Un smartphone avec détecteur de mensonges : la drôle d’idée de Xiaomi

C'est juste un brevet pour le moment !

 

Dans un brevet, Xiaomi décrit un terminal mobile capable, grâce à un téléobjectif intelligent, de détecter les mensonges en fonction du mouvement des yeux.

Pinocchio // Source : Disney

Xiaomi a l’habitude de sortir beaucoup de smartphones. Les produits haut de gamme se targuent souvent d’embarquer d’impressionnantes innovations photo et vidéo. Ne soyez donc pas surpris si, dans un avenir relativement proche, vous découvrez un smartphone Xiaomi capable de détecter les mensonges.

C’est le concept décrit par l’entreprise dans un brevet qui vient de lui être accordé, rapporte le site chinois ITHome. Un tel document ne permet en aucun cas d’affirmer que la marque va bel et bien produire un tel appareil. Ici, Xiaomi cherche simplement à protéger son idée si jamais il venait un jour à la concrétiser.

La marque explique que l’appareil en question se doterait d’un téléobjectif capable d’ajuster automatiquement l’angle de prise de vue pour bien cadrer le visage de la personne en face. La caméra du smartphone serait ainsi ensuite en mesure d’analyser les mouvements des yeux. Grâce à des données préétablies, le système pourrait alors savoir si votre interlocuteur raconte un mensonge ou non.

Pour quels usages ?

La manière dont les pupilles bougent peut en effet trahir un menteur ou une menteuse. Hélas, comme il ne s’agit que d’un brevet, beaucoup de questions restent en suspens. Quel serait l’intérêt d’une telle fonctionnalité pour le grand public ? La solution serait peut-être dédiée aux forces de l’ordre qui profiteraient alors d’un détecteur de mensonges portable.

Cependant, comme on ne peut pas attester de la fiabilité de la technologie décrite dans le brevet, difficile de savoir si un tel appareil pourrait vraiment être adopté par la police, par exemple, dans le cadre d’un interrogatoire. Précisons d’ailleurs que Xiaomi n’évoque jamais explicitement qu’il s’agirait d’un smartphone. Son document mentionne une « méthode de polygraphie » sur un « terminal mobile et support de stockage ».

En attendant, n’hésitez pas à lire notre récent test du Xiaomi 13 Pro qui ne raconte pas de bobards.


Envie de retrouver les meilleurs articles de Frandroid sur Google News ? Vous pouvez suivre Frandroid sur Google News en un clic.