Pourquoi l’autonomie colossale des futures Jaguar et Range Rover électriques est une erreur

 

Si le groupe Jaguar-Land Rover (désormais baptisé JLR) accuse un certain retard en ce qui concerne la voiture électrique, il travaille à le rattraper. Pour cela, il vient de signer un partenariat avec le fournisseur de batteries indien Agratas. A la clé, des véhicules avec une autonomie très élevée, de plus de 700 km.

Defender PHEV

Si la plupart des constructeurs automobiles possèdent aujourd’hui plusieurs véhicules électriques dans leur gamme, certains sont encore à la traîne. C’est notamment le cas du groupe Jaguar-Land Rover, qui a récemment changé d’identité pour devenir JLR, avec la création de nouvelles marques.

De grandes ambitions

L’entreprise britannique, qui appartient toutefois au groupe indien Tata Motors ne possède en effet pour le moment qu’une seule voiture électrique. Il s’agit du Jaguar I-Pace, un SUV rival de la Tesla Model X, entre autres. Mais la firme souhaite évidemment aller plus loin et rattraper son retard, alors que l’Union européenne va interdire la vente de voitures thermiques à partir de 2035. Il va donc falloir agir.

C’est pour cela qu’en juin dernier, le constructeur annonçait le lancement de trois SUV électriques d’ici à 2025. Des véhicules qui coûteraient plus cher et dont les volumes de vente seraient réduits, une stratégie allant totalement à l’encontre de ce que fait Tesla avec ses fortes baisses des prix de ces derniers mois. Mais pour l’heure, rien de concret ne semble encore venir chez JLR.

Le groupe continue de travailler en silence au développement de sa gamme électrique. C’est ainsi qu’il a profité de son Investor Day, qui s’est déroulé le 12 juin dernier pour donner quelques nouvelles, relayées par les journalistes anglais du site Autocar. JLR annonce en effet avoir signé un partenariat avec une entreprise spécialisée dans la fabrication de batteries pour les voitures électriques.

Il s’agit de la société indienne Agratas, qui n’a vraisemblablement pas été choisie au hasard. Et pour cause, celle-ci appartient également au groupe Tata Motors, maison-mère de JLR. La collaboration devrait donc être facilitée, tandis que la production se fera sur le même territoire, au sein de l’usine située à Gujurat. Celle-ci devrait produire environ 20 GWh de batteries chaque année. À titre de comparaison, Tesla vise les 100 GWh par an dans sa Gigafactory de Berlin.

Une grande autonomie

Il se murmure également qu’un site de production pourrait être implanté en Europe, sans doute en Espagne ou au Royaume-Uni, mais rien n’a encore été confirmé pour le moment. Si l’on ne sait pas encore si ces batteries utiliseront la technologie NMC (nickel – manganèse – cobalt) ou LFP (lithium – fer – phosphate), on connaît déjà quelques spécificités.

À commencer par leur capacité, affichée à 120 kWh pour un volume de 342 litres, contre 84 kWh pour 387 litres sur l’I-Pace. Un avantage qui permettra aux futures voitures du groupe de profiter d’une autonomie en hausse, qui devrait osciller entre 690 et 720 kilomètres selon le cycle WLTP.

Des chiffres qui devraient rassurer les plus frileux, même si cela n’est pas vraiment utile. Pire encore, cela n’est pas vraiment une bonne stratégie, car qui dit grande batterie dit consommation et poids en hausse. Et certains constructeurs comme Ford l’ont d’ailleurs bien compris.

D’autant plus que la nouvelle batterie d’Agratas peut récupérer jusqu’à 200 miles (environ 321 kilomètres) en seulement 15 minutes de charge. Un vrai atout, comme l’a prouvé l’organisme allemand P3 dans son dernier rapport. En revanche, on ne connaît pas encore la puissance de charge nécessaire pour atteindre ce résultat. On ne sait pas non plus à quelle échéance cette batterie arrivera sur une voiture de série, et si ce sera chez Jaguar ou Land Rover.

Les futurs véhicules du groupe reposeront sur une nouvelle plateforme baptisée EMA. Dès l’an prochain, un Range Rover électrique devrait voir le jour, suivi par une GT quatre portes chez Jaguar en 2025. Celle-ci, qui pourrait rivaliser avec la Tesla Model S devrait afficher une autonomie de 700 kilomètres mais cela reste encore à confirmer.


Envie de retrouver les meilleurs articles de Frandroid sur Google News ? Vous pouvez suivre Frandroid sur Google News en un clic.

Les derniers articles