technologies.

À lire sur FrAndroid : Prises en main des Samsung Galaxy S10 et S10 Plus : des améliorations significatives sous tous les aspects