Après deux trimestres dans le vert, Tesla débute l’année 2019 avec des pertes.

Elon Musk

Pour le premier trimestre 2019, et après deux trimestres oniriques avec des revenus record pour Tesla, Elon Musk a annoncé que Tesla avait enregistré des pertes, mais personne ne s’attendait à ce que ces pertes soient si importantes. En T1 2019, Tesla accumule 702 millions de dollars de perte, ce qui est deux fois plus important que les estimations réalisées par les analystes.

Le chiffre d’affaires bondi de 33,2 % à 4,54 milliards de dollars mais il est nettement en dessous des 5,19 milliards espérés par les marchés. De plus, Elon Musk a annoncé qu’il ne s’attendait pas à des bénéfices pour le deuxième trimestre de 2019 et qu’il faudra attendre jusqu’au troisième trimestre pour retrouver la rentabilité.

Qu’est-ce qui explique ces pertes ? Une difficulté pour produire et livrer !

Pour ce premier trimestre 2019, Tesla a livré 63 000 voitures électriques, soit un tiers de moins qu’il y a un an. C’est aussi une baisse importante par rapport aux 90 000 voitures livrées au quatrième trimestre de 2018.

Elon Musk : c‘est le problème logistique le plus difficile que j’ai jamais vu de ma vie, et croyez-moi, j’en ai vu beaucoup des problèmes difficiles.

Elon Musk a expliqué que cette baisse des livraisons était due en premier lieu à son expansion internationale, depuis que la Model 3 a commencé à être vendue en Europe et en Chine. Elon Musk a parlé de la difficulté de livrer trois modèles dans le monde entier à partir d’une seule usine : c‘est le problème logistique le plus difficile que j’ai jamais vu de ma vie, et croyez-moi, j’en ai vu beaucoup des problèmes difficiles. Tesla rencontre donc d’importantes difficultés à livrer la Model 3 dans le monde.

Crédits : Bloomberg

L’autre facteur qui a eu une incidence sur les résultats financiers de Tesla a été la fin de l’aide gouvernementale américaine de 7 500 dollars aux voitures électriques, les ventes se ont donc diminué aux Etats-Unis depuis le 1er janvier 2019. Elon Musk a essayé de minimiser l’impact en abaissant ses prix de 2 000 dollars, mais cela n’a pas été suffisant.

Enfin, un dernier facteur a été le chaos de la communication après la publication de la version standard ou « économique » de la Model 3, lorsque Elon Musk a annoncé la fermeture de magasins et le licenciement d’employés pour se concentrer sur les ventes en ligne. Cela aurait semé la confusion dans le secteur, ce qui a fini par affecter les ventes de Tesla. Enfin, il y a également un remboursement d’une échéance de ligne de crédit de 920 millions.

Tesla a également évoqué les réservations : la firme américaine annonce avoir clôturé le trimestre avec 768 millions de dollars de réservations de clients pour les modèles 3, la dernière Y, Roadster et Semi, ce qui représente une légère baisse par rapport aux 793 millions enregistrés à la fin de l’année dernière.

Pas de quoi décourager Elon Musk

Si quelqu’un pense que ces chiffres et ces contretemps vont changer les projets d’Elon Musk avec Tesla, autant vous dire tout de suite que vous avez tort. Avant de présenter les chiffres, Elon Musk a d’ailleurs réalisé un appel de fonds pour financer un objectif extrêmement ambitieux : le déploiement de son réseau de taxis autonomes partagés, qu’il estime être prêt pour l’année prochaine avec plus d’un million de voitures Tesla.

La Gigafactory 3 de Tesla

Elon Musk a également annoncé que la nouvelle Gigafactory à Shanghai, en Chine, serait prête à fonctionner en fin d’année 2019. Voilà une première réponse au problème de production et de livraison.

Puce maison, robots-taxis, voiture sans volant : Tesla dévoile ses ambitieux objectifs sur les voitures autonomes