Sony est largement le premier vendeur de capteurs photo dans le monde, ce qui devrait sauver le géant japonais cette année.

42 % de parts de marché

Reuters a eu l’occasion d’interroger les responsables de Sony sur les résultats de sa branche photo. Il faut dire que le groupe japonais est le leader du secteur de la photographie, avec 42 % de parts de marché, devant Samsung (18 %), OmniVision (12 %), ON Semi (6 %) et Panasonic (3 %). Comme le souligne LesNumériques, cette performance permet à Sony de sauver la mise, avec un exercice fiscal clôturé le 31 mars prochain. Sony fournit des capteurs photo à de nombreux partenaires, dont OnePlus par exemple dans la téléphonie, mais aussi Canon pour ses compacts experts à capteurs Type 1″. Cette branche de Sony sera essentielle pour les résultats, le bénéfice d’exploitation devrait être plus que doublé pour atteindre 630 milliards de yens (5,1 milliards d’euros).

Dans tous les cas, rien n’est sauvé chez Sony : le groupe japonais avait clôturé son dernier exercice avec un profit net de 19,6 milliards de yens/164 millions d’euros, en forte chute de 83,7 %. La faute au mobile et, aussi mais surtout, à son département Sony Pictures déprécié de 112 milliards de yens/921 millions d’euros d’actifs (ce qui a plombé le résultat financier). À l’inverse, on peut noter les bonnes performances de la branche gaming, ce qui devrait également être le cas (selon Sony) cette année.

Un sursaut en 2018 pour la branche mobile ?

En 2018, les attentes sont importantes pour la partie téléphonie, avec un smartphone borderless sans doute annoncé au Mobile World Congress. L’année dernière, Sony a dévoilé des smartphones bien conçus, dont le Xperia XZ1, mais qui sont restés très discrets.

À lire sur FrAndroid : Quel smartphone Sony Xperia choisir en 2018 ? Notre sélection