Positionné sur le créneau des scooters électriques depuis l’intronisation du CUx, le constructeur chinois Super Soco poursuit dans sa lancée avec un second modèle zéro émission répondant au nom de CPx. Cet équivalent 125 propose logiquement une configuration plus poussée.

Super Soco fait partie de ses acteurs ayant réussi à se faire une place sur le créneau des motos et scooters électriques. La firme de l’Empire du Milieu commercialise déjà trois modèles appartenant à la première catégorie susmentionnée — les TS 1200R, TC et TC Max — , épaulés par un équivalent 50cc, le CUx, testé et approuvé par nos camarades de Numerama en juin dernier.

Bosch Qualität

Forte de ce deux-roues convaincant, la marque asiatique s’est lancée dans le développement d’un second scooter zéro émission, lequel a fait l’objet d’une présentation au salon EICMA 2019, organisé du 5 au 10 novembre à Milan. L’occasion de découvrir le CPx, dont le design, certes, ne casse pas trois pattes à un canard, mais dont la fiche technique laisse présager des performances alléchantes.

Ce produit prend tout d’abord du galon grâce à son moteur Bosch de 4 kW, lequel lui offre une vitesse de pointe de 90 km/h le classant de facto dans la catégorie des 125cc. À titre de comparaison, le CUx ne dépasse pas les 45 km/h. Cette montée en gamme s’applique également au niveau de l’autonomie. Sa double batterie amovible de 2,7 kWh (5,4 kWh au total) lui confère un rayon d’action de 140 kilomètres… en roulant à 45 km/h.

Jusqu’à 6000 euros

L’autonomie annoncée par l’entreprise est donc à revoir à la baisse lorsque l’utilisateur dépasse les 45 km/h. Quant à l’accélération au démarrage, les dirigeants de la compagnie préfèrent jouer la carte de la discrétion. Le site spécialisé Electrek mentionne deux grilles tarifaires en fonction du nombre de batteries installées à bord du scooter : 4790 euros ou 5990 euros. Aucune date de sortie européenne n’a en revanche été communiquée par la marque.