Test du Sony Inzone H7 : un premier casque gaming réussi

Casques et écouteurs • 2022

Sony Inzone H7
Très bon
8 /10

Note de la rédaction

Points positifs du Sony Inzone H7
  • Construction soignée
  • Design réussi
  • Prestation sonore de qualité
  • Pilote convaincant
  • Bonne autonomie
Points négatifs du Sony Inzone H7
  • Tarif élevé
  • Microphone tout juste correct
  • Légèrement inconfortable sur la durée pour certains utilisateurs
 

Ce n’est pas tous les jours qu’un grand constructeur lance une nouvelle marque. C’est pourtant le défi que s’est lancé Sony avec le lancement de Inzone, une marque dédiée aux périphériques gamer, qu’ils soient sur PC ou PlayStation. Découvrons ensemble le casque H7, premier représentant de la marque à passer entre nos mains.

Sony Inzone H7
Source : Edouard Patout pour Frandroid

Le casque gamer Sony Inzone H7 se positionne comme un modèle sans-fil haut de gamme. Il reprend certaines inspirations de design du côté du WH-1000XM5 et s’approprie également les couleurs de la PlayStation 5. Le groupe japonais semble avoir fait de vrais efforts sur la construction de ce casque.

Sur le plan des fonctionnalités, on est ici face à un casque relativement classique, mais disposant néanmoins d’une connectivité Bluetooth toujours pratique. Il profite du son 360° Spatial Sound et de l’expérience de la marque sur le plan de l’audio. Le Sony Inzone H7 reste néanmoins un modèle onéreux puisqu’il est proposé au prix conseillé de 230 euros.

Sony Inzone H7Fiche technique

Modèle Sony Inzone H7
Format casque circum-aural
Batterie amovible Non
Microphone Oui
Compatibilité OS Windows, Playstation
Compatible Surround 7.1
Autonomie annoncée 40 heures
Type de connecteur USB Type-C
Version du Bluetooth 5.0
Réponse en fréquence minimum 5 Hz
Réponse en fréquence maximum 20000 Hz
Poids 325 grammes
Prix 229 €
Fiche produit

Ce test a été réalisé à partir d’un produit prêté par la marque.

Sony Inzone H7Design et ergonomie

Une fois libéré de son emballage en carton, il ne fait nul doute que le Inzone H7 s’inspire de la conception du WH-1000XM5 sorti quelques mois plus tôt. Surtout — et même s’il s’adresse aussi aux joueurs PC —, le H7 reprend également les couleurs et matériaux de la PlayStation 5 avec une livrée noire et blanche convaincante et allant un peu à contre-pied du marché des périphériques pour joueurs.

L’arceau en plastique arbore la teinte blanche de la console du groupe et dispose d’une zone rembourrée parfaitement intégrée. Composée d’une mousse généreuse associée à un similicuir plutôt classique.

Sony Inzone H7
Source : Edouard Patout pour Frandroid

Les branches tubulaires qui supportent les oreillettes coulissent au sein de l’arceau pour adapter la taille du casque au crâne de chacun. Les crans sont bien marqués et l’amplitude suffisamment généreuse pour ne pas déranger les joueurs avec une grosse tête.

On retrouve le même système d’articulation que le XM5 avec les supports des oreillettes qui autorisent le pivot à 90° de ces dernières. La liaison avec les pavillons offre quant à elle un débattement sur le plan vertical qui manque un peu d’amplitude selon nous. En effet, l’articulation n’arrivera pas à compenser la courbure de l’arceau pour les joueurs avec une grosse tête. Les pavillons auront alors tendance à appuyer un peu trop fort à la base de l’oreille, ce qui devient un peu désagréable sur la durée tout en modifiant le rendu sonore du casque.

Sony Inzone H7
Source : Edouard Patout pour Frandroid

De forme ovoïde, la coque en plastique blanc des oreillettes est relativement imposante comparativement à ce que l’on retrouve habituellement sur cette gamme de périphériques. Sony fait ici l’impasse sur l’éclairage RGB, ce qui n’est pas forcément une mauvaise chose tant son intérêt est limité sur un casque.

Sur le H7, Sony utilise une généreuse mousse à mémoire de forme sur les oreillettes. Cette mousse est ici recouverte d’un tissu doux. Une fois vissé sur la tête, le casque se montre très confortable et relativement léger. Il dégage une impression de solidité et pourra être utilisé sans mal pendant de longues sessions.

