L’Aptera avait été lancée en 2005, mais n’avait pas pu vraiment s’élancer faute d’un prêt ayant tardé à pointer le bout de son nez. La voici de retour désormais, elle qui promet 1 600 km d’autonomie en une charge.

Le problème des voitures électriques ? Pour la plupart des usagers, l’autonomie est tout simplement le nerf de la guerre. Aucune voiture électrique ne peut véritablement se mesurer à une voiture thermique dès qu’il s’agit de manger des kilomètres à n’en plus finir.

Mais ce n’est pas forcément une fin en soi. Il y a quelques années de cela, l’Aptera avait pour ambition de se focaliser sur cette mission : avoir la meilleure autonomie qu’une voiture électrique puisse avoir. Faute d’un prêt gouvernemental américain n’ayant pas vu le jour, le projet a dû être enterré. Désormais, il refait surface.

L’Aptera revient avec ses 1 600 km d’autonomie

Et sa promesse est plus qu’intéressante : fournir un véhicule électrique capable d’une autonomie de 1 600 km sur une seule et même charge, dans son modèle le plus luxueux bien sûr. L’Aptera est de retour, sur WeFunder désormais.

Pour réussir à offrir cette autonomie, elle se base sur plusieurs éléments. Tout d’abord, la voiture en elle-même (munie de trois roues) est une simple deux places et ne possède pas un très grand habitacle. Pour cause : son design étonnant, qui est en vérité optimisé pour la pénétration dans l’air afin de consommer le moins possible d’énergie, permettant cette autonomie record.

Grâce à l’évolution du marché de 2005 à nos jours, elle est qui plus est bien plus abordable désormais. Comptez entre 31 000 et 53 000 euros selon le type de batterie voulu (de 40 kWh à 100 kWh) pour récupérer l’engin futuriste.

L’Aptera n’a cependant pas que l’autonomie pour elle. Grâce à son design conçu en résine aéronautique, le véhicule est également plus résistant qu’une voiture classique. Nous ne connaissons cependant pas sa vitesse de pointe ni son accélération.

La campagne de financement participatif de l’Aptera a d’ores et déjà débuté et a atteint les 48 138 dollars engrangés grâce à 61 investisseurs à l’heure où nous écrivons ces lignes. Il lui faudra acquérir au minimum 100 000 dollars pour être validée au cours des prochains jours.