Tesla Model Y : préparez-vous, il arrive plus tôt que prévu avec une meilleure autonomie

Hallelujah !

 

Pressenti pour débarquer sur nos routes plus tôt que prévu, le SUV électrique Tesla Model Y est bel et bien en avance sur son programme originel. Et pointera ainsi le bout de son nez dès le premier trimestre du cru 2020.

C’était un secret de polichinelle, ou presque. Début décembre, des informations selon lesquelles le Tesla Model Y sortirait d’usine dès le premier trimestre 2020, au lieu de l’automne, faisaient leur apparition sur le net. Et ce d’après des analystes de la Deutsche Bank, citant des sources industrielles proches du dossier.

Une cinquantaine de kilomètres ajoutée

Des rumeurs qui s’avèrent finalement vraies deux mois plus tard : dans son rapport financier du quatrième trimestre 2019, Tesla confirme bel et bien la mise en production de son véhicule zéro émission (version Performance et Grande Autonomie) dès janvier 2020. Un petit exploit dans le monde de l’automobile électrique, les retards étant généralement légion chez les constructeurs.

Puisqu’une bonne nouvelle n’arrive jamais seule, la firme californienne a amélioré l’autonomie de la déclinaison Grande Autonomie, de 280 à 315 miles, selon la norme EPA, considérée comme plus proche de la réalité par certains. Ici, le rayon d’action bondit donc de 450 à 506 kilomètres.

Objectif 2020 : 500 000 véhicules Tesla

Cette hausse non négligeable semble d’ailleurs apparaître sur le configurateur du site français : mais la marque a confirmé à nos camarades de Numerama qu’aucune modification à la hausse n’avait encore été effectuée. Les différentes méthodes de calcul entre les cycles d’homologation WLTP et ETA pourraient expliquer les futurs écarts à venir.

L’année 2020 s’annonce intense et chargée pour Elon Musk, qui se fixe des objectifs toujours aussi ambitieux :  livrer jusqu’à 500 000 véhicules Tesla au cours des douze prochains mois.

Les derniers articles