Essai du Lvneng X1 : le scooter électrique 50cc parfait pour se déplacer à deux

Scooter Electrique • 2021

Lvneng X1
Bon
7 /10

Note de la rédaction

Où acheter le
Lvneng X1 au meilleur prix ?
Points positifs du Lvneng X1
  • Prix
  • Confort à deux
  • Aspects pratiques (prise USB, double vide poche, crochet, télécommande)
  • Position de conduite élevée
  • Possibilité d'avoir une deuxième batterie
Points négatifs du Lvneng X1
  • Finition
  • Freinage perfectible
  • Pas de marche arrière
  • Pas d'application connectée
  • Feux arrières
 

Pour se déplacer en ville, rien de tel qu’un scooter électrique équivalent 50 cc. Mais quand il s’agit d’être à deux, beaucoup de modèles sont trop petits et peu confortables. Le Lvneng X1 propose l’agrément d’un grand scooter pour un prix réduit, mais que vaut-il une fois derrière le guidon ?

Lvneng X1

Marque quasi inconnue en France, Lvneng existe depuis 1999 et est devenu le deuxième constructeur chinois de scooters électriques avec plus de 3 millions d’unités fabriquées par an. Il arrive en force sur le marché français avec pas moins de cinq modèles tout électriques et compte bien faire parler d’elle, grâce à une gamme très abordable à l’autonomie élevée. Le X1 est un équivalent 50 cc, se distinguant de la gamme grâce à sa grande taille qui permet de se déplacer à deux de manière confortable.

Lvneng X1Fiche technique

Modèle Lvneng X1
Cylindrée Équivalent 50
Puissance du moteur 2.02 kW
Technologie de la batterie Li-Ion
Autonomie indiquée 120 km
Batterie amovible Oui
Nombre d'emplacements de batteries 2
Bluetooth Oui
GPS Non
Écran Electronique Oui
Dimensions 109 x 72 x 188 cm
Permis AM
Couleur Noir, Bleu
Antivol intégré Oui
Prix 2 999 €
Fiche produit

Ce test a été effectué à partir d’un modèle prêté par la marque et la concession Tom Boxer.

Lvneng X1Design

Le Lvneng X1 s’affirme avec des courbes sportives et racées, dans des tons noirs ou bleus, contrastés par la signature lumineuse full LED à l’avant. À l’arrière du scooter, c’est une tout autre ambiance, avec des ampoules à l’ancienne et une qualité très « cheap, » faisant penser à un Piaggio Fly du début des années 2000.

De manière générale, la finition du X1 laisse à désirer et ne respire pas la durabilité. Les plastiques semblent fragiles et certains sont mal alignés. Malgré ces défauts, il faut bien garder à l’esprit que ce scooter est particulièrement peu onéreux pour sa catégorie, ce qui explique que Lvneng ait sacrifié la finition au profit du prix.

Le principal différenciateur de ce deux-roues est sans doute sa longueur assez inhabituelle pour sa puissance, avec des dimensions de 188 x 72 x 109 cm, offrant un confort supérieur à la normale pour la catégorie. La selle est dessinée pour accueillir deux adultes confortablement, et chacun d’eux trouvera des repose-pieds intégrés au carénage, avec même un marchepied à la TMAX permettant de conduire les jambes allongées, et bien sûr des barres de maintien pour le passager.

Malgré sa longueur, le rangement sous la selle est étonnamment restreint puisque l’espace sous la place passager n’est pas accessible. Le reste est occupé par la batterie, ce qui laisse très peu de place pour y ranger quelques petits effets personnels et éventuellement le chargeur. Cet espace peut également loger un second accumulateur, réduisant presque à néant l’espace sous la selle.

Heureusement, le X1 dispose de deux grands vide-poches ouverts : l’un comprend une prise USB-A et permet d’y loger un grand smartphone à plat — pour ceux qui ne voudraient pas investir dans un support. Le crochet facilite également le transport de sacs, qui pourront aisément se loger entre vos jambes sans gêner la conduite.

Le guidon est quant à lui riche en boutons :  on retrouve sur la droite le sélecteur de mode et un bouton P, qui semblent avoir été rajoutés au dernier moment par les designers. Ils sont très plastiques au toucher. À leurs côtés sont disposés un bouton de maintenance, inutile au quotidien, ainsi qu’un sélecteur pour les feux.

Sur la gauche, la disposition est plus classique, avec le klaxon, les clignotants et le commutateur des feux de route. De manière encore plus surprenante, on retrouve quatre boutons sur la base de la manette gauche, servant à contrôler la connexion Bluetooth, qui est, nous le verrons plus tard, très peu utile au quotidien.

Terminons par la partie centrale : l’écran. Celui-ci est assez lisible, mais recouvert d’une vitre on ne peut plus cheap et très prône aux reflets. Les informations affichées sont claires, avec la charge restante sur la gauche, la vitesse au milieu et le mode de conduite à droite.

On apprécie l’affichage de la température extérieure, même si l’absence de l’heure est regrettable. Finissons par l’affichage « trip » particulièrement pratique, qui affiche en bas de l’écran la durée de votre trajet ainsi que la distance, et se réinitialise à chaque démarrage.

