PS5 : le prix des jeux Sony va grimper mais c’est justifié

 

En marge de sa présentation de nouveaux jeux, mercredi soir, PlayStation a annoncé le prix de ses prochaines consoles, les PS5 et PS5 Digital Edition. Mais aussi les tarifs attendus de ses accessoires et de ses premiers jeux. Et la facture va rapidement gonfler…

La PlayStation 5 n’a presque plus de secrets pour nous. On sait désormais qu’elle arrivera le 19 novembre prochain en France à 499 euros comme sa rivale (399 euros pour la PS5 Digital Edition) et que le prix des accessoires va, lui aussi, grimper avec une manette DualSense qui passe à 70 euros quand la DualShock 4 se vendait 60 euros. Et si vous comptez jouer à deux chez vous, vous n’aurez pas d’autre choix que d’investir.

Lien YouTubeS’abonner à Frandroid

10 euros de plus en moyenne

Les jeux voient aussi leurs tarifs grimper, comme cela était murmuré pour la PS5 comme la Xbox Series X. Sony a annoncé les prix des premiers titres exclusifs qui accompagneront la sortie de sa console next-gen. Et par rapport à la génération précédente, le prix prend ainsi 10 euros en moyenne. Des jeux attendus comme Destruction AllStars ou le tout nouveau Demon’s Souls sont ainsi annoncés à 79,99 euros en version classique quand une exclusivité de la PlayStation 4 comme le récent The Last of Us Part II est vendue à 69,99 euros, mais de nombreux jeux étaient affichés autour des 60 euros. Spider-Man : Miles Morales est annoncé à 59,99 euros. Sachant qu’il ne s’agit pas d’un énorme blockbuster, son prix reste raisonnable.

Sa sortie annoncée sur PS4 justifie aussi son positionnement tarifaire. À noter que sa version Ultimate Edition passe, en revanche, à 79,99 euros, mais avec la version remasterisée de Spider-Man en prime.

  • Demon’s Souls 79,99 euros
  • Destruction AllStars 79,99 euros
  • Marvel’s Spider-Man : Miles Morales 59,99 euros – 79,99 euros pour l’Ultimate Edition
  • Sackboy A Bid Adventure 69,99 euros

Les éditeurs attentistes, sauf 2K Games

De nombreux éditeurs n’ont pas encore annoncé le prix de leurs jeux sur les nouvelles consoles. Ubisoft s’est engagé à ne pas gonfler le tarif entre la PS4 et la PS5 pour les sorties déjà annoncées de l’automne et de l’hiver prochain (autour de 60 euros pour le prochain Assassin’s Creed Valhalla ou pour Watch Dogs Legion notamment). À voir par la suite…

Chez 2K Games, ce n’est pas la même mélodie. L’éditeur américain n’a pas l’intention de proposer des portages gratuits de ses titres sur la prochaine génération. Un titre comme NBA 2K21 qui vient de sortir sur PS4 et Xbox One à 69,99 euros est d’ores et déjà annoncé sur PS5 et Xbox Series S/X à 75 euros. Et pas question d’acheter une version en espérant profiter de celle de l’autre génération. À chaque console son tarif. « C’est un bond en avant monumental pour la franchise. Nous avons construit le jeu à partir de zéro pour utiliser pleinement la puissance et la technologie des consoles de nouvelle génération », s’était alors justifié 2K Games.

L’offre tarifaire de lancement de NBA 2K21

L’offre tarifaire de lancement de NBA 2K21 // Source : 2K Games

Activision a également annoncé son prochain Call of Duty Black Ops Cold War à 79 euros pour les versions PS5 et Xbox Series X. Mais elles arriveront, en physique comme en dématérialisé, avec une version PS4 et Xbox One.

15 ans de pause tarifaire

Restera à différencier le prix des jeux qui sortiront sur les deux générations de console et celui des exclusivités. Xbox, avec son Smart Delivery, pousse les éditeurs à proposer un passage gratuit d’un titre d’une console à l’autre. Si vous avez acheté le jeu sur la Xbox One, vous pourrez alors en profiter en version améliorée sur la Xbox Series X ou S une fois que vous aurez investi dans la console. Mais tous les éditeurs ne sont pas d’accord.

Avec son Dual Entitlement, Electronic Arts va dans ce sens pour ses prochains jeux qui sortiront à cheval sur deux générations de support, mais durant la première année seulement et avec des consoles d’un même fabricant, annonce l’américain. Il sera possible d’utiliser un même jeu sur sa PS4/Xbox One comme sur la PS5/Xbox Series X, sans surcoût. Une façon aussi de valoriser le travail réalisé par ses studios pour basculer vers le plus beau graphiquement, techniquement et technologiquement offert par la PS5 et la Xbox Series X. Cela concernera tout d’abord les jeux FIFA 21 et Madden 21.

Ce n’est pas une surprise

Si la facture va s’alourdir pour les joueurs, elle n’est pas non plus une surprise. Les coûts de développement des jeux ont augmenté avec l’apport de nouvelles technologies permises par les futures consoles. Des coûts qui ont explosé de 200 à 300 %, selon les analystes. L’inflation est aussi passée par là. Les prix n’avaient certes pas changé à l’arrivée des PS4 et Xbox One, mais c’était en fait une anomalie.

Dès 2005, le lancement de la PS3 et de la Xbox 360 avait fait grimper le prix des jeux de 50 à 60 euros, faisant déjà tousser les joueurs. Ils auront eu 15 ans de stabilité, avec également la possibilité de voir les tarifs chuter plus rapidement et facilement, les services sur abonnement faire aussi leur apparition pour économiser quelques euros.

Sony propose deux modèles différents pour sa PlayStation 5 : le modèle classique et une Digital Edition. Quelles sont les différences ? Laquelle faut-il prendre ? On fait le point.
Lire la suite

Les derniers articles

  • Test de la Razer Naga Pro : la souris à tout faire
    9 /10

    Razer

    Test de la Razer Naga Pro : la souris à tout faire

    25 octobre 202025/10/2020 • 20:00