Sony Inzone H7
Source : Edouard Patout pour Frandroid

C’est sur l’oreillette droite que se positionnent les différents boutons du casque Inzone H7. Ainsi, on y trouve un bouton d’alimentation très classique qui s’accompagne également d’un second bouton dédié à l’appairage Bluetooth. Un double bouton — situé plus en arrière — permettra d’ajuster la balance entre le son des jeux et du chat vocal.

Casque gamer oblige, le Sony Inzone H7 est évidemment équipé d’un microphone. Celui-ci est monté sur une perche à mémoire de forme pivotante et suffisamment longue. On profite par ailleurs d’une fonction flip to mute pour couper automatiquement la captation lorsque le microphone est relevé.

Sony Inzone H7
Source : Edouard Patout pour Frandroid

Une molette de réglage du volume est aussi présente sur l’oreillette gauche. Elle est montée sur une espèce de boursouflure qui la rend finalement peu pratique à utiliser par rapport à ce que l’on peut retrouver sur certains casques concurrents. Notez par ailleurs qu’elle ne contrôlera pas le volume du système, mais uniquement celui du casque.

La connectique se compose d’un unique port USB C qui ne servira qu’à charger la batterie intégrée. La liaison avec le PC ou la console étant assurée, au choix, par l’émetteur RF ou la liaison Bluetooth. Sony fournit bien sûr un câble de charge d’une longueur raisonnable et qui pourra offrir un soupçon de liberté lorsque le casque est en cours d’utilisation.

Sony Inzone H7Fonctionnalités

Sony n’a pas fait les choses à moitié avec le lancement de sa gamme Inzone et propose un logiciel dédié pour l’accompagner. Sobrement intitulé « Inzone Hub », le logiciel profite d’une interface soignée et très claire qui pourrait servir d’inspiration pour certaines marques déjà bien implantées sur le marché des périphériques pour joueurs.

Les différents réglages sonores sont présentés sur une unique page avec pour commencer un égaliseur à 10 bandes qui s’accompagne de plusieurs préréglages. Un commutateur permet d’activer le son spatialisé tout en autorisant une personnalisation de ce dernier avec un scan de nos oreilles, comme pour les casques XM. Enfin, un réglage de la plage dynamique est proposé, bien que désactivé par défaut.

Sony Inzone H7

Le volume du casque est personnalisable, de même que la balance entre le jeu et le chat grâce à la présence de deux sorties audios au niveau du système d’exploitation. Cette balance peut donc également être réglée grâce au bouton dédié présent directement sur le casque.

On dispose aussi de quelques réglages pour le microphone avec une barre de réglage du volume de captation, du monitoring direct et un commutateur permettant d’activer un contrôle de gain automatique. Pour aller plus, quelques réglages liés à l’autonomie sont présents dans une page dédiée.

Sony Inzone H7

Les différents réglages cités jusqu’à présent pourront être sauvegardés dans des profils. Ces profils n’ont plus qu’à être associés avec jeux et applications pour profiter d’une bascule automatique en fonction de la situation. Notez par ailleurs que Inzone Hub affiche l’état de la batterie du casque, mais l’icône manque de précision et il est de ce fait impossible de connaitre précisément le pourcentage de batterie restant.

On apprécie ici tout particulièrement l’interface très claire développée par Sony ainsi que la présence d’explications textuelles pour chaque réglage pouvant se révéler un peu obscures pour les utilisateurs non avertis. Cependant, on regrette qu’il soit impossible d’activer la spatialisation ou encore couper le microphone via un bouton dédié sur le casque. Dommage.

Sony Inzone H7
Source : Edouard Patout pour Frandroid

À noter que sur le modèle que nous avons reçu en test, nous avons été confrontés à un bug un peu étonnant qui faisait « planter » l’audio du casque lorsqu’il était utilisé dans une conversation Xbox avec un jeu tournant simultanément. Nous ne nous expliquons pas ce problème qui n’est heureusement pas présent avec Discord.

Sony Inzone H7 Autonomie et connectivité

Nous nous attarderons ici principalement sur la liaison sans-fil 2,4 GHz qui est le choix le plus pertinent pour une utilisation gaming. La liaison en elle-même n’a souffert d’aucun problème particulier durant nos deux semaines de test. Ainsi, nous n’avons constaté aucune coupure et la portée est suffisamment importante pour utiliser le H7 dans de bonnes conditions, même à plusieurs mètres de l’ordinateur.

