Le Feiyu G6 Plus est un stabilisateur intéressant sur le papier puisqu’il a pour vocation d’être compatible avec tout un tas de smartphones et d’appareils photo. Pour savoir si cette jolie promesse a été tenue, nous l’avons testé.

Fiche technique

  • Dimensions : 108 x 294 x 156 mm
  • Poids : 663 grammes
  • Poids maximum supporté :  800 grammes
  • Stabilisé sur trois axes
  • Batterie : 5000 mAh

Ce test a été réalisé avec un produit prêté par la marque.

Design

Les stabilisateurs ne se ressemblent pas tous parfaitement, mais ils reprennent généralement tous le même format combinant un manche, un bras articulé et un socle pour accueillir le smartphone ou l’appareil photo. Le Feiyu G6 Plus n’échappe évidemment pas à cette règle.

Sur le petit sceptre, on trouve un bouton Fonction, qui sert à accéder à certaines options, mais aussi à allumer ou éteindre le gimbal. Juste au-dessus, on trouve aussi l’inévitable joystick et, encore plus haut, un tout petit écran OLED donnant des informations sur l’état de la batterie, du Bluetooth et du Wi-Fi, mais aussi sur les modes de prise de vue activés. Plus bas se situe la touche appareil photo/caméra.

Sur l’autre versant, vous trouverez la gâchette servant à maintenir une position ou à la réinitialiser. Vous y verrez aussi un potard qui gère l’inclinaison de la nacelle. Vous pouvez ainsi la faire pencher vers la gauche ou la droite à votre guise. Une molette sur la gauche permet d’activer le zoom, mais aussi d’accéder au mode Pro. Enfin, c’est via un prise micro USB que vous rechargerez le G6 Plus.

Passons à la plateforme rectangulaire sur le bras articulé. Telle quelle, cette dernière ne pourra accueillir ni votre smartphone ni votre appareil photo. Il vous faudra en effet y attacher l’un des socles prévus à cet effet. Pas d’inquiétude, il y en a deux : une pince pour smartphone et une semelle pour appareil photo. C’est d’ailleurs l’occasion pour moi de vous mettre en garde : faites attention à ne pas perdre les petites vis qui servent à fixer les attaches. Un peu d’inattention et vous risquez de ne plus jamais les revoir.

La première utilisation peut poser problème. On ne trouve en effet pas forcément tout de suite le petit espace servant à glisser la vis ou le petit bouton qui permet d’insérer la semelle. Un peu de logique et d’observation vous permettront de passer outre ce modeste obstacle. Installer un appareil sur le stabilisateur peut cependant prendre un peu de temps, surtout si vous devez passer d’un smartphone à l’appareil photo.

En main, le Feiyu G6 Plus est plutôt agréable, pas trop lourd malgré ses 663 grammes. À noter que le bougre peut supporter un appareil photo allant jusqu’à 800 grammes. le gimbal est bien robuste, mais il souffre hélas d’une faiblesse un peu trop facilement « exploitable ».

En effet, le stabilisateur dispose d’une batterie amovible. En soi, c’est un avantage très appréciable qui sera bien pratique lorsque vous devrez la changer. Cependant, il faut bien penser à la retirer lorsque vous rangez le G6 Plus dans sa boîte. Si vous oubliez ce conseil marqué noir sur blanc sur la notice d’utilisation, vous risquez de vous retrouver comme moi avec un appareil qui s’allume dans la mallette. Sauf qu’en s’activant dans un espace aussi confiné, les moteurs s’abîment sévèrement. J’en ai malheureusement fait les frais.

Utilisation

La stabilisation sur trois axes du G6 Plus fonctionne vraiment bien. En fonction des appareils, vous aurez toujours à ajuster un petit peu les trois points de rotation du bras articulé pour faire en sorte que le smartphone ou la caméra puisse être plus ou moins stabilisé avant d’allumer le gimbal. Cela facilite sensiblement l’utilisation par la suite.