Lvneng X1Application

Malgré une connectivité Bluetooth, le X1 ne propose pas d’application connectée. C’est dommage, mais on lui pardonnera ce « défaut » au vu de son prix. Il offre en revanche des haut-parleurs intégrés permettant de connecter votre téléphone pour écouter de la musique, des podcasts, ou même les instructions de guidage de votre GPS. Au quotidien, cette fonctionnalité est peu utilisable au vu du niveau de bruit en ville.

Lvneng X1Conduite

Le X1 est livré avec deux clés et télécommandes, permettant de le démarrer à distance sans avoir à insérer la clé dans la serrure. C’est très pratique, à condition que la tonalité type « accueil de supermarché » ne vous dérange pas lorsque vous appuyez sur le bouton. Heureusement, un démarrage plus discret est possible, à condition d’utiliser la clé et non la télécommande.

Le scooter propose trois modes de conduite, un premier mode éco peu utile, un mode intermédiaire limitant la vitesse à 30 km/h, ce qui est très pratique dans certaines agglomérations, puis un mode 3 permettant d’aller jusqu’à 50 km/h au compteur (environ 43 km/h GPS).

Le moteur Bosch de 2020W est très silencieux et le deux-roues ne fait presque aucun bruit en roulant. Il offre des accélérations franches au démarrage jusqu’à 30 km/h, mais prend ensuite son temps pour atteindre les 50 km/h. Malgré sa grande taille, il reste assez facile à manier, notamment grâce à son poids de 70 kg à vide. La position haute donne l’impression d’être sur un engin plus puissant et offre une bonne stabilité.

On apprécie également la taille des rétroviseurs qui offrent une très bonne visibilité, même s’il est parfois moins aisé de se faufiler. À deux, les choses se compliquent pour se frayer un chemin dans le trafic et le scooter devient plus difficile à manier. Le freinage est un peu mou, même s’il fait un travail correct. Il faudra rester prudent sur chaussée mouillée, sans pour autant se sentir en danger sur le X1.

Malgré sa taille, le X1 est facile à garer, même si l’ajout d’une marche arrière aurait facilité les choses. Restons cependant raisonnables, il s’agit ici d’un équivalent 50cc abordable.

Lvneng X1Autonomie et recharge

Lvneng annonce une autonomie de 60 km par batterie de 60V, ce qui est très proche de ce que nous avons obtenu : environ 55 km en mode 3. Cette autonomie est respectable pour ce prix et ce gabarit, sans oublier que l’ajout d’une batterie double le rayon d’action. À noter qu’il n’est possible de brancher qu’une seule batterie à la fois, ce qui signifie que vous devrez vous arrêter pour passer de la vide à la pleine.

Lvneng X1
Source : Robin Wycke

Malgré cet inconvénient, les accumulateurs sont relativement légers, disposent d’une poignée et d’une jauge intégrée, les rendant particulièrement pratiques. Il reste bien entendu possible de brancher directement le scooter sur une borne ou une prise, vous évitant ainsi le retrait des batteries. Si je devais chipoter, j’ai trouvé la prise Chogori moins pratique que celles proposées par la concurrence, même si elles sont plus sécuritaires grâce à l’anneau de sécurité.

Lvneng X1Prix et disponibilité

Pour 2 949 euros hors bonus écologique, le Lvneng X1 est particulièrement abordable. Son prix tombe à 2 589 euros une fois le bonus de 360 euros déduit, le rendant particulièrement attractif, notamment pour les trajets à deux et le confort qu’il offre. Certes, les finitions ne sont pas parfaites, mais pour ce prix, il offre un rapport qualité-prix très appréciable.

Il est également fourni de série avec une alarme, deux télécommandes avec démarrage sans clé, une prise USB-A et un haut-parleur Bluetooth. Il est également possible d’acquérir une deuxième batterie pour 829 euros, doublant ainsi son autonomie.

Où acheter le
Lvneng X1 au meilleur prix ?
Note finale du test
Bon
7 /10
Le proposition du Lvneng X1 est assez contrastée : au premier abord, il semble dynamique et haut de gamme, notamment de par ses dimensions, ses courbes sportives et sa signature lumineuse agressive à l'avant. En y regardant de plus près, les finitions laissent à désirer et les ampoules à l'arrière du scooter détonnent avec l'avant.

Malgré quelques sacrifices pour garder le prix bas, le Lvneng est un excellent choix pour se déplacer à deux en ville. Il ne faut pas s'attendre à des performances folles, que ce soit au freinage ou à l'accélération, ni à une robustesse germanique.

Gardons cependant en tête que le X1 coûte moins de 2 600 euros, bonus écologique déduit. Oour ce prix, il offre une longueur de selle digne d'un maxi scooter et des aspects pratiques appréciables au quotidien, comme un double vide poche, un crochet, une prise USB et même une télécommande avec démarrage sans clé.

Il est agréable à conduire et offre une bonne stabilité, même en interfile. Ces agréments aident à gommer le freinage perfectible, la finition cheap et l'absence de marche arrière, qui aurait pu faciliter le stationnement.

Points positifs du Lvneng X1

  • Prix

  • Confort à deux

  • Aspects pratiques (prise USB, double vide poche, crochet, télécommande)

  • Position de conduite élevée

  • Possibilité d'avoir une deuxième batterie

Points négatifs du Lvneng X1

  • Finition

  • Freinage perfectible

  • Pas de marche arrière

  • Pas d'application connectée

  • Feux arrières

Les derniers articles