Volkswagen ID.4 GTX : envie de puissance ? Vous serez servis avec cette version sportive

 

Sept mois après l’officialisation de la Volkswagen ID.4, le constructeur allemand révèle sa version sportive qui glane pour l’occasion le badge GTX. Logiquement, ce modèle gagne en puissance, mais perd en autonomie.

Déterminée à remplir ses objectifs en matière de ventes de voitures électriques — qui doivent atteindre un taux de 70 % en Europe avant 2030 –, la marque Volkswagen continue de densifier son catalogue en question. Après l’ID.6 cantonnée au marché chinois puis l’EQS et le Q4 e-tron issues de sa filiale Audi, place à la version sportive de l’ID.4.

Le badge GTX s’invite donc dans la dénomination du SUV électrique, qui profite pour l’occasion d’une puissance rehaussée. Pour ce faire, le constructeur allemand a placé un moteur sur chaque essieu — contre un seul sur la Volkswagen ID.4 à propulsion –, pour un total 299 ch (220 kW) en cumulé.

Plus rapide, mais encore derrière la Tesla Model Y

Grâce à cette transmission intégrale, la Volkswagen ID. 4 GTX est capable d’abattre le 0 à 60 km/h en l’espace de 3,2 secondes, et le 0 à 100 km/h en 6,2 secondes. À titre de comparaison, la Tesla Model Y en version Performance effectue l’exercice en seulement 3,7 secondes. Tesla a donc encore de la marge.

Le SUV du constructeur californien domine encore les débats en matière de vitesse de pointe grâce à ses 241 km/h, lorsque l’ID.4 GTX reste limitée à 180 km/h. Il n’empêche, ce modèle gagne bien en puissance par rapport à sa cousine, cantonnée à 160 km/h et à 8,5 secondes pour atteindre les 100 km/h.

Une autonomie en baisse

Du côté de l’autonomie, l’ID.4 GTX reprend la batterie de 77 kWh de l’ID.4 classique et profite d’une autonomie de 480 kilomètres WLTP, soit un rayon d’action inférieur aux 520 kilomètres de son homologue. Un constat que l’on observe sur la majorité des versions sportives. La Model Y Performance, elle, pointe aussi à 480 kilomètres d’autonomie.

Pour renforcer le caractère sportif de son véhicule, Volkswagen a effectué quelques petits ajustements esthétiques. « La couleur de la carrosserie est plus dominante que sur les modèles à propulsion. Le toit et le spoiler arrière sont noirs, tandis que le cadre de toit est anthracite », explique le communiqué de presse.

Un prix déjà connu, mais pas pour la France

À l’intérieur, une teinte bleu foncé a été apposée sur la « section supérieure du tableau de bord et les inserts en similicuir des portes », accompagnée de surpiqûres au contraste rouge. Aussi, le logo GTX s’invite sur le volant, les seuils de porte et « sous forme perforée, sur la partie haute des dossiers des sièges avant ».

La Volkswagen ID. 4 GTX sera lancée en Europe dans le courant de l’été 2021. À l’heure de rédiger ces lignes, son prix français n’a pas été communiqué. Seul son tarif allemand est connu : 50 415 euros, ce qui nous donne déjà une idée approximative de son futur coût au sein de l’Hexagone.

Le choix d’un véhicule électrique est différent selon les usages, et c’est celui des familles qui nous intéresse dans ce guide où nous passons en revue l’offre actuelle. Zéro émission peut-il être compatible avec une…
Lire la suite

Les derniers articles