Le Tesla AI Day, l’événement consacré à l’intelligence artificielle, aura lieu le 19 août

Musk annonce un « Tesla AI Day » le mois prochain

 

Chaque année, Tesla organise une journée thématique vouée à la présentation de nouveautés technologiques. Elon Musk a précisé qu'il en irait de même pour 2021, avec un « Tesla AI Day »... consacré à l'intelligence artificielle et aux dernières avancées du groupe en la matière.

Parfaitement centrale chez Tesla pour l’Autopilot et le projet de conduite 100% autonome attendu cette année, l’IA va avoir droit à un évènement bien à elle cet été.

Parfaitement centrale chez Tesla pour l’Autopilot et le projet de conduite 100% autonome attendu cette année, l’IA va avoir droit à un évènement bien à elle cet été.

Le Tesla AI Day aura lieu le 19 août

C’est désormais confirmé par Elon Musk, le Tesla AI Day aura lieu le 19 août prochain. Comme précisé il y a quelques semaines, le but de cet événement n’est pas tant d’annoncer ce qui va arriver sur la flotte de véhicules du constructeur, mais plutôt de recruter des talents intéressés par les problématiques liées à l’intelligence artificielle. Rendez-vous donc dans quelques semaines pour faire le point sur cet événement dont nous ne manquerons pas de reparler.

Tesla AI Day August 19th

— Elon Musk (@elonmusk) July 29, 2021

Article original du 22 juin 2021 par Grégoire Huvelin :

Il y avait le « Tesla Autonomy Day » en 2019, il y a eu le « Tesla Battery Day » l’an dernier, et en 2021 Tesla tiendra cette fois un « AI Day » a précisé Elon Musk. Comme son nom l’indique, cet évènement sera consacré à l’intelligence artificielle et aux derniers progrès du géant californien sur ce terrain.

Toutefois, et comme l’admet volontiers Elon Musk lui-même, l’objectif premier de cette journée à thème n’est pas de faire une simple démonstration technologique mais plutôt d’attirer de nouveaux cerveaux, ces « talents » dont Tesla a tant besoin pour continuer de tracer sa route sur le marché du véhicule électrique et bientôt autonome.

Exhiber les capacités du groupe en IA… pour susciter l’intérêt de nouveaux ingénieurs

« Nous envisageons d’organiser la journée Tesla AI dans un mois environ. Cette journée sera l’occasion de faire le point sur l’évolution des logiciels et du matériel voués à l’IA chez Tesla, tant au niveau de l’entrainement [machine learning, NDLR] que de l’inférence », a notamment déclaré le patron de Tesla sur Twitter, avant d’ajouter que « l’objectif est de recruter ».

Ici une représentation de la Tesla Vision, qui remplace depuis peu les radars sur les véhicules de la marque

Ici une représentation de la Tesla Vision, qui remplace depuis peu les radars sur les véhicules de la marque // Source : Tesla

L’intéressé est une nouvelle fois très sûr de lui lorsqu’il évoque les perspectives de carrières offertes par Tesla. « De manière générale, toute personne souhaitant travailler sur des problématiques d’IA concrètes devrait envisager de rejoindre Tesla. C’est le chemin le plus rapide pour déployer vos idées dans la vie réelle », a-t-il assuré, toujours sur Twitter.

Comme le souligne Electrek, Elon Musk a l’habitude de faire des appels du pied aux ingénieurs pour les convaincre de venir travailler chez lui. Il faut dire que les spécialistes en IA sont une « denrée » particulièrement convoitée par de nombreux acteurs de la Tech.

Un coup de boost sur la conduite autonome

Notons que cette journée est symbolique pour Tesla, qui démontre que sa sphère d’influence s’étend bien au-delà du simple secteur automobile. Les différents véhicules de la firme sont animés par toute une palette de technologies de pointe… à tel point qu’elle organise maintenant de son propre chef un évènement voué à l’IA. Il y a encore quelques années, cette thématique était surtout le pré carré de quelques géants de l’informatique.

Cette journée est enfin stratégique pour la marque, qui souhaite mettre un coup d’accélérateur à son IA pour proposer (normalement avant la fin d’année) la conduite entièrement autonome promise par Musk depuis des mois. Pour y parvenir, Tesla redouble d’efforts et de moyens. Cette semaine, la firme annonçait par exemple la mise en route d’un tout nouveau supercalculateur dédié entre autres au traitement des monceaux données émis par la flotte Tesla.

Équipé notamment de 720 nœuds composés chacun de huit cartes NVIDIA A100 80 Go et de 10 pétaoctets de stockage NVMe à 1,6 To/s, il s’agit d’ores et déjà du 5ème superordinateur le plus rapide au monde. Il prépare le terrain à « Dojo », un autre supercalculateur, plus monstrueux encore, attendu en fin d’année.

Présenté comme le système le plus avancé aujourd’hui, le « Pilotage automatique » de Tesla recèle de caractéristiques, d’algorithmes et de processus d’évaluation.
Lire la suite

Les derniers articles