Lien YouTube S’abonner à FrAndroid

Comme toujours avec les stabilisateurs, un petit temps d’adaptation est nécessaire avant de le maîtriser complètement. Il faudra aussi se rappeler que le G6 Plus n’efface pas non plus totalement les ballottements que peuvent provoquer une démarche lourde ou rapide. Pour tenter le travelling parfait, il faudra tenter au maximum de garder un pas de velours sur les aspérités du sol.

Fonctionnalités et logiciel

Nous saluions l’aspect très complet du Vimble 2. Et bien le G6 Plus reprend exactement cette même qualité. Vous y retrouverez les mêmes fonctionnalités nombreuses et il faudra donc une nouvelle fois faire travailler votre mémoire ici pour savoir quelle combinaison active quelle action.

Voici une liste des options les plus importantes à mémoriser concernant le bouton Fonction principal :

  • appuyer une fois pour passer d’un mode où l’appareil reste orienté vers l’horizon à un mode où il suit l’inclination de la perche
  • un double appui active le suivi intelligent (activable aussi depuis l’interface de l’application)
  • pour un selfie, tapez trois fois
  • le mode panorama est accessible avec quatre appuis
  • enfin pour réinitialiser la stabilisation du gimbal, cliquez cinq fois

Vous me copierez cette liste 100 fois pour bien la retenir. Ou alors regardez la vidéo qui suit, elle est bien plus utile.

Lien YouTube S’abonner à FrAndroid

La plus-value du G6 Plus est évidemment le fait qu’il fonctionne également avec des appareils photo. Parmi les boîtiers compatibles, Feiyu propose une liste non exhaustive composée du Sony RX100, du Sony a6300, du Canon M10 ou encore du Canon G3X. À noter tout de même qu’avec un Panasonic Lumix GH4 fixé sur le gimbal, la stabilisation est plus laborieuse du fait de la grosseur de l’appareil photo. Vous devriez arriver à vos fins, mais pas aussi agréablement qu’avec une action cam comme la GoPro Hero 7 Black ou le DJI Osmo Pocket.

Bon à savoir : lorsque vous utilisez un appareil photo avec le G6 Plus, votre smartphone peut se transformer en télécommande pour contrôler le stabilisateur. Cela peut se révéler pratique si vous posez ce dernier sur un petit trépied et que vous souhaitez incliner l’angle de prise de vue à distance.

D’ailleurs, pour l’application, on retrouve la plateforme FeiyuOn. Véritable usine à gaz, pas toujours très intuitive ni très stable, elle a tendance à perdre l’utilisateur et, par conséquent, à l’énerver un peu. Cependant, l’appairage Bluetooth reste efficace est facile.

Enfin, on saluera l’autonomie de Feiyu G6 Plus qui peut tenir aisément pendant plus de 9 heures, voire plus de 10 heures en fonction du poids de l’appareil fixé sur le socle.

Prix et disponibilité

Le Feiyu G6 Plus est disponible au prix de 269 dollars sur le site de la marque. Sur Amazon, on le trouve à 279 euros.

Note finale du test 7/10
Le Feiyu G6 Plus est un stabilisateur au potentiel très grand. S'il n'est pas le plus évident à prendre en main, il a le gros avantage d'être très complet et sa compatibilité avec différents types d'appareils en fait un produit très intéressant regorgeant de fonctionnalités. On apprécie aussi beaucoup la grosse autonomie de ce gimbal.

Dommage que l'application dédiée, FeiyuOn, manque d'intuitivité. L'autre point qui peut frustrer les utilisateurs les moins initiés réside dans le fait que le changement de socle n'est pas forcément très simple. Ainsi, passer d'un smartphone à un appareil photo peut prendre un certain temps entre les vis à fixer et les réglages de stabilisation qui varient en fonction des appareils.

Le G6 Plus est ainsi une solution efficace pour toutes les personnes disposant de plusieurs appareils différents pour filmer. Pour toutes celles et ceux qui se contentent d'un seul smartphone, nous vous conseillerons tout de même de vous reporter sur des solutions plus abordables. Feiyu n'en manque d'ailleurs pas dans son catalogue.
  • Points positifs
    • Design pratique
    • Un stabilisateur très complet
    • Grosse autonomie
  • Points négatifs
    • Application trop complexe
    • Pas très adapté aux néophytes