Galaxy Watch4 : les montres connectées de Samsung font peau neuve

Qui a encore besoin de son smartphone pour répondre à ses appels ? C'est soooo 2020

 

Pour sa nouvelle génération de montres connectées, Samsung troque l’interface Tizen pour WearOS. Un choix qui permet d’améliorer grandement l’expérience utilisateur. Mais ce n’est pas le seul atout que les Galaxy Watch4 cachent dans leur manche.

La Galaxy Watch4 portée

La Galaxy Watch4 portée // Source : Johana Hallmann pour Humanoid XP

Avoir un smartphone autour du poignet. Telle est la promesse de Samsung avec ses nouvelles Galaxy Watch4 et Galaxy Watch4 Classic. Et pour ça, le constructeur sud-coréen a revu sa recette en changeant partiellement de système d’exploitation pour rendre l’inertie entre son téléphone et sa montre connectée bien meilleure.

Désormais, grâce à WearOS intégré à OneUI Watch, il est possible d’accéder directement aux applications Google Play depuis les Galaxy Watch4, tout comme consulter les notifications ou répondre aux appels. Samsung en a également profité pour revoir le design des Galaxy Watch4 et Watch4 Classic, avec notamment la suppression de la couronne rotative pour l’une des deux, et améliorer le suivi sportif pour qu’il soit plus précis.

La Galaxy Watch4 : glissez votre téléphone autour du poignet

Ce qui saute aux yeux lorsque l’on regarde la Samsung Galaxy Watch4, c’est à quel point son design diffère de celui de la Watch4 Classic.

La Samsung Galaxy Watch 4 permet d'ouvrir la liste des applications par un glissement vers le haut

La Samsung Galaxy Watch4 permet d’ouvrir la liste des applications par un glissement vers le haut // Source : Frandroid

En effet, la couronne rotative disparaît, ce qui permet à la montre de gagner en finesse sans pour autant perdre en taille d’écran. D’autant que comme toujours avec Samsung, on profite d’un écran AMOLED calibré au poil. On retrouve donc une belle dalle de 1,2 pouce sur la version 40 mm de la montre et de 1,4 pouce pour la mouture 44 mm. Un écran suffisamment grand dans les deux cas pour pouvoir lire correctement les informations et naviguer dans les diverses applications.

L’autre changement notable, par rapport à la génération précédente cette fois, est l’abandon de TizenOS au profit du plus agréable WearOS, avec l’interface One UI Watch. L’expérience utilisateur est métamorphosée, comme nous avons pu le constater dans notre test, puisque l’on peut dorénavant accéder au Play Store directement depuis sa montre. Il est donc possible de télécharger toutes vos applications favorites, comme Strava et Google Fit, et même YouTube Music ou Spofity. Ces dernières peuvent d’ailleurs être utilisées en mode hors-ligne puisque la Galaxy Watch4 embarque 16 Go de stockage.

On peut répondre aux appels directement sur la Watch4

On peut répondre aux appels directement sur la Watch4 // Source : Frandroid

L’avantage de ce changement est que la version One UI Watch propose sensiblement le même design que l’interface des smartphones Samsung. Les aficionados de la marque ne seront pas perdus. Enfin, l’appli Galaxy Wearable permet de configurer toutes les applications dont vous souhaitez consulter les alertes. D’autant que vous pouvez répondre aux messages via le micro ou le clavier intégré.

Samsung a profité de cette nouvelle génération pour améliorer le suivi de santé. On trouve notamment un nouveau capteur BioActive pour la mesure de la tension artérielle et l’analyse des données corporelles telles que l’IMC, la masse grasse, la masse hydrique, les muscles squelettiques, etc. Bien entendu, il est possible de réaliser un électrocardiogramme.

Le compteur de pas vous indique également le temps passé à faire de l’exercice et le nombre de calories brulées

Le compteur de pas vous indique également le temps passé à faire de l’exercice et le nombre de calories brulées // Source : Frandroid

Pour ce qui est de l’analyse du sommeil, quelques améliorations sont à noter comme la mesure du taux d’oxygène dans le sang et les habitudes de ronflement.

La Samsung Galaxy Watch4 est disponible dès à présent chez Boulanger au prix de 269 euros.

La Samsung Galaxy Watch4 Classic : la lunette rotative fait la différence

La Galaxy Watch4 Classic partage de nombreux aspects techniques avec la Galaxy Watch4. On retrouve une puce Exynos W920, 16 Go de stockage et surtout le remplacement de TizenOS par WearOS et One UI Watch. L’écran AMOLED est tout aussi beau que celui de la Galaxy Watch4, avec une diagonale de 1,2 pouce dans la version 42 mm et 1,4 pouce dans la mouture 46 mm.

La Samsung Galaxy Watch 4 Classic

La Samsung Galaxy Watch4 Classic // Source : Frandroid

Pourtant, une différence apparaît déjà au niveau du design. La Galaxy Watch4 Classic profite en effet d’une lunette rotative sur le boîtier. Très appréciée des utilisateurs, celle-ci permet de naviguer sur l’interface sans avoir à toucher l’écran. Un choix aussi ergonomique qu’esthétique puisque la Galaxy Watch4 Classic profite d’un cachet plus luxueux que sa petite sœur.

En parlant d’ergonomie, l’expérience utilisateur est similaire à celle de la Watch4 grâce à WearOS. Là encore, il est possible de consulter les notifications et d’y répondre sans avoir à sortir son smartphone. Il est également possible de profiter des applications Google Play Store directement depuis sa Watch4 Classic ou d’écouter de la musique hors-ligne.

Le suivi de santé est identique d’une montre à l’autre. Cependant, la Galaxy Watch4 Classic embarque un atout supplémentaire : le GPS intégré. La géolocalisation est donc très précise, ce qui est particulièrement appréciable pour les sportifs qui veulent configurer un parcours de jogging par exemple.

La Samsung Galaxy Watch 4 Classic sur son socle de recharge

La Samsung Galaxy Watch4 Classic sur son socle de recharge // Source : Frandroid

La Samsung Galaxy Watch4 Classic ne se fait pas attendre chez Boulanger puisqu’elle est proposée au tarif de 339 euros contre 369 euros dans sa version 42 mm.

Les derniers articles