Sony Inzone H7
Source : Edouard Patout pour Frandroid

Puisqu’il est impossible de connaitre avec exactitude le pourcentage de batterie restante, il s’avère assez difficile d’évaluer finement l’autonomie du casque. Sony annonce jusqu’à 40 heures d’autonomie, sans pour autant préciser dans quelles conditions a été réalisée cette mesure.

Sony Inzone H7
Source : Edouard Patout pour Frandroid

De notre côté, nous avons pu utiliser le casque pendant environ une semaine et demie, à raison de plusieurs heures par jours avant de devoir passer par la case recharge. Nous avons également réalisé un test plus théorique en jouant de la musique de façon continue à volume moyen. Dans ces conditions, l’indicateur de batterie avait perdu une barre (soit un quart) au bout de 12 heures de lecture. On vous laisse faire le calcul, mais vous obtenez ainsi une autonomie supérieure à 40 heures.

Sony Inzone H7Performances

Sony a équipé ce premier casque gamer d’un couple de transducteur de 40 mm. L’expérience de la marque a parlé et l’on profite ici d’une prestation sonore d’excellente facture avec un rendu convaincant et dynamique. Nous attentions beaucoup de Sony sur ce plan et nous ne sommes pas déçus.

Sony Inzone H7
Source : Edouard Patout pour Frandroid

Avec l’égaliseur par défaut, on profite d’un rendu intéressant qui manque légèrement de basses fréquences et qui met un peu trop en avant les aigus pour un usage purement audiophile. C’est de fait moins gênant pour une utilisation vidéoludique, mais l’ensemble reste tout de même très convaincant.

Sony propose d’ailleurs un préréglage d’égaliseur qui ajoute justement de l’emphase sur les basses fréquences et réduit un peu la présence des aigus. Bien qu’il soit intéressant, nous avons préféré, pour notre cas, créer un égaliseur personnalisé qui effectue les mêmes corrections toutefois de façon plus légère.

Sony Inzone H7
Source : Edouard Patout pour Frandroid

En jeu, le Inzone H7 est apprécié pour sa bonne stéréophonie ainsi que la bonne ouverture de sa scène sonore qui favorise l’immersion. La provenance des sons est particulièrement bien retranscrite et c’est un réel plaisir d’utiliser le casque en jeu. L’activation du 360° Spatial Sound dénature logiquement le son, mais permet effectivement de mieux entendre les sons importants, au moins sur les FPS. Malgré ça, la localisation nous a paru moins précise qu’en stéréo, avec un rendu un peu trop brouillon.

Le microphone qui équipe ce tout nouveau casque Sony n’est pas le meilleur élève du marché. Néanmoins, il conviendra parfaitement pour discuter avec vos camarades de jeu.

🎙️ Enregistrement avec microphone (normalisé à 0 dB)

Sony Inzone H7Prix et disponibilité

Le casque Sony Inz

one H7 est disponible au prix conseillé de 230 euros.

 

Note finale du test
Très bon
8 /10
Il n’y a finalement pas grand-chose à reprocher au Inzone H7. Sony parvient à convaincre grâce à un casque confortable, bien construit et arborant un design qui sort un peu de l’ordinaire. Seuls les utilisateurs avec une grosse tête pourront être un peu incommodés sur la durée.

Les performances sonores sont également convaincantes avec un rendu dynamique, sans pour autant être parfait, mais le pilote Inzone Hub pourra venir à la rescousse. La spatialisation est comme souvent dispensable et le microphone aurait gagné à être un peu plus convaincant.

Le tarif reste un peu élevé, toutefois cela commence à devenir une habitude. On est ici face à un concurrent direct du Cloud Alpha Wireless et une première tentative très bien maitrisée de Sony pour se faire un nom sur le marché des périphériques pour joueurs.

Points positifs du Sony Inzone H7

  • Construction soignée

  • Design réussi

  • Prestation sonore de qualité

  • Pilote convaincant

  • Bonne autonomie

Points négatifs du Sony Inzone H7

  • Tarif élevé

  • Microphone tout juste correct

  • Légèrement inconfortable sur la durée pour certains utilisateurs

Les derniers articles